Retour à l'accueil
Live Reports :: Papa roach

Live report : Papa roach

Tous les concerts de Papa roach Papa roach [Neo Metal]
Tous les concerts de pop evil pop evil
Tous les concerts de age of days age of days
mardi 22 octobre 2013 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 





Après Billy Talent, c’est au tour de Papa Roach de débarquer au Métropolis 4 jours plus tard. On enchaine, on enchaine sans avoir le temps de vraiment se reposer. L’automne est bel et bien arrivé et musicalement parlant, il promet d’être varié!

Cependant, à mon arrivée sur les lieux, il n’a pas été bien difficile de constater que la salle était bien moins remplit que vendredi dernier, lors de la prestation de Billy talent.

Photo
Photo
Photo




Age of Days

En attendant que le reste du monde arrive, c’est Age of Days qui débute la soirée.

Un groupe canadien, originaire du New Brunswick qui m’était totalement inconnu jusqu'à présent, et en toute sincérité, je ne vais pas m’étendre d’avantage sur leur prestation…

En quelques mots, le chanteur, Tim Morrisson, avait un look un peu « cheesy », des petites mèches colorées blondes, des lunettes de soleil, un veston en cuir un peu trop petit.

Côté décor, un beau tapis persan était placé sur le devant de la scène, le tout dans un décor très simpliste…

Bon pourquoi pas, laissons leur une chance…
Musicalement, c’est surement intéressant.
Le premier titre commence…ha…

Vous connaissez Nickelback? Pour ceux qui apprécient ce groupe, vous risquez d’aimer Age of Days, et pour tous ceux qui ne sont pas fan…je vous conseille d’aller vous griller une clope ou de sortir prendre l’air en attendant le groupe suivant, car dans le genre cliché, je pense qu’on ne pouvait pas mieux faire…Sortez les briquets…et allumez le feu…





Pop Evil

Enchainons rapidement avec Pop Evil, un groupe américain formé en 2001 qui nous vient tout droit du Michigan.

Question look? On s’aperçoit bien vite que nous sommes passés à un autre registre plus ténébreux et plus métal alternatif.
Leur répertoire est très similaire à Cavo et Art of Dying.
Nos américains réveillent le public avec des titres accrocheurs comme « Deal with the Devil, et Hero.
J’avais vraiment l’impression de jouer à guitare hero à certains moments.

Vers la fin, nous avons eu le droit à une petite reprise de « Eye of the Tiger » ( du groupe Survivor et très connue grâce au film Rocky). Puis sur « Trenches », la dernière chanson, Leigh Kakaty, le chanteur, demanda au public de s’avancer un peu plus près de la scène et de tendre les mains vers le ciel afin de pouvoir monter sur celles-ci et de faire quelques pas en équilibre…

Résultat garanti… Le public à l'air conquis.





Papa Roach

Voici enfin notre quatuor californien très attendu sur les coups de 22 h 00.
Papa Roach nous met tout de suite dans l’ambiance avec « Burns ». Ils nous ont offert un large registre avec aussi bien des titres à grand succès comme : « Blood Brothers », « Between Angels and Insects » mais également un peu de nouveauté avec « Silence is the Enemy» et « Leader of the Broken Hearts » de leur dernier album The connection sortie en 2012.
(Qui est bien différent des anciens albums je dois dire, car nous retrouvons des sonorités plus électro et plus rock alternatif).
N’étant pas vraiment fan de ce nouveau genre, j’ai pu me consoler avec « Scars » et « Getting away with murder », de leur album Getting away with Murder que j’ai découvert en 2004, un bon petit retour en arrière…

Il y en avait donc pour tous les gouts et le public était bien réceptif.
Le décor était simple, un grand drapeau de leur dernier album ornait le fond de la scène et les jeux de lumière étaient colorés et variés.
Le spectacle était entrecoupé d’un petit circle pit old school à la demande de Coby, mais également d’un « Hey ho, let’s go » des Ramones en introduction à leur titre « To Be Loved ». Jacoby Shaddix et ses acolytes ont eu une pêche incroyable, pas de problème de cordes vocales à l’horizon et ils ont terminé leur prestation sur le très attendu « Last Resort », cependant, le groupe a disparu sans faire de rappel et sans demander leur reste, un peu dommage...



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 8 novembre 2013 par Amarilys.way
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Metamorphosis
Metamorphosis
2009

Papa Roach
Papa Roach
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Billy Talent
Billy Talent
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vol. 3: (The Subliminal Verses)
Vol. 3: (The Subliminal Verses)
2004

Chronique de Iowa
Iowa
2001

Chronique de Slipknot
Slipknot
1999

Slipknot
Slipknot
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hypnotize
Hypnotize
2005

Chronique de Mezmerize
Mezmerize
2005

Chronique de Steal This Album!
Steal This Album!
2002

Chronique de Toxicity
Toxicity
2001

System of a Down
System of a Down
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Lofofora
Lofofora
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Neo Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Korn
Korn
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Linkin Park
Linkin Park
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: