Retour à l'accueil
Live Reports :: Iced Earth

Live report : Iced Earth

Tous les concerts de Iced Earth Iced Earth [Power Metal]
Tous les concerts de Sabaton Sabaton [Power Metal]
Tous les concerts de Revamp Revamp [Metal symphonique]
mercredi 16 avril 2014 - Théâtre Corona, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Un belle affiche pour les quelques chanceux qui s’étaient déplacés au théâtre corona.
Revamp et Sabaton ouvrent pour la formation Death d’Iced Earth.

Je n’ai jamais été une giga partisane d’Iced Earth et ma curiosité ce soir se portait d’avantage vers la formation suédoise de Sabaton.
Mais c’était sans compter sur Revamp. Groupe néerlandais mené d’une main de maître par l’immense (au sens premier du terme) Floor Jansen. La dame est devenu la nouvelle tête de Nightwish. L’annonce de sa nomination au sein de la formation finlandaise a fait beaucoup de vagues, mais les fans en semblent heureux.
Et pour une bonne raison. La belle est capable d’atteindre, vocalement, tous les registres. Passant sans trop de difficultés du growl profond au chant lyrique presque aussi doux et envoutant que celui de Tarja, Floor met le public montréalais dans sa poche. Elle insiste sur le plaisir qu’a le groupe à venir jouer sur la scène du Théâtre Corona et explique qu’elle sera de retour cet automne avec Nightwish, mais qu’elle espère que Revamp sera aussi de retour aussi vite que possible.




Sabaton est un groupe dont beaucoup de mes amis me parlaient. Ils me disaient que les suédois n’y allaient pas de main morte sur le jeu de scène. Et avec raison!
La formation est survoltée! La face de chacun des membres du groupe est illuminée par un sourire fendant. Formation aux costumes de scène assortis: pantalons army-style dans les mêmes teintes que les instruments, Sabaton a un point fort, son chanteur.
Des lunettes fumées sur le nez et une sorte de gilet pare-balles monté de plaque de métal, Joakim Brodén se jette dans tous les sens, se plie en deux et s’applique à prendre des poses tordues pour chacun des photographes présents.
Interagissant du mieux possible avec le public, Sabaton enchaîne gros titre sur gros titre. Les fans sont conquis, et je soupçonne que beaucoup dans la salle sont venus assister à la prestation de Sabaton plus qu’à celle du headliner.
À la fin du spectacle, Joakim Brodén invitera sur scène deux jeunes enfants qui se trémoussaient au premier rang. Le petit garçon arbore fièrement son t-shirt à l’effigie du groupe et recevra les célèbres lunettes aviateur du chanteur en guise de cadeau.
Ils sont par la suite conviés à rester sur la scène le temps de la dernière chanson. Les lumières se rallument et Sabaton est parti, sous un tonnerre d’applaudissements.




Iced Earth arrive en terrain conquis. Le nouveau chanteur, Stu Block, maîtrise le vieux répertoire du groupe et atteint les fans de la première heure en ne laissant pas de côté les anciennes pièces qui ont fait le succès de la formation.
Le groupe profite d’une lumière super agréable pour le genre et Stu Block prend son public à pleine main, ne lésinant pas sur les commentaires et les discussions avec la foule.
Toutefois, Iced Earth n’arrive toujours pas à me faire de l’effet. Je n’ai jamais vraiment accroché aux riffs du groupe. Je me disais que de les voir en live changerait peut-être la donne, mais non, rien n’y fait.
Malgré tout, les fans présents eux, prennent leur pied. A voir mes amis qui hurlent les paroles en se secouant l’arrière train, je me dis que quand tu es dans le délire Iced Earth, les voir sur scène doit être une sacré expérience. Dommage que je sois incapable de la saisir. Pour moi la méga claque de la soirée reste la performance délirante de Sabaton.

Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 24 avril 2014 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Iced Earth
Iced Earth
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Power Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Sabaton
Sabaton
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de ReVamp
ReVamp
2010

ReVamp
ReVamp
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Metal symphonique
Origine : Pays-Bas

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de What Lies Beneath
What Lies Beneath
2010

Chronique de My Winter Storm
My Winter Storm
2007

Chronique de My Winter Storm
My Winter Storm
2007

Tarja
Tarja
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metal symphonique
Origine : Finlande

Rapports de concerts:


Albums chroniqués :
Chronique de Archangels In Black
Archangels In Black
2009

Chronique de Dominate
Dominate
2006

Chronique de Underworld
Underworld
2003

Adagio
Adagio
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Power Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In the line of fire
In the line of fire
2015

Chronique de Inhuman Rampage
Inhuman Rampage
2006

DragonForce
DragonForce
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Power Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: