Retour à l'accueil
Live Reports :: Ensiferum

Live report : Ensiferum

Tous les concerts de Ensiferum Ensiferum [Pagan/Folk]
Tous les concerts de Trio De Facto Trio De Facto
mercredi 12 décembre 2018 - De Verlichte Geest, Roulers
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Denis Lemoine




Nous avions déjà croisé la route d'ENSIFERUM en juin dernier pour la tournée de promotion de l'album Two Path. C'était déjà en Belgique, à Courtrai. A peine quelques mois plus tard, et equelques kilomètres plus loin, on retrouve nos Finlandais à Roulers, mais dans le cadre d'une tournée acoustique. Et c'est une nouvelle fois au Verlichte Geest que cela se passe. On en profite d'ailleurs pour saluer la programmation de la salle tout au long de l'année 2018. On a pu se régaler de belles affiches dans une ambiance conviviale, et ce sera toujours le cas en 2019 puisque DECAPITATED, NERVOSA ou encore ORPHANED LAND sont déjà annoncés ! De belles soirées en perspective, mais revenons-en à nos moutons du soir !





TRIO DE FACTO





La première partie est assurée par TRIO DE FACTO, incarnation réduite du groupe de power metal METAL DE FACTO. Au programme : des reprises, de bonnes rasades d'alcool, et de la vanne à tout-va ! Le groupe se compose de Mikael Salo au chant (EVERFROST, DYECREST), de Esa Arjatsalo à la guitare (groupe à annoncer comme l'indique avec humour leur page Facebook) et Sami Hinkka à la guitare (ENSIFERUM bien sûr !). Les mecs ont beau être Finlandais, cela n'empêche pas le chanteur d'arborer un sombrero quelque peu défraîchi ! Le ton est donné, TRIO DE FACTO ne recule devant rien pour nous divertir. Les petites blagues fusent et la bouteille de Martini ne s'éloigne jamais beaucoup d'Esa Arjatsalo, qui semble particulièrement apprécier ce breuvage ! Mais toutes ces joyeusetés seraient bien vaines, si musicalement cela ne suivait pas !



Et de ce côté, le trio assure. Michael Salo a une excellente voix qui lui permet d'être à l'aise dans les différents styles abordés. Ces deux comparses font admirer leur dextérité sur les rythmiques et les solos. Les reprises sont fort bien exécutées et le côté acoustique a un charme indéniable. HELLOWEEN, METALLICA, GHOST, NAPALM DEATHTRIO DE FACTO nous convient à un grand voyage dans l'histoire du metal et tout le monde reprend en chœur des refrains bien connus ! Le groupe n'hésite pas à mélanger les partitions, comme sur ce surprenant alliage AMON AMARTH / DROPKICK MURPHYS…et ça fonctionne parfaitement ! On a même droit à une petite composition originale "Legionaries oath", qui s'en sort pas mal du tout. On passe un excellent moment et la température est désormais idéale pour accueillir ENSIFERUM !

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Setlist TRIO DE FACTO

Future world (HELLOWEEN cover)
Twillight of the thunder God / Rose tattoo (AMON AMARTH / DROPKICK MURPHYS cover)
For whom the bell tolls (METALLICA cover)
Square hammer (GHOST cover)
You suffer (NAPALM DEATH cover)
Hunting high and low (STRATOVARIUS cover)
Legionaries oath
Wasted years (IRON MAIDEN cover)








ENSIFERUM



Les musiciens d'ENSIFERUM entrent et prennent place sur leurs chaises pour nous livrer un set entièrement acoustique. Et c'est tout de suite très entrainant grâce à "Twilight tavern". Les musiciens sont hyper détendus, on sent que le concert est pour eux un vrai plaisir, une vraie récréation. L'ambiance est à Noel avec des guirlandes disposées un peu partout. Et Esa Arjatsalo, guitariste de TRIO DE FACTO, est toujours prompt à désaltérer ses petits camarades ! Cette bonne humeur est communicative et les spectateurs affichent de larges sourires. La salle est désormais bien remplie mais chacun dispose encore d'un minimum d'espace vital. Les titres s'enchainent et balayent la déjà longue discographie de nos Vikings. Seul l'album Victory Songs est laissé de côté, alors qu'un titre comme "The wanderer" semblait incontournable. Mais il est souvent joué dans les concerts traditionnels, ceci explique sans doute son absence. Ce concert nous donne ainsi une belle occasion d'entendre des titres plus rares en live, à l'instar de "Celestial bond", chanté par Laura Dziadulewicz (MEDEIA) , également en charge des claviers sur cette tournée. Certains morceaux provoquent des réactions un peu plus enthousiastes que les autres, à commencer par les hymnes que sont "In my sword I trust" et "Lai lai hei". Comme à son habitude, Sami Hinkka est le plus extraverti de la bande et n'hésite pas à se mettre debout sur sa chaise pour haranguer l'assistance !



Dernier morceau annoncé, "Two of spades" et son passage disco s'apprête à faire un tabac quand une jeune femme monte sur scène pour enlacer Petri Lindroos…du moins le croit-on, car, elle commence à le pousser puis à lui donner des coups, certes pas très puissants, mais des coups quand même ! Tout le monde reste un peu abasourdi et personne ne réagit vraiment sur l'instant. Lindros arrive à garder son sang froid mais lâche tout de même un "What the fuck !!!". Puis Esa Arjatsalo intervient pour calmer cette demoiselle, qui a l'air complètement déconnectée. L'équipe du Verlichte Geest la raccompagne dehors. Markus Toivoinen assène un ironique "Never stop the madness !" pour détendre l'atmosphère. En grands professionnels, les Finlandais poursuivent le show mais doivent s'y reprendre à deux fois pour terminer "Two of spades", la guitare de Lindroos s'étant désaccordée dans l'altercation. L'élan un peu coupé, mais le rappel va permettre de relancer l'ambiance avec un "Iron" épique. Puis TRIO DE FACTO rejoint ENSIFERUM sur scène pour un final en apothéose sur une joyeuse reprise de "Looking for freedom" de...David Hasselhoff ! A la fin du concert, tout le monde ne parle que de cette intrusion surréaliste (et un peu effrayante avec le recul) , mais on préfèrera plutôt retenir la chaleur et la qualité des prestations acoustiques des deux protagonistes. Une soirée mémorable à bien des égards !


Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Setlist ENSIFERUM

Burning leaves (Unsung Heroes – 2012)
Token of time (Ensiferum – 2001)
God is dead (Two Paths – 2017)
Eternal wait (Ensiferum – 2001)
In my swords I trust (Unsung Heroes – 2012)
Into battle (Iron – 2004)
Tears (Iron – 2004)
Feast with valkyries (Two Paths – 2017)
From Afar (From Afar – 2009)
Don't you say (Two Paths – 2017)
Celestial bond (Unsung Heroes – 2012)
Lai lai hei (Iron – 2004)
Two of spades (One Man Army – 2015)
Neito pohjolan (One Man Army – 2015)
Iron (Iron – 2004)
Looking for freedom (David Hasselhoff cover)

Merci à Lucas Arbeydt, à De Verlichte Geest et à Denis pour les photos.






Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 13 janvier 2019 par Gandalflegris
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de One Man Army
One Man Army
2015

Chronique de From Afar
From Afar
2009

Chronique de Victory Songs
Victory Songs
2007

Chronique de Dragonheads
Dragonheads
2006

Ensiferum
Ensiferum
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Rose Tattoo
Rose Tattoo
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Hard Rock
Origine : Australie

Concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Trust à l'Olympia
Trust à l'Olympia
2009

Chronique de 13 à Table
13 à Table
2008

Chronique de Ni Dieu Ni Maître
Ni Dieu Ni Maître
2000

Chronique de A Live
A Live
1997

Trust
Trust
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Hard Rock
Origine : France


Eluveitie
Eluveitie
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Pagan/Folk
Origine : Suisse

Rapports de concerts:

Korpiklaani
Korpiklaani
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Ur Jordens Djup
Ur Jordens Djup
2007

Chronique de Nattfödd
Nattfödd
2004

Finntroll
Finntroll
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Slovo
Slovo
2011

Chronique de Goi, Rode, Goi!
Goi, Rode, Goi!
2009

Chronique de Ot Serdtsa K Nebu
Ot Serdtsa K Nebu
2007

Chronique de Vo Slavu Velikim
Vo Slavu Velikim
2005

Arkona
Arkona
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Pagan/Folk
Origine : Russie

Rapports de concerts: