Retour à l'accueil
Live Reports :: Reperkusound 4 - ReperkuROCK

Live report : Reperkusound 4 - ReperkuROCK

Tous les concerts de Parabellum Parabellum
Tous les concerts de Tagada Jones Tagada Jones [Hardcore]
Tous les concerts de L'Esprit Du Clan L'Esprit Du Clan [Metalcore]
Tous les concerts de Ultra Vomit Ultra Vomit [Grindcore]
Tous les concerts de Banane Metalik Banane Metalik
Tous les concerts de Tasmaniac Tasmaniac
Tous les concerts de Troides Priamus Heccuba Troides Priamus Heccuba
Tous les concerts de Hystery Call Hystery Call
samedi 18 avril 2009 - Transbordeur, Lyon
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Halord




Hystery Call

Après avoir eu le grand plaisir d’interviewer Stickskiller le batteur et Jacou le nouveau bassiste d’Ultra Vomit, nous entrons directement depuis les loges dans un transbo assez vide à cette heure-ci.
L’essentiel du public est au transclub, en train de regarder le premier groupe de la soirée, à savoir Hystery Call, qui ouvre les festivités dans la petite salle avec son Garage-Psycho-Surf-Rock’n’Roll et son look improbable, costume cravate et haut de forme pour ces messieurs et petite jupe pour Alex. Le groupe nous délivre un bon set sous les applaudissements du public qui a bien pris son pied. Vive la contre-basse !





Parabellum

La prestation de Hystery Call n'est pas encore terminée que Parabellum débarque sur la grande scène. Étonnant de les voir aussi tôt car c'est généralement un groupe qui joue en tête d'affiche. Nous avions croisé une heure plus tôt le chanteur du groupe, vieux punk au look de père noël et plein d’humour, qui nous avait dit sans rire : « Tu veux que je te dise, je n’ai jamais vu Parabellum en concert… ».
Evidemment, quand on en est le chanteur, ce n’est pas facile (pour ceux qui n’auraient pas compris…).
Un set bien carré, un son bien réglé mais il manque un petit quelque chose qui fait que le public s'ennuie un peu semble t-il. Il faut attendre la fin de la prestation pour entendre les tubes du groupe et voir le public réagir.





Troides Priamus Hecuba

Les horaires se chevauchant, Troïdes Priamus Hecuba commence alors que Parabellum n'a pas encore fini. Le groupe a toujours cette pêche et sa joie de vivre et le public en est ravi. Bien qu'il jouent dans la petite salle, leur public est venu en masse pour les voir. Troïdes ne met pas longtemps a mettre le feu au transclub avec son metal fusion.




Il nous délivre un set puissant et festif qui défend bien son nouvel album "Vous êtes ici...". Une excellente prestation de ce groupe lyonnais, sautillante et pleine d’énergie.





Ultra Vomit

C'est enfin le moment tant attendu, le concert d’Ultra Vomit sur la grande scène. Que dire a part qu'ils ont pris totalement possession de la soirée ?




Le transbo s’est considérablement rempli. Le concert est rodé et carré mais sans jamais se prendre au sérieux et c'est ce qui fait tout le charme du groupe.




Photo
Ultra Vomit: Flockos
Le public est conquis et même ceux qui ne connaissait pas se laissent prendre au jeu et reprennent les paroles a tue tête avec un grand sourire.




Photo
Ultra Vomit: Flockos
On prendra des fous rires devant des titres comme Calojira, Bouba ou Pauv’ connard, bref tous les gros tubes on été joués et tout le monde est conquis.




Leur cocktail original mêlant humour, technique, puissance métal et parodie à fait mouche une fois de plus. C’est la claque de la soirée !




Tracklist :
1 - Intro Objectif Thunes
2 - Quand j'étais petit (feat. Lemmy)
3 -
4 - Mechanical Chiwawa
5 - Gremlins At The Gates
6 - Je ne t'es jamait autans aimer
7 - Mountains Of Maths
8 -
9 - Boulangerie Patisserie
10 - Pauv' connard
11 – Bouba
12 - Pour un mosh
13 - Une Souris Verte
14 - Calojira
15 - Captain igloo
16 - Judas Prost
17 - Welcome To The Jingle
18 -
19 - Like To Vomit
20 – Outro
21 – Batman
22 - Je collectionne des canards (vivants)

Photo
Ultra Vomit: Flockos
Photo
Ultra Vomit: Flockos




Tasmaniac

C'est au tour de Tasmaniac d'entrer sur la petite scène et de commencer leur show avec peu de monde car tout le public est resté jusqu'à la fin d’Ultra Vomit. Le groupe monte en puissance morceau après morceau avec un style proche de Troïdes, à savoir de la fusion pleine d’énergie. Le concert s’est bien passé, le groupe quitte la scène avec le sourire sous les applaudissements du public.





L'esprit du Clan

On retourne dans la grande salle où une ambiance d'enfer nous attend. La salle est baignée d’une lumière orangée du plus bel effet .




L'Esprit du Clan débarque et commence fort d'entrée de jeu avec le morceau "L'Enfer c'est le Notre" tiré du nouvel album du même nom.




Le groupe nous balance son Hardcore qui retourne instantanément le transbo avec un public qui pogote beaucoup plus que pour les autres groupes, Il faut dire que les deux frontmans sont surexcités et mettent une ambiance de feu.




L'Esprit du Clan passe en revue ses Chapitres (à part le numéro deux, va savoir pourquoi ?) La salle se transforme très vite en champ de bataille ou des Circles Pit se forment sur plusieurs morceaux. Bravo à L'Esprit du Clan qui aura frappé un grand coup les esprits de toutes les personnes présentes ce soir.





Banane Metalik

De retour sur la petite scène et on y découvre les Banane Metalik qui nous envoient leur gore'n'roll puissant et très visuel avec des musiciens complètement allumés qui auraient bien mérité la grande salle. Un spectacle gore mais aussi très sexy avec une danseuse peu habillée.




Dans le public on aperçoit le guitar hero de Ultra Vomit, Flockos, qui n'hésite pas à aller dans la fosse ou les pogos font rage. Il monte même rejoindre le groupe pour faire le chant secondaire sur un morceau et slamme depuis la scène.
Un show macabre, endiablé et sexy, bref un groupe à voir si vous en avez l'occasion.





Tagada Jones

Pour clore ce festival, ce sont les Tagada Jones et leur punk hardcore qui débarquent. Avec des textes revendicatifs et de très bons riffs, les fans venus tout spécialement pour eux sont au paradis et reprennent les paroles à tue tête.




Même Schultz, chanteur des Parabellum s'invite au spectacle avec son verre de bière a la main. Le chanteur blond et sa voix un peu criarde me rappelle le bon vieux temps d’Udo (Accept) version punk français. Le public se lasse vite et plusieurs personnes quittent même prématurément la salle.




Il faut dire qu’avec les prestations des groupes précédant, la barre était haute. Un groupe très pro, qui a du potentiel et donc à revoir dans d'autres conditions.




La 4e édition du Reperkusound s'achève, riche en émotions. Avec une programmation très variée, tout le monde semble satisfait et heureux. Les groupes font même des séances de dédicaces sur leurs stands et partagent leurs points de vue avec les fans. Une soirée qui n'est pas prête d'être oubliée, un grand merci à l'organisation et à Mediatone pour ce festival et à l'année prochaine.

Un grand merci à Iceman pour la trame rédactionnelle de ce Live Report!
Travail d'équipe!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 28 avril 2009 par halord
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Voir les 1 commentaires précédents
Youhou !!!!!

Très belle soirée effectivement, riche en diversité.
J'ai particulièrement retenu les prestations de Troides, Banane Metalik, et bien sur, Ultra-Vomit !!!!!

Beau report en tout cas, à mon goût, fidèle à l'esprit de qui régnait.
EX-CE-LEN-TES photos !!!! Du mouvement, de la couleur, de la pertinence ... BRAVO !

A venir, l'interview ... le travail de la vidéo, c'est nouveau pour moi ... just be patient.

Merci Halord et Iceman pour ces moments forts !

mer. 29 avril 09- 08:16  
Arf ! Les photos sont magnifiques !!
Faut vite que je mette un "copyright Metalship" dessus pour pas qu'on se les fasse chiper :-p

mer. 29 avril 09- 20:12  
Merci chef ;-)
jeu. 30 avril 09- 07:33  


Groupes en rapport


Tagada Jones
Tagada Jones
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Hardcore
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Objectif : Thunes
Objectif : Thunes
2008

Chronique de Objectif : Thunes
Objectif : Thunes
2008

Ultra Vomit
Ultra Vomit
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Grindcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Troïdes Priamus Hecuba
Troïdes Priamus Hecuba
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Fusion
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de At War with Reality
At War with Reality
2014

Chronique de Slaughter of the Soul
Slaughter of the Soul
1995

At The Gates
At The Gates
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Black Bomb A
Black Bomb A
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Hardcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hatebreed
Hatebreed
2009

Chronique de Supremacy
Supremacy
2006

Chronique de The Rise Of Brutality
The Rise Of Brutality
2003

Chronique de Perseverance
Perseverance
2002

Hatebreed
Hatebreed
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Implosion
Implosion
2008

Self Defense
Self Defense
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Hardcore
Origine : France