Retour à l'accueil
Live Reports :: Nightwish

Live report : Nightwish

Tous les concerts de Nightwish Nightwish [Metal symphonique]
Tous les concerts de Pain Pain [Indus]
jeudi 10 avril 2008 - Halle Tony Garnier, Lyon
Voir toutes les infos de ce concert

 





PAIN

PAIN est un groupe de métal industriel suédois. Le groupe de Peter Tatgren fait une entrée tonitruante, très dans le direct et tout de suite dans le show utilisant énormément de samples dans leurs intros. Je ne connaissais que deux titres d'eux "Eleanor Rigby" et "Shut Your Mouth". Shut your mouth est celle que j'ai préférée ; mention spéciale au chanteur, très bon Une excellente première partie, où le groupe communique avec le public et chauffe la salle à coup de bits électro et gros riffs de grattes avec un son bien épais.
Le groupe se donne à fond, et Tatgren a une voix énorme, très versatile en alternant chant et partie plus gutturale. Le tout est appuyé par une déferlante rythmique. Ils nous quittent sur "Your Mouth" avec une Halle bien chauffée, on aurait limite pu croire que PAIN était la tête d'affiche.





NIGHTWISH

Le groupe fait son entrée sur scène simplement et s'installe: Tuoma va s'accrocher à ses claviers qu'il ne lâchera plus guère!
Ils débutent avec le vindicatif Bye Bye Beautiful !Jumping général! La voix d'Anette est différente "en live", très claire, très (trop) enfantine au goût de mes compagnons!

J'ai bien aimé dark Chest avec une pyro un peu grandiloquante! Un décor plus recherché et une tenue vestimentaire plus classe pour Anette auraient mieux collé avec le genre symphonique!

Whoever... a été le titre sur lequel j'ai le moins accroché, il aurait pu être avantageusement remplacé par Ever Dream ou master passion greed

The Siren qu'Annette s'approprie à sa manière en headbanguant!!

Une introduction au piano, pour Amaranth qui met une joyeuse ambiance! tout le monde chante! Ce morceau en live sonne un peu moins commercial et pop!

La salle est plongée dans le noir durant un long moment, le bruit des vagues se fait entendre, et les premières notes de the Islander retentissent; pur moment de magie avec la voix de Marco qui colle parfaitement à sa composition, magnifique mise en scène avec les torches en forme de pendules!

"The end, the songwriters dead...", The Poet and the Pendulum, merveilleux titre! Très long! Il fallait oser le jouer en live! Mais les nombreux changements d'ambiance font qu'il passe très bien; magnifiquement joué et chanté notamment par Marco ( le contraste entre sa voix est celle d'Anette est à donner des frissons!),le refrain énorme! "Get Away! Run Away! Fly away!

Puis vient le tour de... While your lips are still red, que Marco transcende une fois de plus... L'occasion d'un rapprochement entre le groupe et le public, entre certains membres de la foules, huuumm!

"All the same takes me away, we're Dead to the world!" est jouée devant une foule déchainée!

Tuomas joue les premières notes de Sahara qui nous vaud de très beaux éclairages, la foule semble en communion.
Anette annonce le dernier morceau : Nemo!!!! Le tube du groupe !Malheureusement ,elle a fait des fausses notes!

RAPPELS!!!!!!
Seven Days to the Wolves ,mon morceau préféré sur le nouvel album! Mais Anette, ici comme sur certains autres titres, n'est pas assez agressive, notamment sur les couplets de la chanson!
Wishmaster a emporté la foule dans son monde merveilleux! magie de cette composition , même sans Tarja!

Puis c'est le dernier titre , mais pas des moindres: Wish I had an Angel!! tout le monde est en transe!
Le groupe salue longuement le public qui l'acclame, puis s'en va !

Un concert qui me laisse une impression mitigée!
Les points posistifs
- des musiciens très pros: Ampuu maîtrise, même si on aimerait plus de soli!
Marco est un personnage formidable: un ensemble basse/chant/personnalité qui donne beaucoup de présence au groupe! Le batteur assure bien! Tuoma toujours aussi doué aux claviers , prend son pied à sa façon en se balançant derrière ses claviers et en jetant sa belle chevelure derrière laquelle il se cache et torse nu , bref le mythe entretenu! et des compositions toujours magnifiques même en live!
- la pêche de Marco et Ampuu qui font des courses sur scène et donnent un peu de mouvement au show.
- la bonne humeur et le sourire d'Anette.

Les points négatifs
- une voix quand même limitée pour du metal symphonique
- un look trop enfantin pour l'égérie d'un groupe tel que Nightwish ( après tout ils sont là pour nous faire rêver et en live , le visuel est important)
- un décor trop simpliste
- des pyrotechniques trop présents pour masquer un manque de jeu de scène
- un show un peu court

Set list :

Bye Bye Beautiful
Dark Chest of wonders
Whoever brings the Night
Amaranth
The Islander
The Poet and the Pendulum
While your lips are still red
édit: oubli de The Siren!
Dead to the World
Nemo
RAPPELS
Seven Days to the Wolves
Wishmaster
Wish I had an Angel


Vidéos prises lors du concert, par Jedipunk :
Amaranth :


Sahara :


The Poet and the Pendulum :



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 20 avril 2008 par Alysta
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Imaginaerum
Imaginaerum
2011

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Dark Passion Play
Dark Passion Play
2007

Chronique de Once
Once
2004

Nightwish
Nightwish
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Pain
Pain
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Indus
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de What Lies Beneath
What Lies Beneath
2010

Chronique de My Winter Storm
My Winter Storm
2007

Chronique de My Winter Storm
My Winter Storm
2007

Tarja
Tarja
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Epica
Epica
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Unforgiving
The Unforgiving
2011

Chronique de Mother Earth
Mother Earth
2001

Chronique de The Dance
The Dance
1998

Chronique de Enter
Enter
1997

Within Temptation
Within Temptation
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Apocalyptica
Apocalyptica
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sacrificium
Sacrificium
2014

Chronique de Salomé - The Seventh Veil
Salomé - The Seventh Veil
2007

Xandria
Xandria
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal symphonique
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: