Retour à l'accueil
Live Reports :: Steel Panther

Live report : Steel Panther

Tous les concerts de Steel Panther Steel Panther [Hard Rock]
Tous les concerts de Future Villains Future Villains
mardi 20 mai 2014 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Steel Panther

Texte par Arnaud Stopa

Soirée rire et chanson au Metropolis : Steel Panther était en ville. Le groupe qui signe le renouveau du glam rock a su démontrer ses capacités à mener un spectacle finement ciselé, entrecoupé de filets comiques et de filles échaudées.
Pas de sous-entendu avec les Californiens : tout se résume au second degré, aux paroles grivoises et au son typique des années 80.

Après une entrée en scène sur The number of the beast — titre qui explicite bien l’ambiance de cette décennie à lui tout seul — d’Iron Maiden, les quatre mélomanes entament leur spectacle sur la pièce d’ouverture de leur dernier album All you can Eat, Pussywhipped.




Oui, rien qu’à ce titre, on comprend à quoi on a affaire : de bons musiciens, qui font du son génial et qui en plus, on de l’humour. Les nombreux intermèdes comiques aux discours sexuels complètement assumés viennent donner le sourire à un public conquis depuis leur dernier passage au Heavy Mtl.

Les quelques phrases retenues en français par le guitariste Satchel, écrit dans la paume de sa main, comme « montre-moi tes tétons » ou « grosse plotte », apprises auprès d’une interprète qui a gouté, selon lui, à son manche... de guitare — sous-entendu, bien évidemment — ont vite fait leur effet sur la gent féminine. Entre celle qui a exhibé ses seins toute la soirée, a léché ses tétons et a tenté un « autocunnilingus », l’autre prénommée Marie-Ève, qui les a montrés devant tout le public, on encore ce groupe de filles qui sur 17 Girls in a Row sont montées sur scène, se languissant dans des positions explicites, au point d’étonner les musiciens, il y en a eu pour tous les goûts de la perversité.




Pour revenir un peu à la musique, Steel Panther fait du métal d’été : un son puissant et joyeux, qui peut tourner dans une décapotable sur le trajet d’un festival. Individuellement, malgré le côté burlesque du spectacle, il n’y a rien à jeter. Michael Starr, en gourou rockstar, sublime la tessiture des voix du glam : pour ça, on lui pardonnera les oublis de paroles de fin de concert — notamment tout le premier couplet de The Burden of Being Worderful, qui dans le contexte et le sujet de la chanson faisait plutôt rire. Satchel a joué autant à sa guitare que de son charme. Quant à l’androgyne Lexxie Foxx, il était plus effacé — la basse étant moins mise en avant dans le genre glam — passant plus de temps à se remettre du brillant à lèvres dans son miroir que de participer au délire collectif. Enfin, Stix, à la batterie, a été aussi moins sollicité tout au long du concert. Toutefois, sa partition a été rondement menée tout le long. Dommage peut-être, de ne pas avoir inclus un solo dans le lot, il aurait apprécié d’autres mesures.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 24 mai 2014 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Balls out
Balls out
2011

Chronique de Feel the Steel
Feel the Steel
2009

Steel Panther
Steel Panther
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Savage Amusement
Savage Amusement
1988

Chronique de Blackout
Blackout
1982

Chronique de Animal Magnetism
Animal Magnetism
1980

Chronique de Lovedrive
Lovedrive
1979

Scorpions
Scorpions
Voir la page du groupe
Création : 1971
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Aerosmith
Aerosmith
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: