Retour à l'accueil
Live Reports :: Mass hysteria

Live report : Mass hysteria

Tous les concerts de Mass hysteria Mass hysteria [Rock Metal]
vendredi 4 mars 2016 - Splendid de Lille, Lille
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Denis Lemoine




On ne présente plus MASS HYSTERIA, pilier de la scène metal française depuis de nombreuses années. Le groupe a l'habitude d'assurer des prestations live intenses et son passage au Splendid de Lille ce vendredi 4 mars était l'occasion de le vérifier une nouvelle fois. Sa popularité demeure en tout cas intacte puisque ce concert affichait complet !





THE VIDEOS

Les Français de THE VIDEOS ont la charge de chauffer l'ambiance en première partie de programme. La salle est déjà bien remplie quand ils entament un set énergique et rafraîchissant. Les titres sont courts et rentre-dedans, puisant leur inspiration du côté de MOTORHEAD et du punk-rock.

La chanteuse Laura Chevalier possède un timbre puissant et rauque qui sied bien aux compositions du groupe. Elle se montre paradoxalement plus timide avec l'assistance, mais elle est suppléé dans cette tâche par des musiciens plus volubiles et prompts à la déconnade. L'atmosphère est bon enfant et la présence dans le combo de Vincent Mercier, bassiste de MASS HYSTERIA de 2012 à 2016 ajoute une note conviviale supplémentaire.



Le hard rock n'roll direct et sans fioritures de THE VIDEOS aura su trouver grâce aux yeux du public, qui leur réservera de chaleureuses acclamations !

Photo Photo Photo Photo Photo
THE VIDEOS: Set list THE VIDEOS




Set list THE VIDEOS

Sumf
Death train
No surrender
No holy saint
Green
Midnight
White
1994
Short
Rotten
Life goes to fast
Revenge
Judge





MASS HYSTERIA

C'est un Splendid désormais blindé qui attend fiévreusement l'arrivée des têtes d'affiche de la soirée. Le backdrop géant du groupe est hissé, les techniciens s'affairent aux derniers réglages, la pression monte...les lumières s'éteignent enfin, et dès les premiers accords de "Chiens de la casse", l'hystérie de masse s'empare du public lillois. Et croyez moi, elle ne va plus le lâcher !

Le son est clair et puissant, le jeu de lumière sobre et sans esbroufe. L'accent est bien entendu porté sur le dernier album Matière noire, dont sont issus les trois premiers morceaux joués. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ont été rapidement adptés par des furieux et des furieuses déjà dégoulinants de sueur. Le groupe n'est pas insensible à un accueil aussi démentiel, qui fera regretter à Mouss de ne pas avoir filmé le concert ! "Un acte manqué !" dira-t-il. Le fédérateur "World on fire" fera hurler à toute la salle : "Ne laissez pas la haine du système, ne laissez pas la haine s'installer ! Ne laissez pas la haine du système, ne laissez pas la haine s'exprimer !". ll faudra attendre "Babylone" pour connaître un petit moment d'accalmie, avant que les slammers ne repartent de plus belle sur "Une somme de détails" !



Le combo parisien délivre une prestation sans faille et enchaîne les coups de masse, transcendé par une fosse en fusion. L'auditoire sera récompensé de sa dévotion par de nombreux moments forts, habilement distillés tout au long du spectacle. C'est d'abord Vince Mercier qui rejoindra Mouss pour chanter le refrain de "Vector equilibrium". Les guitaristes accompagneront ensuite le vocaliste au milieu de la meute pour un "P4" dantesque ! Mouss finira emporté par le cercle pit sur les épaules d'un barbare dont on saluera la performance ! Un vent de folie souffle sur le Splendid et chacun a le sentiment de vivre un moment unique.
C'est maintenant au tour de Nicolas Sarrouy, guitariste de 2007 à 2014, de faire son apparition sur scène pour le titre "L'archipel des pensées". C'est décidément à une vraie réunion de famille que nous a convié MASS HYSTERIA.



Le rappel sera lui aussi bien copieux. "Seek and destroy" de METALLICA vient se mêler à la fête, avant que les filles ne montent sur scène pour "Respect to the dancefloor". La furieuse la plus téméraire se permettra un stage diving en guise de sortie, avant que Mouss ne se décide à distribuer des shooters de Jack Daniels ! Le traditionnel "Furia" achèvera les derniers survivants et laissera les spectateurs éreintés mais comblés !

Les années passent et MASS HYSTERIA semble inoxydable. Au top de sa forme, le groupe nous a fait vivre un concert définitivement mémorable !

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Set list MASS HYSTERIA

Chiens de la casse
Vae solis
Vector equilibrium
World on fire
Tout doit disparaître
Babylone
Une somme de détails
P4
L'enfer des dieux
Notre complot
Failles
L'archipel des pensées
L'espérance et le refus
Tout est poison
Pulsion
Positif à bloc

Rappel :

Contradiction
Donnez vous la peine
Respect to the dancefloor
Plus que du métal
Furia

Merci au Splendid et à Roger Wessier pour les accréditatIons, et à Denis Lemoine pour les photos.



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 7 mars 2016 par Gandalflegris
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Matière Noire
Matière Noire
2015

Chronique de Failles
Failles
2009

Chronique de De Cercle En Cercle
De Cercle En Cercle
2001

Mass Hysteria
Mass Hysteria
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Rock Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de This Is War
This Is War
2009

Chronique de A Beautiful Lie
A Beautiful Lie
2007

Chronique de 30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
2002

30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: