Retour à l'accueil
Live Reports :: The Birthday Massacre

Live report : The Birthday Massacre

Tous les concerts de The Birthday Massacre The Birthday Massacre [Metal]
Tous les concerts de Sirenia Sirenia [Metal symphonique]
Tous les concerts de The Agonist The Agonist [Melodic Death Metal]
Tous les concerts de Xerosun Xerosun [Metal]
Tous les concerts de Elyose Elyose [Metal]
samedi 21 octobre 2017 - De Verlichte Geest, Roulers
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Denis Lemoine






Metalship s'est une nouvelle fois rendu en Belgique, au Verlichte Geest deRoulers, pour assister au Female Metal Voices Tour 2017 ! Cette belle affiche regroupe des groupes de nationalités et d'horizons divers, avec, par ordre d'apparition : les Français d'ELYOSE (Electro Metal), les Irlandais de XEROSUN (Modern Metal), les Canadiens de THE AGONIST (Melodic Death Metal), les Norvégiens de SIRENIA (Symphonic Metal) et les Canadiens de THE BIRTDAY MASSACRE (Gothic Electro Metal). Et c'était la dernière étape d'une tournée qui aura traversé de nombreux pays d'Europe. La soirée revêtait donc une tonalité singulière.





ELYOSE



Depuis notre dernier passage ici, la salle a fait peau neuve, avec un judicieux déplacement du bar sur le côté, laissant une plus grande place aux spectateurs. Ce nouvel espace est déjà bien rempli quand ELYOSE démarre son set. Le combo parisien a deux albums à son actif, Théogyne en 2012 et Ipso Facto en 2015. Il séduit d'emblée avec son metal mélodique enjoué et rafraîchissant, mais non dénué d'une certaine noirceur. Des rythmes efficaces, des refrains accrocheurs et une bonne énergie ne laissent pas le public indifférent.

ELYOSE a pris le parti, pas si commun, d'écrire ses textes en français. Sa démarche artistique globale rappelle celle des défunts lyonnais de KELLS. La voix de Justine Daéé n'est d'ailleurs pas sans rappeler celle de Virginie Goncalvès. Sur le titre "Plus qu'humain", issu de l'album Ipso Facto, c'est Florent Jannier d'ARKAN qui assurait les growls en guest. L'utilisation de samples pour le remplacer réduit un peu l'impact de cet excellent morceau. ELYOSE met fort logiquement en avant son dernier album en date, Ipso Facto, sorti en 2015 déjà ! On se dit que la prochaine réalisation devrait bientôt voir le jour puisque deux nouveaux titres, "Un autre été" et "Mes 100 ciels" ont été joués ce soir. Et la très bonne impression laissée par le groupe nous incitera à suivre ça de près !

Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list ELYOSE

Femme de verre (Ipso Facto – 2015)
Plus qu'humain (Ipso Facto – 2015)
Un autre été (Nouveau titre)
Rédemption (Ipso Facto – 2015)
Mes 100 ciels (Nouveau titre)
De guerre lasse (Ipso Facto – 2015)






XEROSUN



Changement de pays et changement de style complet avec les Irlandais de XEROSUN. Depuis sa formation en 2003, le groupe a connu deux périodes bien distinctes. Jusqu'en 2012, le groupe proposait un metal assez hybride, avec des influences multiples allant de PARADISE LOST à STATIC X. L'excellent album Abscence Of Light sorti en 2012 a validé les efforts fournis jusqu'alors. En 2012 le line up évolue, avec notamment l'arrivée de Martyna Halas Yeates au chant, et le style évolue vers un death metal mélodique extrêmement heavy. Le EP This Dark Rage a posé de belle manière le premier jalon de cette nouvelle ère en août 2016. Le groupe débarque sur scène avec des peintures de guerre mais aussi de larges sourires. Ils ont l'air méchants ces Irlandais mais ils sont foncièrement sympas !

Niveau musical par contre, ça ne plaisante pas ! Les riffs sont écrasants, la section rythmique broie toute résistance et la voix de Martina fait trembler les fondations ! Le groupe est très efficace sur scène, mais il gagnerait sans doute à offrir un peu plus de relief et de variété à une prestation un poil monolithique. En effet, on ne retrouve pas forcement toute la subtilité qu'on peut ressentir à l'écoute du EP. XEROSUN reste néanmoins une chouette découverte.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list XEROSUN

Polaris calling (Nouveau titre)
Vessels (Nouveau titre)
The mother of mortality (This Dark Rage – 2016)
This dark rage (This Dark Rage – 2016)
Prisoners of the storm (Nouveau titre)






THE AGONIST



THE AGONIST a progressivement élargi les horizons de son death metal mélodique et propose désormais une musique toujours aussi véloce mais plus variée. Avec déjà cinq albums au compteur, la set list n'a d'ailleurs pas du être facile à dresser. On notera quelques absents de marque (" Danse macabre", "The moment"), mais il est bien difficile de contenter tout le monde tant chacun a ses préférences (un petit "Prayers & predators" n'aurait pas été de refus pour ma part). Malgré quelques problèmes de son au début, il faut peu de temps à THE AGONIST pour secouer l'auditoire. Il faut dire que les Canadiens ont privilégié les titres bien furieux de leur répertoire.

Vicky Psarakis est rayonnante. La voix claire passe très bien et les growls sont redoutables de férocité. Dans ce registre, elle est bien soutenue par un Chris Kells véhément à souhait. Sur scène, le groupe déploie toujours une folle énergie, qui semble même parfois un peu bridée par la configuration scénique du Verlichte Geest, les mouvements (et les sauts) étant forcément plus limités. En huit titres et quarante minutes intenses, THE AGONIST nous a offert un formidable condensé de son savoir faire. Un peu plus de temps et cela aurait été parfait !


Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list THE AGONIST

My witness, your victim (Eye Of Providence – 2015)
Panophobia (Prisoners – 2012)
The villain (Five – 2016)
The hunt (Five – 2016)
A necessary evil (Eye Of Providence – 2015)
You're coming with me (Prisoners – 2012)
Thank you, pain (Lullabies For The Dormant Mind – 2009)
Gates of horn and ivory (Eye Of Providence – 2015)






SIRENIA



SIRENIA nous devait une revanche ! Lors de son dernier passage ici même, le groupe norvégien, emmené par la vocaliste française Emmanuelle Zoldan, avait quelque peu déçu. La vocaliste venait juste d'être intégrée et la cohésion du groupe s'en était ressentie. Ajoutez à cela des problèmes techniques bien ennuyeux (corde de guitare cassée !), et vous obtiendrez une prestation en demi-teinte. Le contexte est beaucoup plus favorable ce soir et SIRENIA va rappeler à tous qu'il fait partie des tous meilleurs combos de la scène metal symphonique. Notons l'absence du guitariste Jan Erik Soltvedt, remplacé par Nils Courbaron du groupe T.A.N.K., donnant à SIRENIA une touche définitivement française ce soir ! Et c'est presque comme si celui-ci faisait partie du groupe depuis toujours. Ce n'est pas toujours facile pour un groupe de metal symphonique de trouver le bon équilibre, et de n'être ni trop metal, ni trop symphonique. SIRENIA réussit ce petit exploit ce soir.

Le show est très chaleureux, tout en agressivité contrôlée et en notes suaves. Emmanuelle Zoldan est une parfaite maîtresse de cérémonie. Les musiciens assurent sans esbroufe, pas le genre de la maison ! La connexion avec le public trouve son summum sur "Dims day of dolor", le morceau titre du dernier album, qui se montre déjà incontournable. On pourra regretter le peu d'évolution de la set list par rapport au dernier passage ici même, mais c'est là chipoter un peu. SIRENIA a réussi un retour gagnant et c'est bien l'essentiel.


Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list SIRENIA

The path to decay (The 13th Floor – 2009)
Treasure n'treason (Dim Days Of Dolor – 2016)
Goddess of the sea (Dim Days Of Dolor - 2016)
Cold caress (Perils Of The Deep Blue - 2013)
Meridian (At Sixes And Sevens - 2002)
Dim days of dolor (Dim Days Of Dolor - 2016)
My destiny coming to pass (Perils Of The Deep Blue - 2013)
My mind's eye (Nine Destinies And A Downfall - 2009)
The other side (Nine Destinies And A Downfall - 2009)
The end of it all (The Enigma Of Life – 2011)






THE BIRTHDAY MASSACRE



Retour à Canada avec le metal gothique et electro de THE BIRTHDAY MASSACRE. En plus d'une décennie, le groupe s'est forgé une grosse fan base et jouit d'un statut presque culte pour beaucoup. La formation est assez rare en Europe, son dernier passage remontant à 2015 en Angleterre. Autant dire qu'on les attendait avec impatience et fébrilité ! Tous vêtus de noir, les musiciens font leur entrée. On est rapidement emporté dans l'univers dark, étrange et onirique du combo. Les moments les plus doux et poétiques succèdent aux montées d'adrénaline les plus rugueuses. C'est ce qui fait tout le charme de ce groupe attachant et atypique.

On est envoûté, suspendu aux paroles de l'intrigante et joueuse Chibi. Elle tient le public dans ses mains et on fait ce qu'elle veut. Les musiciens dégagent une force tranquille, Owen le claviériste apportant une petite touche de folie lunaire. Chez THE BIRTHDAY MASACRE, chaque morceau est un tube en puissance. Les titres du dernier album Under Your Spell ne dérogent pas à la règle, à commencer par l'hypnotique "One". Finalement, seul manquera à l'appel l'excellent "Looking glass" (mais pourquoi…pourquoi !). Le temps passe trop vite en compagnie de ces hôtes si singuliers. "Blue" sera le point final d'un show qui aura tenu toutes ses promesses. On espère qu'ils ne mettront pas longtemps à revenir nous voir !


Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list THE BIRTHDAY MASSACRE

Counterpane (Under Your Spell – 2017)
Red stars (Walking With Strangers – 2007)
Kill the lights (Walking With Strangers – 2007)
One (Under Your Spell – 2017)
All of nothing (Under Your Spell – 2017)
Destroyer (Superstition - 2014)
Superstition (Superstition - 2014)
Lovers end (Violet – 2004)
Video kid (Violet – 2004)
Under your spell (Under Your Spell – 2017)
Games (Under Your Spell – 2017)
Leaving tonight (Hide And Seek – 2012)
Pins and needles (Pins And Needles – 2010)
In the dark (Pins And Needles – 2010)
Endless (Under Your Spell – 2017)
Blue (Violet – 2004)





On a vraiment été gâté avec de très bonnes prestations. La chaleureuse ambiance de fin de tournée a rejailli sur l'assistance, qui aura passé une très belle soirée. Tous les groupes ont de plus été très accessibles et sympas. Le charme des petites salles (et du Verlichte Geest) est décidément unique !

Merci à Claudia Steinlechner de Napalm Records, au Verlichte Geest et à Denis pour les photos.



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 27 octobre 2017 par Gandalflegris
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Walking With Strangers
Walking With Strangers
2007

The Birthday Massacre
The Birthday Massacre
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Sirenia
Sirenia
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metal symphonique
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Five
Five
2016

The Agonist
The Agonist
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Absence of Light
Absence of Light
2011

Xerosun
Xerosun
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Metal
Origine : Irlande

Rapports de concerts:

Elyose
Elyose
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Anachromie
Anachromie
2012

Kells
Kells
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Neo Metal
Origine : France

Rapports de concerts: