Retour à l'accueil
Live Reports :: LACUNA COIL

Live report : LACUNA COIL

Tous les concerts de LACUNA COIL LACUNA COIL [Rock Metal]
Tous les concerts de Devil You Know Devil You Know [Metalcore]
Tous les concerts de Starset Starset
Tous les concerts de Incura Incura
samedi 4 octobre 2014 - Théâtre Corona, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

Photographe : Amarilys Way




Arnaud Stopa-

Lacuna Coil est l'archétype du groupe qui fait un bon disque et qui ensuite fait n'importe quoi. Souvenez-vous de Comalies, sorti en 2002, un gothic metal impeccable qui 13 ans plus tard peut faire partie d'un haut de liste des meilleurs albums des années 2000, tous genres confondus.

Original, mystique, envoûtant, l'album presque parfait. On pouvait croire à une carrière digne de ce nom, si ce n'est le virage nu metal orchestré sur Karma Code en 2006. Depuis ça zigzague entre le moins bon et le franchement mauvais... Leur dernier album, Broken Crown Halo, pourtant renoue avec les sonorités du début du siècle. Après trois premiers parties qui n'ont pas su remplir la salle à plus de la moitié de la capacité... de la fosse, les Italiens entrent en scène, sur Trip the Darkness, leur dernier single. Avec une liste de chansons qui mélangent efficacement les titres de toute leur discographie, on a le droit a un spectacle raisonnable qui peut ravir autant les fans de la première heure comme ceux arriver en cours de route.
C'est moins nu, c'est plus rentre dedans — comme sur Spellbound, de l'un de leur plus mauvais album — voire bon comme sur Intoxicated. Mais ça se corse sur Fire, Survive, franchement rock crossover mollasson, ou la reprise de Depeche Mode, Enjoy the Silence, reprise détestable tant elle est emblématique du virage économique du groupe — le titre est sorti quelques mois après celle faite par Linkin Park; de nombreux fans ont donc crié au loup mercantile. L'alchimie entre Christina Scabbia et Andrea Ferro, les vocalistes, marchent encore a merveille. Les têtes a têtes ont l'air vrais et naturels. D'un point de vue esthetique, Christina était en forme, avec une voix qui tenait la route du début a la fin. Et quand la plastie va avec le talent, il est clair que les morts-la-faim misogynes sont rentrés dans leur frais. Quant a Andrea Ferro, sa tendance a râper plus qu'à chanter avec sa voix éraillé peut exacerber certains.

L'absence de Marco Biazzi a la basse pour maladie remplacé par Damien, un roadie (?), n'est pas passé inaperçu — comme l'atteste le doute de la salle lors de sa rentrée sur scène. Malgré la technicité du musicien, il manquait une étincelle pour enflammer sa partition. «Enfin une vrai tournée canadienne, et pas seulement un ou deux titres» nous a gratifié Christina, en robe noir dentelles et collant de cuisse. Malheureusement, avec sept albums au compteur, on aurait pu s'attendre a mieux qu'une petite heure et demi. À leur dernier passage, en première partie de Megadeth, le groupe avait joué 50min et sept titres, contre 15 ce soir. C'est léger.

Oo Remerciements tout particulier à l'Institut Grasset



Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 9 octobre 2014 par Amarilys.way
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Beauty of Destruction
The Beauty of Destruction
2014

Devil You Know
Devil You Know
Voir la page du groupe
Création : 2013
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: