Retour à l'accueil
Live Reports :: Trivium

Live report : Trivium

Tous les concerts de Trivium Trivium [Metalcore]
Tous les concerts de DevilDriver DevilDriver [Metal]
Tous les concerts de After the Burial After the Burial [Metalcore]
Tous les concerts de Sylosis Sylosis [Metal Progressif]
mercredi 25 septembre 2013 - Théâtre Corona, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Le petit Théâtre, ce soir, reçoit Trivium et Devildriver en co-headline. N’ayant jamais eu la chance de voir Devildriver, je me réjouissais de la perspective. La formation de Dez Fafara est, paraît-il, très efficace sur scène. Quant à Trivium, aucune inquiétude, le show n’a pas encore démarré que je sais déjà à quel point ce sera bon !
Ah, tant que j’y suis, gardez l’œil ouvert ! Nous avons eu la chance de parler un peu à Paolo Gregoletto, bassiste de Trivium, avant le show. L’interview devrait être en ligne sous peu.

Notons aussi l’absence du groupe Sylosis, initialement prévu au programme. Les informations n’étaient pas encore officiellement confirmées à l’heure du show. Mais semble-t-il que le bus du groupe soit rentré en collision avec un camion. Certains membres du groupe sont à l’hôpital. D’autres infos sont à venir.




Pour l’heure, Devildriver occupe l’attention des foules. L’énergie transmise par la formation est électrique et le set list est brutal au possible. Ruthless et I Could Care Less ouvre le bal. Dez Fafara, en bon frontman navigue d’un bord à l’autre de la scène serrant quelques mains au passage. Le groupe profite d’un éclairage plutôt agréable et bien ficelé. Plus d’une fois il s’arrêtera pour saluer et remercier la foule. Et demandera au public d’adresser une pensée au groupe Sylosis.
Le point fort du show de Devildriver aura été cette étrange reprise du morceau Sail de Awolnation, groupe électro-rock plutôt récent. Sail est une chanson plutôt aérienne et très calme. Et c’est avec succès que Devildriver crache une version « métallisée » du titre. Dez Fafara s’approprie les paroles avec talent, et sa voix fonctionne à la perfection.
Le groupe quitte la scène sous une salve d’applaudissement et laisse place au nouveau fond de scène de Trivium.




Trivium arrive avec un nouvel album, Vengeance Falls. Nouvel album, nouvel art-work, nouveau « décor » de scène. Trivium a pris du grade.
On oublie Capsizing The Sea et In Waves en ouverture de spectacle. À ma grande surprise, c’est l’album Shogun qui semble mis à l’honneur et Throes Of Perdition marque le début du set. On y retrouve un Matt Heafy en grande forme, toujours l’air heureux d’être sur scène. Les premiers crowd-surfers commencent à nous tomber sur le crâne, et je me retrouve plus d’une fois coincée entre le bord de la scène et un gars de la sécurité. Down From The Sky puis Becoming The Dragon, et hop, je me retrouve dans le public. Le balcon aujourd’hui, est ouvert, et bien peuplé. Depuis le haut, facile de profiter du spectacle sans manquer de mourir. Corey Beaulieu semble toujours un peu plus réservé, mais se charge des screaming vocals avec brio.




Strife est le premier single issu du nouvel album, le titre s’intègre parfaitement à la set list et ne fait aucune vague avec la suite des évènements puisque c’est A Gunshot To The Head Of Trepidation qui s’enlignera ensuite. On revient sur Shogun le temps du titre éponyme, puis Kirsute Gomen fera chanter à tue-tête Paul, notre copain de Thorium, puis ce sera à mon tour de « capoter » en entendant finalement Capsizing The Sea, qui annonce la venue de In Waves, qui, selon moi, est le morceau le plus efficace de Trivium. Surtout en live.
Et sur Pull The String Of Your Martyr, le groupe disparait après avoir chaleureusement remercié Montréal, serré quelques mains, et lancé quelques picks.
Je sais de source sure que Montréal est l’une des villes favorites de Matt, alors peut-être que quand ce dernier nous dit que le public montréalais a été le plus cool de toute la tournée, il n’est pas dans le mensonge absolu.
Cela fait six ou sept fois que je vois Trivium live, et le seul conseil que je peux vous donner est : si jamais le groupe passe par chez vous, achetez vous un billet, vous n’en serez certainement pas déçu.

Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 8 octobre 2013 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Trust no one
Trust no one
2016

Chronique de The Last Kind Words
The Last Kind Words
2007

Chronique de DevilDriver
DevilDriver
2003

DevilDriver
DevilDriver
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In dreams
In dreams
2010

Chronique de Rareform 2009
Rareform 2009
2009

After the Burial
After the Burial
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Concerts:
Rapports de concerts:

Sylosis
Sylosis
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metal Progressif
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Scream Aim Fire
Scream Aim Fire
2008

Chronique de The Poison
The Poison
2005

Bullet For My Valentine
Bullet For My Valentine
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2012

Chronique de Samantha
Samantha
2002

Eths
Eths
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Nightmare
Nightmare
2010

Chronique de Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
2007

Avenged Sevenfold
Avenged Sevenfold
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: