Retour à l'accueil
Live Reports :: Periphery

Live report : Periphery

Tous les concerts de Periphery Periphery [Metal Progressif]
Tous les concerts de dead letter circus dead letter circus
Tous les concerts de twelve foot ninja twelve foot ninja
jeudi 14 novembre 2013 - La Tulipe, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Amarilys Way




Il est déjà 19h45, je suis un peu en retard, Endvade a surement fini sa représentation. Le monde s’empresse de rentrer, Pandora’s wake est sur le point de commencer. Je respire un bon coup, j’ai réussi à me frayer un chemin parmi le monde déjà présent à La Tulipe. La soirée promet d’être fabuleuse.





Pandora’s Wake

Pandora’s Wake débarque sur scène, ma première réaction… Whaou, ils m’ont l’air bien jeunes. Le public semble être un peu en retrait.
Jeunes, certes, mais nos petits québécois ont déjà un bon cv de représentation à leur actif, ils ont partagé l’affiche avec une vingtaine de groupes comme par exemple Betraying The Martyrs, Dr. Acula, Structures, et il faisait également partie du Rockfest cette année.
Des riffs rapides et mélodiques, une batterie technique accompagnée d'une voix grave. Cependant, niveau prestance, nos jeunes guitaristes bougeaient peu et avaient l’air un brin inconfortable, les yeux rivés sur leur manche. C’est un peu dommage, mais ils auront bien l’occasion d’améliorer leur jeu de scène lors de leurs prochaines prestations.

Photo Photo Photo



Twelve Foot Ninja

C’est au tour de Twelve Foot Ninja qui nous arrive tout droit d’Australie et qui nous font l’honneur d’être à Montréal pour la première fois ce soir. Nick "Kin" Etik, le chanteur, est arrivé accompagné de ses acolytes éclairés par des lumières multicolores. Ce groupe dégage une prestance sympathique et chaleureuse aussi bien musicale que physique. Des sonorités métalliques entrecoupées de nuances reggae, rock steady, salsa, et parfois électro, le tout accompagné d’une voix puissance et mélodieuse. Un bon mélange qui a fait ses preuves, car le public avait l’air conquis. On compare souvent leur style musical aux groupes « Structure » et « Periphery », donc aucune surprise de les retrouver parmi nous ce soir.
Si vous avez envie de les découvrir ou de les retrouver, le chanteur nous a annoncé un possible coming back l’année prochaine.

Photo Photo Photo



Dead Letter Circus

Le troisième groupe est lui aussi Australien et s'appelle Dead Letter Circus . Méconnu en Europe, et en Amérique, ils ont cependant un réel succès dans leur pays. Impossible de passer à coté du look du chanteur, Kim Benzie, qui se compose juste...d'un slim. Nu pieds, torse nu recouvert de tattoos, j'ai tout de suite pensé à Brandon Boyd (Incubus), ou encore Jared Leto (30 Seconds to Mars) surement à cause de son timbre de voix clair et haut perché etégalement à cause de son allure quelque peu, hum...dévêtu...bref, en tout cas coté prestation, c'est une belle découverte pour ma part, les sonorités sont progressives, esthétiques, riches et puissantes. Ils ont reçu un bon accueil de la part du public. À découvrir bien vite si c'est votre genre musical (public averti quand même), et pour tout ceux qui les auraient raté ce soir, ils repasseront eux aussi l'année prochaine comme nous l'a assuré Kim Benzie.

Photo Photo Photo Photo



Periphery

Finalement, après un peu d'attente, Periphery arrive enfin. Après leur merveilleuse introduction au Heavy MTL (Summer Slaughter Tour) de cet été, nous retrouvons nos américains dans une forme incroyable et cette fois-ci, en tête d'affiche. Niveau décor, il est composé de tubes lumineux, d'effets stroboscopes, de jeu de couleurs ou juste dans le noir et d'un drapeau en fond de scène orné d'un grand P.
« Scarlet », « Have a Blast », « The Gods Must Be Crazy! », « Insomnia », l'essentiel des deux albums y était, entrecoupé de petites intros qui ornent les deux CD studio, ce qui a réjoui la foule sans aucun doute. Une belle prestation pour ce groupe de Djent qui s'est fait connaitre essentiellement sur internet. Chant clair, refrains accrocheurs et mélodies entraînantes, voilà le programme de cette soirée.
Periphery nous laisse sur « Icarus Lives! » en rappel.
À consommer sans modération...



Oo- Remerciements tout particuliers à l'Institut Grasset, Montréal. -Oo

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 18 novembre 2013 par Amarilys.way
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Periphery
Periphery
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slaughter
Slaughter
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Death Metal
Origine : Canada


Dream Theater
Dream Theater
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Iconoclast
Iconoclast
2011

Chronique de Paradise Lost
Paradise Lost
2007

Symphony X
Symphony X
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Metal Progressif
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The storm within
The storm within
2016

Chronique de Glorious Collision
Glorious Collision
2011

Evergrey
Evergrey
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Grace Decapitated
The Grace Decapitated
2009

Ellipsis
Ellipsis
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Metal Progressif
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Road Salt One - Ivory
Road Salt One - Ivory
2010

Pain Of Salvation
Pain Of Salvation
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal Progressif
Origine : Suède

Rapports de concerts: