Retour à l'accueil
Live Reports :: Persona

Live report : Persona

Tous les concerts de Persona Persona [Metal symphonique]
Tous les concerts de Beneath My Sins Beneath My Sins [Metal symphonique]
mercredi 27 septembre 2017 - Titans Club, Lens
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Denis Lemoine




A peine plus d'un an après leur premier album Elusive Reflections, les Tunisiens de PERSONA sont déjà de retour avec Metamorphosis, un deuxième opus tout aussi excellent ! Afin de promouvoir cette belle sortie, ils effectuent ce mois-ci une petite tournée en Europe, une première pour eux ! Après avoir participé au Female Metal Event d'Eindhoven, et donné un concert au Candy Shop de Paris, Metalship les retrouve au Titans Club de Lens en Belgique, en compagnie des Français de BENEATH MY SINS, ce mercredi 27 septembre.

Situé en terre wallonne, sur la grande place de Lens (tout est relatif !), le Titans Club organise régulièrement des soirées metal, à l'exemple du Verlichte Geest de Roulers. Ce bar-concert présente d'ailleurs un peu la même configuration avec une jauge de 150 places environ. On ne va pas se mentir, le club n'a pas fait le plein ce soir, loin de là. Mais les convives présents mettront du cœur à l'ouvrage pour assurer une ambiance conviviale et sympathique.





BENEATH MY SINS



Ce sont donc les Parisiens de BENEATH MY SINS qui ouvrent les hostilités. Ce groupe est relativement jeune puisqu'il a été fondé en 2016 par deux ex EVOLVENT, la vocaliste Emma Elvaston et le guitariste Clément Boltz. Ils ont été rejoints depuis peu par Thomas Pretre à la basse et Thomas Calegari à la batterie. Le premier album "Walkyries Of Moderns Times" est sorti en mars 2017 sur le petit label hollandais Painted Bass Records. Il est fièrement défendu ce soir puisque l'intégralité des 8 titres en sont extraits.



BENEATH MY SINS s'inscrit dans la grande famille du metal symphonique. En live, la musique du quatuor semble plus équilibrée que sur album, où la voix et les orchestrations prenaient un peu le dessus sur les instruments. Les Français ont fait le choix d'un chant quasi exclusivement lyrique, prenant le contrepied des tendances actuelles. A l'heure où le chant extrême est utilisé partout et par tous, cela représente un pari courageux et osé. Emma Elvaston s'acquitte fort bien de sa tâche et montre une belle présence. Tout comme le reste du groupe, qui, malgré sa courte existence, a déjà une belle expérience de la scène, avec notamment une tournée européenne en mars – avril 2017. La cohésion d'ensemble est bonne, l'espace est bien occupé et l'énergie déployée est communicative. Celle-ci trouvera son apogée lors d'un "Dreams shall be lived" aux forts relents de folk metal. On n'en doutait pas, mais ce titre est clairement taillé pour la scène ! Le single "My rules" achève un bon set, efficace et prenant.


Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list BENEATH MY SINS

Spread your wings (Intro)
From the flames losing you[img news_left][/img]
You weren't there
Endangered
Dreams shall be lived
The beauty in the witch
Fly raven fly






PERSONA



Place maintenant à PERSONA ! La mauvaise nouvelle de la soirée (et de la tournée) c'est l'absence de la bassiste Nesrine Mahbouli et du claviériste Walid Bessadok, qui n'on pas reçu leurs visas à temps. On n'ose pas imaginer leur déception ! Ce fâcheux contretemps oblige donc le groupe a évolué en quatuor avec des bandes préenregistrées pour les parties de basse et de claviers. Mais il ne gâchera pas le plaisir de voir pour la première fois sur scène une formation qui nous a enchantés sur disque.





Surtout que PERSONA s'accommode fort bien de cette situation et dégage une grande sérénité. Le batteur Youssef Aouadi est le premier à sur scène. Le gaillard est taillé comme un roc et semble même un peu à l'étroit derrière son kit de batterie ! Il lance la machine avec une application et une concentration qui ne le quitteront plus tout au long du spectacle. Melik Melek Khelifa et Yosri Ouada font ensuite leur entrée. Mais c'est très vite vers Jelena Dobric que se tournent tous les regards. Elle s'adresse au public en anglais et c'est dommage de ne pas avoir droit à quelques mots de français car elle maîtrise vraiment bien notre langue ! Malgré ce léger bémol, Jelena impressionne tout autant par la douceur de ses lignes de chant clair que par la férocité de ses vocaux extrêmes. Entre fragilité et force, elle livre une prestation étonnante.



Les gratteux ne sont pas en reste. Melik Melek Khelifa a une technique sans faille, c'est une évidence, mais il sait rester sobre dans ses interventions. Un guitar-hero oui, mais un guitar-hero cool et détendu ! Son compère Yosri Ouada assure également. Toujours le sourire aux lèvres, il n'hésite pas à poser pour les photographes. Le concert se déroule dans une atmosphère chaleureuse. L'accent sera bien entendu mis sur un deuxième opus fraîchement sorti, avec pas moins de 8 titres sur 11. Ces nouveaux titres reçoivent un bel accueil et passe haut la main l'épreuve de la scène, à l'instar des excellents " Esurience Guilfulness Omnipotence", "Bête noire" ou du tubesque "The seeress of triumph", sur lequel les gars de BENEATH MY SINS viendront sportivement mettre l'ambiance. Le plus intimiste "Netherlight" aurait sans doute mérité des lights plus élaborés. Et, véritable crève-cœur, le splendide "Forgotten" a été sacrifié sur l'autel du manque de temps ! Mais on ne peut pas tout avoir et on est déjà ravis d'avoir assisté à un show de qualité.


Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list PERSONA

Esurience Guilfulness Omnipotence
Bête noire
Invidia
Somebody else
Torn
Blinded
The omen of downfall
Hellgrind
Netherlight
Credence
The seeress of triumph





L''affluence n'a pas été à la hauteur du talent des protagonistes, mais chacun aura ainsi eu un peu l' impression d'avoir bénéficié d' un concert privé...rien que pour lui. Il faut souligner que les deux groupes ont été d'une grande gentillesse et d'une grande disponibilité. Cela contribue aussi grandement à la réussite d'une telle soirée.

Merci à Angélique Gistelynck, au Titans Club, à BENEATH MY SINS, à PERSONA et à Denis pour les photos.




Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 1 octobre 2017 par Gandalflegris
(2)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Metamorphosis
Metamorphosis
2017

Chronique de Elusive reflections
Elusive reflections
2016

Persona
Persona
Voir la page du groupe
Création : 2012
Genre : Metal symphonique
Origine : Tunisie

Rapports de concerts:

Beneath My Sins
Beneath My Sins
Voir la page du groupe
Création : 2016
Genre : Metal symphonique
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Imaginaerum
Imaginaerum
2011

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Once
Once
2004

Nightwish
Nightwish
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Epica
Epica
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Unforgiving
The Unforgiving
2011

Chronique de Mother Earth
Mother Earth
2001

Chronique de The Dance
The Dance
1998

Chronique de Enter
Enter
1997

Within Temptation
Within Temptation
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Apocalyptica
Apocalyptica
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sacrificium
Sacrificium
2014

Chronique de Salomé - The Seventh Veil
Salomé - The Seventh Veil
2007

Xandria
Xandria
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal symphonique
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: