Retour à l'accueil
Live Reports :: Trivium

Live report : Trivium

Tous les concerts de Trivium Trivium [Metalcore]
Tous les concerts de Chimaira Chimaira [Metalcore]
lundi 9 novembre 2009 - Le Medley, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Off we go!

Novembre, 18°c... Woooooh!
Tout ça pour dire que ce soir, et peu de temps après leur passage remarqué et remarquable au Centre Bell en compagnie de la machine à neuf tête Slipknot, les floridiens de Trivium sont de retour à Montréal, dans une salle un peu plus modeste qui, d'ailleurs, fermera ses portes à la fin de l'année; le Medley...
Ayant été un peu soufflée par l'énergie que le groupe avait réussi à dégager lors de leur dernier passage en ville, j'avais sacrément hâte de les revoir sur une performance où la scène ne serait que pour eux...

Pour les amateurs de métawl, Trivium est accompagné ce soir par Dirge Within, Whitechapel et Chimaira...




Dirge Within nous donnera une performance heavy, le chanteur restera communicatif, et pour ceux qui comme moi ne connaissait pas le groupe, ça aura été une belle et grosse baffe de la part d'un groupe qui restera à surveiller.
De leur côté, Whitechapel, que je déteste profondément (ouuuh Unfurl elle n'est pas objective) me permettra de filer en dehors de la salle à la conquête de batteries neuves pour mon ami l'appareil photo qui avait décidé ce soir là qu'il était un peu fatigué...
Je serai de retour pour l'entrée en scène de Chimaira, qui nous en mettra plein la vue et plein les oreilles; les lumières, parfaites, fonctionneront à merveille avec l'ensemble du set, adaptée à la mélodie de chaque morceau.
Le chanteur, avec ses airs de gros durs, n'hésitera pas à s'adresser à un public déjà bien remuant.
Chimaira nous interprétera ce soir, les morceaux suivants: The Venom Inside, Resurrection, Power Trip, Empire, The Disappearing Sun, Severed, Nothing Remains, Pure Hatred





Into the mouth of Hell they tour!

Mais la foule bouillonne quand Trivium commence à se faire attendre.
La formation grimpera sur scène tête haute, mais à l'arrière de la scène, la batterie s'avèrera être un vrai kit de tarlouze comparé à celui dont le groupe disposait lors de leur performance au Centre Bell. Et pour cause, Travis, le vrai batteur de Trivium sera, pour des raisons que j'ignore, incapable d'être présent sur cette tournée...
Mais son remplaçant, bien que sur un kit tout petit, donnera le maximum de lui même et nous livrera une performance tout à fait convenable!
Trivium ouvrira la danse sur The End Of Everything et Rain, qui semble ravir la foule présente.
Matt Heafy sera, comme à son habitude, tout sourire et extrêmement communicatif avec le public, nous racontant plein plein de choses...
Sur le plan musical, comme à leur habitude, Trivium sera bon... très bon.
On notera la performance vocale de Corey Beaulieu, qui sur scène, s'occupe des passages "screamés" et laissant à Matthew, les passages à la voix claires... dommage, car sur CD, la voix de Matthew tient plutôt bien la route.




Malheureusement, le dernier album, Shogun, n'est clairement pas assez mis en avant. Dommage, car il s'agit d'un album vraiment excellent et je n'aurais pas craché sur d'avantage de morceau de la galette en question.
Cela dit, Trivium nous livrera quelques petites merveilles telles que Like Light to Flies, Ascendancy, To The Rats qui, comme nous l'expliquera Matthew, n'a pas été jouée depuis un long moment.
Du côté de Shogun, les pièces jouées auront été; Into the Mouth Of Hell We March, Throes Of Perdition, Down From The Sky,... bref, pas assez...
Matthew nous fera profiter de son léger mal de gorge, prenant un shooter de sirop pour la toux, et en criant un "santé" plein de bonne humeur.

Ça sent la fin du spectacle, et, suivant la mode dont je vous parlais il y a quelque temps, le groupe quittera la scène après un au revoir certes sympathique... mais une fois, de plus, sans rappel.
Dommage.
D'autant plus que le groupe nous laissera savoir qu'ils seront absents de la scène pendant un bon moment puisqu'ils commencent à travailler sur un nouvel album (haha le scoop!)


Mais à part ça, Trivium, ça botte des fesses.
A voir!!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 12 novembre 2009 par Unfurl
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Chimaira
Chimaira
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dirge
Dirge
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Doom Metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Mark of the Blade
Mark of the Blade
2016

Whitechapel
Whitechapel
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hell
Hell
2008

Chronique de Eine Kleine Nachtmusik
Eine Kleine Nachtmusik
1986

Chronique de Possessed
Possessed
1985

Chronique de Welcome to Hell
Welcome to Hell
1981

Venom
Venom
Voir la page du groupe
Création : 1979
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni