Retour à l'accueil
Live Reports :: Children Of Bodom

Live report : Children Of Bodom

Tous les concerts de Children Of Bodom Children Of Bodom [Melodic Death Metal]
Tous les concerts de The Black Dahlia Murder The Black Dahlia Murder [Melodic Death Metal]
mercredi 23 septembre 2009 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




...Perkele!!

Et ouais, je persiste et je signe.
Les Finlandais de Children Of Bodom sont de retour à Montréal, et ce n'est certainement pas moi qui vais m'en plaindre... d'autant plus que depuis un bon moment, la formation d'Espoo n'avait pas joué en head-liner au Québec, les gens étaient donc plutôt impatients et comblés de les voir enfin sur scène en tant que stars de la soirée.
Camarade lecteur et habitué de Metalship, avant de faire une grimace et de vouloir cracher sur le groupe, laisse moi au moins finir mes phrases.

De retour oui, et au Métropolis...bizarre...
En effet, j'aurais cru que compte tenu du fait que les enfants du lac Bodom avaient quasiment rempli le CEPSUM à eux tout seuls lors du No Fear Energy Tour, ils auraient accès à une salle plus grande.
Mais bon, on fera avec et le Métropolis sera naturellement plein comme un oeuf au bord de l'explosion...
Dehors; la pluie. Super.




Le groupe se pointe aujourd'hui avec les Américains de Skeleton Witch, groupe cliché au possible et auquel je n'ai pas particulièrement accroché, les vêtements mouillés et la climatisation polaire dans la salle n'aidant pas à combattre ma mauvaise humeur...
S'en suivra le groupe The Black Dahlia Murder, qui contrairement à ce que je pensais n'est pas composé de petits gars maigrichons à frange et en jeans slims (le nom du groupe me laissait penser que j'aurais affaire à quelque chose d'un peu plus...euh... émo?) mais erreur Unfurl, ERREUR!
Les gros gaillards de la bande nous serviront un plat consistant, avec un bon gros goût bien heavy qui ravira une très large partie du public pour qui la combinaison Black Dahlia + COB semblait s'apparenter à un gros cadeau de Noël. Le chanteur et très très très enthousiaste, content d'être là, il dirige son public avec des mimiques d'un grand chef d'orchestre et, sourire aux lèvres, il démarrera les premiers (énormes) circle pits qui en mettront en place le degré d'intensité dans la fosse.
Dans le pit, un peu de tout, mais majoritairement du kid affamé et prêt à se bouger les fesses...Et.... au premier rang, trois ravissantes demoiselles, coiffées et pomponnées à la perfection, faux cils et rouge à lèvres qui peinent à lever leurs mains formant de petites "metal horns" avec une posture qui bizarrement, n'allait pas avec l'ambiance générale...
Je ne veux juger personne, mais les pauvres demoiselles ne savaient pas ce qui allait les attendre par la suite...surtout que COB n'était toujours pas sur scène.
Les slammeurs volent dans tous les sens, et dans le photo pit, on se sauve la vie mutuellement à plusieurs reprises...





COB! COB! COB!

The Black Dahlia Murder quitte la scène après un set assez court, et c'est enfin au tour des finlandais, qu'on ne présente plus, de fouler le sol du Métropolis.
Les filles du premier rang hurlent une fois de plus à l'entrée de Monsieur Laiho, qui une fois encore, reste la star de la soirée...
Janne, derrière son clavier est un peu plus "visible" que la dernière fois; les sous-vêtements entassés devant son clavier m'arrachent un sourire de même que la taille du pied de micro de Laiho...comparé à celui d'Henkka sur la droite...bon ok, vous avez compris, Laiho est minuscule.
Living Dead Beat vrombit, et dans la fosse, c'est la 3ème guerre mondiale... les 3 demoiselles du premier rang supplient les gars de la sécurité de leur dégager les bras coincés dans les barrières, pris sous le poid des gros relous des rangs derrière elles...elles grimacent et peinent à respirer...argh... de mauvais souvenirs me reviennent à la vue de leurs visages...

Le public est vraiment pénible. C'est tout. Les gars de la sécurité ont de grosses difficultés à maintenir un semblant d'ordre, ce qui n'empêche pas les gars de COB de nous livrer un live de qualité hors-norme.




En effet, tout y est pour un show réussi; le son est impec', et ne parlons pas du set-list!
Un set-list idéal, réunissant du vieux (Kissing The Shadows, et autres tracks de Something Wild), le terriblifique Are You Dead Yet, qui, après 3 concerts passés à attendre cette chanson sera enfin jouée pour mon plus grand bonheur.
Naturellement, nous aurons droit à d'autres grands classiques de la formation; Hate Me, la fameuse Bodom Night, Downfall...
Henkka nous gratifiera d'un discours en français et avec un accent à tomber à la renverse qui fera tomber dans l'oubli les discours totalement banals de Laiho, comportant "mother fucker/ing" à toutes les syllabes.
(attention, retranscription) :
Henkka - "Hier nous étions à Québec bla bla bla"... (huées du public) puis....
- "Vous voyez le gars là bas avec les sticks?"..."Son nom c'est Jaska"...[...]
- "Nous allons faire quelque chose ensemble ok?"
- " Nous allons dire, à trois, Jaska est (longue hésitation et réflexion)... une tapette"...

Jamais je n'aurais cru que son français puisse s'améliorer à ce point là. Le public est écroulé et gueule sans retenu que Jaska est une tapette.
Le problème, c'est que le Jaska, c'est tout sauf une tapette... un batteur comme lui, faut en prendre soin.




Le groupe nous offrira naturellement Blooddrunk, issu du dernier album, mais bizarrement, le set se composera majoritairement de vieux trucs, et personne ne s'en plaindra.
Angels Don't Kill sera évidemment très bien accueilli, de même que le rappel, Hate Crew Deathroll finira d'achever le public, Alexi nous encourageant à hurler à pleins poumons.

En conclusion, après les avoir vu 3 fois, je ne peux que confirmer que Children Of Bodom reste une valeur sure, la garantie d'une bonne soirée; bonne ambiance, bon son, et excellente prestation scénique.
Du lourd, du lourd...

On attend la prochaine avec impatience!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 24 septembre 2009 par Unfurl
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Children of Bodom
Children of Bodom
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Melodic Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Sonic Syndicate
Sonic Syndicate
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Amon Amarth
Amon Amarth
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Doomsday Machine
Doomsday Machine
2005

Chronique de Black Earth
Black Earth
1996

Arch Enemy
Arch Enemy
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Atoma
Atoma
2016

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de Fiction
Fiction
2007

Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: