Retour à l'accueil
Live Reports :: The Agonist

Live report : The Agonist

Tous les concerts de The Agonist The Agonist [Metalcore]
Tous les concerts de Off The Cross Off The Cross [Metal]
Tous les concerts de Fields Of Troy Fields Of Troy [Rock Metal]
dimanche 2 octobre 2016 - De Kreun, Courtrai
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Gandalflegris




Ce dimanche 2 octobre 2016, Metalship a traversé la frontière et s'est rendu dans la sympathique salle De Kreun, à Courtrai, en Belgique, pour assister au concert de THE AGONIST , supporté par FIELDS OF TROY et OFF THE CROSS. L'affluence modérée a confirmé une fois de plus que les absents avaient toujours tort !





FIELDS OF TROY

C'est aux locaux de FIELDS OF TROY d'ouvrir les hostilités de la soirée. Metalship avait beaucoup apprécié Hardship, leur excellent EP sorti en début d'année (voir chronique sur le site). C'est donc avec un plaisir non feint que nous découvrons le groupe sur scène devant un parterre encore clairsemé. Les retardataires ont pourtant vite fait de quitter le bar et de rappliquer car la formation sait rapidement emporter l'adhésion. Son rock metal, teinté de réminiscences grunge, prend, sur scène, une dimension parfois un peu mystique. Le vocaliste Louis Soenens n'est pas le plus communicatif des frontmen mais il livre une prestation habitée. Derrière lui, les musiciens assurent sans esbroufe. Hardship est quasi joué dans son intégralité, hormis le court instrumental "The passage" et la ballade "By now". Le groupe se fend également d'une bonne reprise d'ALTER BRIDGE ("Water Rising"), chanté conjointement par Louis et le guitariste Sven Herssens . Cet excellent set se conclut par le tubesque "Static flow", et FIELDS OF TROY récolte une ovation on ne peut plus méritée !

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



OFF THE CROSS

Après une petite pause, OFF THE CROSS reprend le flambeau de ses compatriotes …dans un style très différent, plus direct et puissant ! L'assemblée aura d'ailleurs un peu de mal à rentrer dans un univers moins chaleureux et plus hermétique que celui de FIELDS OF TROY. Mais le quatuor n'est pas dénué de qualité, loin s'en faut ! Porté par un chanteur imposant, il saura, à coups de semonces, retourner la situation et gagner progressivement la confiance de l'auditoire. Des titres comme "Book of doom" ou "The final adjustment" sont d'une redoutable efficacité et sauront s'extirper sans mal de la fumée qui envahit régulièrement la scène. Le groupe peut prendre congès sous les acclamations avec le sentiment du devoir accompli. Leur premier album devrait sortir d'ici la fin de l'année et nul doute que Metalship vous en reparlera !

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



THE AGONIST

Place maintenant aux héros de la soirée, les Canadiens de THE AGONIST, que Metalship a eu l'honneur de rencontrer avant le concert (voir interview de Chris Kells et Pascal Jobin). Le groupe entame son office sur les chapeaux de roue. Les musiciens arpentent la scène avec une énergie communicative et inaltérée. Ils n'auront de cesse d'headbanguer, d'haranguer le public et de sauter tout au long du show. Vicky Psarakis se montre un peu plus statique et se concentre principalement sur le centre de la scène. Si ses growls demeurent performants, ces parties de chant clair ont parfois du mal à percer la furie sonore développée par ses collègues masculins. Un crève-cœur tant la prestation de la demoiselle sur Five nous avait éblouis.

Le spectacle est sobre en artifices et en jeux de lumière. Les titres du dernier album occupent bien entendu une place de choix dans la set list avec "The chain", "The anchor and the sail", ou encore "The game". Ils passent sans problème l'obstacle scénique et semblent déjà adoptés comme en témoigne un "The moment" repris en chœur par le public. Les classiques comme "Danse Macabre", "Panophobia" ou "Thank you pain" ne sont pas oubliés et assurent à cette setlist un bon équilibre. Cette soirée se termine sur un dernier rappel de bon aloi. THE AGONIST aura su séduire par son engagement et la qualité de sa prestation, mais aussi par sa disponibilité et sa gentillesse durant toute la soirée. Le groupe devrait revenir en Europe en 2017. Et on l'attend impatiemment !

Merci à Mona Miluski et Claudia Steinlechner de Napalm Records, à Filip d'Alcatraz et au De Kreun.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 5 octobre 2016 par Gandalflegris
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Five
Five
2016

The Agonist
The Agonist
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metalcore
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Off The Cross
Off The Cross
Voir la page du groupe
Création : 2014
Genre : Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hardship
Hardship
2016

Fields Of Troy
Fields Of Troy
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Rock Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Anachromie
Anachromie
2012

Kells
Kells
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Neo Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Scream Aim Fire
Scream Aim Fire
2008

Chronique de The Poison
The Poison
2005

Bullet For My Valentine
Bullet For My Valentine
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2012

Chronique de Samantha
Samantha
2002

Eths
Eths
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nightmare
Nightmare
2010

Chronique de Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
2007

Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Concerts:
Rapports de concerts: