Retour à l'accueil
Live Reports :: PAGANFEST 2014

Live report : PAGANFEST 2014

Tous les concerts de Korpiklaani Korpiklaani [Pagan/Folk]
Tous les concerts de Turisas Turisas [Pagan/Folk]
Tous les concerts de Chthonic Chthonic [Black Metal]
Tous les concerts de Varg Varg [Pagan/Folk]
Tous les concerts de Winterhymn Winterhymn
mercredi 30 avril 2014 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Comme chaque année depuis quelques temps déjà, Montréal accueille le terrible PaganFest.
Tout est dans le titre. Tu peux y venir habillé en kilt, en armure, avec une épée en mousse, ou un t-shirt d’un groupe à influence «trollesque».
Cependant, le line up de cette année s’offrait une touche orientale. En effet, la quasi-totalité de l’affiche se noyait sous les noms de groupe folk/pagan/power. C’est toutefois une perle de l’Orient qui a retenu mon attention.

Arrivée pour la fin du set de Varg, je n’ai que hâte d’assister à la performance des Taïwanais de Chthonic dont j’avais déjà entendu parler sur Metalship, et de la bouche de mes collègues connaisseurs. Le point fort de Chthonic, au delà de venir d’un pays qui n’est pas un grand fournisseur de metal, c’est Doris. Mon bon ami ne cessait de me dire à quel point la bassiste du groupe était sublime. Au delà du fait qu’il avait raison, je suis restée bluffée par la présence et la qualité du set de la formation Taïwanaise. Quelle énergie, quelle rage!




Peu de groupe peuvent se vanter de commencer un set au son d’un Erhu, sorte d’instrument chinois ressemblant à un shamisen japonais.
Leur frontman, Freddy Lim se donne et remercie chaleureusement la foule à plusieurs reprises. Il soulève aussi la communion qui lie les groupes présents sur la tournée du Pagan Fest, en rappelant qu’ils proviennent tous de pays différents mais qu’ils sont là pour la même passion. Cliché, mais efficace.
Chthonic se met le public dans la poche sans problème, et c’est au tour de Turisas de prendre le relai




Turisas a une réputation solide en partie basée sur la présence de leur violoniste. La performance est très très dynamique. Les finlandais ont une fan-base très dévouée et les crowd-surfers ne tardent pas à se grimper les uns sur les autres. Le public tourne dans tous les sens et Mathias Nygard joue avec la foule. Le set est plutôt court, mais les classiques du groupe sont là. Malheureusement pour Turisas, le flan retombe rapidement dès que le groupe interprète des morceaux issus de leur dernier album, «Turisas 2013» (mais quel titre de merde!).
C’est avec la reprise de Rasputin de Boney M que Turisas achève la fête dans la fosse. Ça danse, ça crie, ça wall-of-death, et ça pue la satisfaction.
Le groupe se fait ovationner, salue avec vigueur et remercie chaleureusement le public. Une fois encore, nous avons le droit au commentaire comme quoi Montréal serait définitivement le meilleur public en Amérique du Nord. On va finir par croire que c’est vrai!




Les lumières se rallument, il reste encore un groupe, mais le Métropolis semble se vider. Korpiklaani est en charge de clôturer la soirée, mais on dirait que beaucoup se sont déplacés pour voir Turisas. Peut-être qu’un changement de headliner aurait été adapté?

Korpi n’a plus rien à prouver. Mais c’est un groupe qui, je trouve, semble s’être fait une fan-base autour de connaisseurs aguerris. Les titres, en finnois, sont inchantables par le commun des mortels. Et ils sont tellement nombreux sur scène qu’il est parfois difficile de suivre qui fait quoi. Un frontman irréprochable, par contre, qui semble donner tout ce qu’il a et jouer avec toute la passion du monde. Néanmoins, pour moi, la mayonnaise ne prend pas. Et je quitte le Métropolis avec le souvenir de la claque que vient de me donner le groupe Taïwanais, Chthonic.

Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 13 mai 2014 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Korpiklaani
Korpiklaani
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Stand Up and Fight
Stand Up and Fight
2011

Chronique de Battle Metal
Battle Metal
2004

Turisas
Turisas
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Takasago Army
Takasago Army
2011

Chronique de Mirror of Retribution
Mirror of Retribution
2009

Chthonic
Chthonic
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Black Metal
Origine : Taïwan

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Rotkäppchen
Rotkäppchen
2015

Varg
Varg
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Pagan/Folk
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Eluveitie
Eluveitie
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Pagan/Folk
Origine : Suisse

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de One Man Army
One Man Army
2015

Chronique de From Afar
From Afar
2009

Chronique de Victory Songs
Victory Songs
2007

Chronique de Dragonheads
Dragonheads
2006

Ensiferum
Ensiferum
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Ur Jordens Djup
Ur Jordens Djup
2007

Chronique de Nattfödd
Nattfödd
2004

Finntroll
Finntroll
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Pagan/Folk
Origine : Finlande

Rapports de concerts: