Retour à l'accueil
Live Reports :: Rise Against

Live report : Rise Against

Tous les concerts de Rise Against Rise Against [Autre]
jeudi 11 décembre 2008 - Cepsum (complexe sportif de l'université de Mtl), Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Photo
Rise Against: Tim Mc Ilrath

Rise Against, CEPSUM de Montréal

Nous sommes le 11 Décembre, je viens d’intégrer les rangs de Metalship, et je dois aujourd’hui couvrir mon premier concert dans le but d’en faire un article…
J’y allais sans savoir réellement ce que je faisais ni si tout allait se dérouler comme prévu.

Ouverture des portes à 18h. Il est 18h30, et mon bus refuse catégoriquement de se ramener…premier détail que je prends comme un signe du destin, en bonne stressée que je suis : « ça ne marchera jamais, ils vont te mettre dehors… »
Autre détail intéressant, il fait –11° et il y a un peu (beaucoup) de neige. J’avais donc pas tellement envie de rester sur le pas de la porte ce soir…

Le bus tant attendu apparaît enfin, et une heure et des poussières de trajet plus loin (routes bouchées, le sort s’acharne) me voilà rendue à la station de Métro. La ligne bleue est bloquée pour 15 minutes, et bien sur, faut prendre quelle ligne pour aller au CEPSUM ? Cherchez, c’est pas très compliqué.
J’arrive (enfin !) au CEPSUM, il y a encore des gens qui rentrent dans la salle, c’est un bon début. A l’intérieur, la première partie bat son plein. Je me glisse alors dans des files en demandant où se trouve le bureau pour les accréditations. Je me retrouve alors face à une petite madame sur un petit bureau qui me demande mon nom : « Au nom de Nanoroux, pour Metalship », aucune question, elle me rappelle les règles pour les photos et me donne mon pass et mon billet sans faire d’histoire…et moi j’en reste sans voix. Le fameux pass dans les mains, il me faut quelques secondes pour réagir et me diriger vers l’entrée.
Il y avait 2 premières parties et je suis arrivé à la fin de la deuxième. Dans le timming parfait donc.





Photo
Rise Against: Tim Mc Ilrath

Rise Against et fosse aux lions

Les lumières s’éteignent alors, et me voilà entraînée dans le mouvement par les 6 autres photographes qui étaient là.
Je me place devant la scène à un endroit qui était tout à fait hasardeux, mais bon… Mon cerveau a cessé de fonctionné pendant quelques instants. Ce petit moment a été pendant le fameux moment où, vous savez, les lumières de la salle sont éteintes, mais que le groupe n’est pas encore sur scène.
Puis tout est allé très vite, les fans se sont mis à hurler, la scène a s’éclairer. Et le groupe est apparu. Apparu, c’est le mot qui convient. Je regardais le fond scène avant que le concert ne démarre, et en moins de 2 secondes, j’ai levé les yeux et Tim Mc Ilrath se tenait au-dessus de moi, vociférant dans son micro. Joe Principeet Zach Blair sont apparus eux aussi simultanément d’un côté et de l’autre de la scène. Quant au batteur, je ne l’ai même pas vu entrer.




Photo
Rise Against: Zach Blair & Tim Mc Ilrath
Tout s’est enchainé, cadence moteur de l’appareil au maximum, en mode rafale pour essayer d’avoir le maximum d’images. Et c’est à ce moment là qu’il faut penser à tout ; Il ne faut pas gêner le public, il ne faut pas gêner les vigiles, par conséquent, il ne faut pas gêner les slammeurs qui se font sortir de la fosse, il ne faut pas gêner les autres photographes (même si certains ne se gênent pas) et il ne faut pas gêner les artistes ! Et par dessus ça il faut essayer de garder le cap et de prendre des photos qui valent le coup ! Et tout ça en moins de 3 chansons. Et d’un groupe à tendance punk, donc pas des chansons de 7min chaque…
J’aurais quelques difficultés à décrire précisément ce qui c’est passé pendant ces 3 premières chansons...




Photo
Rise Against: Tim Mc Ilrath
Je ferais au mieux :

Il s'agissait de la dernière date de la tournée Nord Américaine de Rise Against. Le chanteur nous a donc fait un petit speech sur ce que se devait d'être une dernière date ; une énorme boucherie, où tout le monde se défonce et qui fait en sorte que le concert reste gravé dans ta tête. Chose promise, chose due.

Rise Againsta ouvert sur le méchant « Drones » excellent titre que j’avais hâte d’entendre live.
Le chanteur est en totale communication avec le public, il s’approche au maximum, s’il avait pu aller chanter au milieu de la foule, je suis certaine qu’il l’aurait fait. Le bassiste et le guitariste se font plutôt discrets, mais sont quand même très efficace.
Mais aucun doute, c’est Tim Mc Ilrathqui mène le show.
En arrière scène, une grande drapure qui changera plusieurs fois pendant le set, à l’image du groupe, d’un immense mot « Rise » à des poings levés…
Les éclairages sont riches et plutôt efficaces. Le son est véritablement excellent (mais sur ce point je suis plutôt bon public, certain vous diront peut être que le son était merdique). Et le groupe dégage une véritable force sur scène. Leurs chansons sont agressives, mais le groupe, lui, est loin de l’être.




Photo
Rise Against: Zach Blair
Le chanteur restera très communicatif tout au long du set. Nous aurons droit à des morceaux d’Appeal To Reason, le nouvel album naturellement.
Le public est vraiment à fond et bouge beaucoup.
Vient alors le morceau « Injection », qui est l’un de mes favoris, je suis ravie de l’entendre en direct et sous mes yeux. Le chanteur a une voix légèrement différente de ce qu’on entend sur le disque, mais ils sont extrêmement fidèles à leur son, et terriblement efficace.
Le terrible « Re-Education (Through Labor) » fait alors son entrée et là, c’est la folie, toute la salle est en surchauffe et pour cause, ce morceau est tout simplement une véritable tuerie. Les slammeurs volent dans tous les sens et le groupe met tout le monde d’accord sur le fait qu’ils sont véritablement excellents en live !
Le concert poursuit son cours, « Chamber The Cartridge », l’excellent « Collapse », « The Good Left Undone » annonce la fin du show, ou du moins le rappel…




Photo
Rise Against: Tim Mc Ilrath : Swing Life Away
Puis le CEPSUM s’allume de plein de petites lumières au moment ou Tim nous sort la gratte accoustique pour un petit « Swing Life Away », merveilleux moment où tout le public reprendra les paroles en chœur. Merveilleux rappel donc, qui ira dans la continuité avec l’extraordinaire « Prayer Of The Refugee » qui là aussi un de mes morceaux préférés. Et c’est alors la fin d’un concert qui aura conquit tout le monde. Aussi bien le groupe que le public !
Tim s’en ira en faisant de grands gestes et un grand sourire aux lèvres. Rise Againstdisparaît et les lumières se rallument.




Ce concert était réellement une magnifique performance, superbement mené, un peu trop court peut être (ou peut être était-ce parce que c’était trop bien), avec un public plutôt éclectique : des petits punks à la crête d’une vingtaine de centimètres de haut, teinte en rouge, aux métalleux classiques, aux gens qui sont totalement « no-style » comme moi, aux petites émo-girls avec leurs petits nœuds dans les cheveux, des énormes mecs dans le style skin-head, mais aussi des jeunes et des moins jeunes.

Magnifique soirée, magnifique groupe. Tim McIlrath est un excellent frontman, qui sait tenir une foule. Si vous avez l’occasion de voir Rise Againsten live, je vous le conseille vivement !!

Inutile de rappeler à ceux qui les connaissent, que Rise Against est très engagé dans de nombreuses causes telles que la PETA. Prenez donc le temps de vous interesser à ce groupe, lire leurs lyrics, et regarder certaines de leurs vidéos. Ils valent vraiment le détour!

Enjoy!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 13 décembre 2008 par Unfurl
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Waow les photos sont vraiment magnifiques !! Super !
Content qu'il y ait déjà beaucoup de vues ;)

dim. 14 déc. 08- 11:54  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Rise Against
Rise Against
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black holes and revelations
Black holes and revelations
2006

Muse
Muse
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Kveldssanger
Kveldssanger
1995

Ulver
Ulver
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Dropkick Murphys
Dropkick Murphys
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dawnbearer
Dawnbearer
2011

Hexvessel
Hexvessel
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Autre
Origine : Norvège


Green Day
Green Day
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Autre
Origine : États-Unis


The Offspring
The Offspring
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: