Retour à l'accueil
Live Reports :: Deicide

Live report : Deicide

Tous les concerts de Deicide Deicide [Death Metal]
Tous les concerts de Septicflesh Septicflesh [Death Metal]
Tous les concerts de Inquisition Inquisition [Black Metal]
vendredi 10 octobre 2014 - Théâtre Corona, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Arnaud Stopa




Septicflesh

La Grèce. Le pays aux mille îles, berceau de la démocratie, nation des spanokopitas, plus grand fournisseur de dettes publiques, mais aussi patrie de Septicflesh.
Groupe de black métal mélodique, disons, les Grecs sont à des contrées des pays qui fournissent habituellement ce genre de musique. Et quand il y a de qualité en plus, c'est avec intérêt qu'on assiste à leur partie.




Faisant la part belle aux deux derniers albums, Titan et The Great Mess, le groupe a fait éclater la fosse sur Order of Dracul d'une des plus violentes manières. Le pogo a littéralement pris toute la place de l'avant-scène au point d'envoyer les photographes un peu plus tôt faire leur pause.
Le concert en lui-même est des plus banals, malgré la brutalité de la fosse. À part Behemoth, disons, peu de groupes de black savent faire un beau spectacle. Il n'empêche, la gymnastique des guitares est particulièrement originale. Une guitare en l'air, entre les jambes, voilà bien des façons pour Spiros "Seth" Antoniou, bassiste et chanteur de jouer de son instrument.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Deicide

Qu’attendre des enfants terribles du death après la prestation des Grecs? La fosse déjà agitée allait-elle en plus mettre le feu au Théâtre Corona?
Deicide est sulfureux en raison de leur prosélytisme sataniste. Interdits de se produire dans de nombreux pays, chacune de leur prestation est pourtant largement plébiscitée. C’est un peu normal quand on vend 400 000 unités d’un CD comme Legion, on a un peu la côte.
Le concert démarre en trombe sur In the Minds of Evil et contrairement à ce qu’on s’attendait, le public est resté calme. Peut-être l’énergie a été trop dépensée avec Specticflesh, il n’empêche qu’on a eu le droit à un concert bon enfant, si ce n’est les appels aux sacrifices proférés par les titres de Deicide.




Glen Benton, le chanteur et bassiste, avait la pêche. Maîtrise vocale parfaite, il sait comment amadouer ses fans. Comme une messe, mais noire, le concert était particulièrement sanctifié par les titres les plus emblématiques du groupe: Trifixion, Beyond Salvation, Sacrificiel Suicide, etc. Et comme une messe, les rituels sont les mêmes à chaque prestation, rendant le concert fort en émotion pour les fans purs et durs, mais soporifiques et prévisibles pour les profanes.
Une soirée tout de même plaisante, mais pour le spectacle, on repassera.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 31 octobre 2014 par astopa
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Deicide
Deicide
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Inquisition
Inquisition
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Black Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Popeye le Road
Popeye le Road
1988

Chronique de Titan
Titan
1986

Titan
Titan
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Heavy Metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts: