Retour à l'accueil
Live Reports :: Larsen Metal Festival 2013

Live report : Larsen Metal Festival 2013

Tous les concerts de Unstable Unstable
Tous les concerts de The Wimps The Wimps [Hard Rock]
Tous les concerts de Theyharsh Theyharsh
Tous les concerts de Supuration Supuration [Death Metal]
samedi 25 mai 2013 - ESCAPADE, Hénin Beaumont
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Dark Pimousse




Du haut de ces 5 ans, le Larsen Metal Festival a déjà marqué les esprits avec notamment un cru 2012 très remarqué. Sur 1 journée, le festival avait amené des groupes comme Kells, ou Eths, qui lui ont permis de devenir une référence du genre dans le Nord-Pas de Calais, au même titre que les Metallurgicales ou le doyen Raismesfest.

Cette année, la crise économique est certainement passée par Hénin-Beaumont car le Larsen 2013 se résume en une seule et unique soirée. Cette dernière est cependant synonyme de qualité si on en croit les noms présents sur l'affiche. A l'honneur donc ce soir, des groupes du coin, un concert 95% chti', en compagnie des formations Unstable, The Wimps, Treyharsh et en haut de l'affiche, Supuration.

L'Escapade se prête très bien à ce genre de manifestation, ambiance bon-enfant, même si le public tarde à venir. C'est donc devant un public clairsemé que le groupe Unstable fait son entrée.





Unstable

Issu de la scène hardcore très prolifique dans le Nord-Pas de calais, Unstable se donne à fond, avec une belle présence scénique, un jeu qui tient la route et une réelle envie d'en découdre. Bien que leur discographie ne se tienne qu'en un EP, leur belle expérience des tremplins/concerts se fait sentir. La voix "metalcore" est bien contrôlée, le chanteur est en état de transe, tandis que les voix claires du bassiste et du guitariste apportent un peu de répit et une certaine profondeur à la musique. Le public rare est encore mou du genou, une digestion du samedi soir un peu difficile sans doute, mais les calaisiens se donne à fond et parviennent à capter l'attention. Bien sûr, quelques erreurs de jeunesse se font sentir (eh oui, le "Wall of Death" à 5 est compliqué à mettre en place!) mais on leur pardonne volontiers car leur belle performance et leur envie peuvent en faire pâlir plus d'un.

Photo Photo Photo Photo



The Wimps

Blouson en cuir, lunette noire, The Wimps sort le grand jeu pour nous ce soir et déjà leur Fat Rock/Metal envahit nos esgourdes. On va vite mettre son bandana, craquer son jean et se détacher les cheveux car je vous préviens, ça va envoyer du lourd! Parmi les morceaux proposés, des petits nouveaux font leur apparition, ce qui annonce un EP dans les mois à venir. Le jeu de scène est sobre mais efficace et permet à la salle de prendre vie. L'ombre du Stoner rock plane au-dessus de nos têtes et The Wimps vient dépoussiérer le genre avec 3 ingrédients : une ligne de basse très inspirée, une rythmique bien maîtrisée et des solos accrocheurs. Le trio nous rappelle nos origines, un retour aux sources du rock/métal, aux années 80/90 lorsque Black Sabbath influençait tous les styles de métal et Soundgarden mettait le feu à chaque concert. The Wimps, c'est un peu comme une bonne bouteille de Knockando laissée à l'abandon dans une cave, ou un album de Motorhead négligé dans un lecteur cd, on avait oublié leur existence, mais quel bonheur de les retrouver !

Photo Photo Photo Photo



Treyharsh

A peine quelques minutes pour se remettre de nos émotions que Treyharsh envahit la scène. Décidément, le hardcore est à l'honneur ce soir. Le son du quatuor est très aboutit est possède ce petit côté Sludge original qui attire l'attention. Les passages plus atmosphériques comme les parties plus enlevées font mouche. Bien que le groupe soit très jeune (formé en 2011) la musique est très carrée, bien maîtrisée et riche en ambiances. La formation franco-belge respire l'expérience et la sérénité d'un groupe de 10 ans de carrière ce qui est déroutant. En ce qui concerne la partie scénique, elle est surtout assurée par le chanteur, emmenant le public avec lui. Les métalleux sont bien présents et envahissent enfin la fosse. Treyharsh est très prolifique sur scène comme en studio puisqu'ils annoncent travailler sur leur prochaine album. Les morceaux défilent à grande vitesse et déjà Julien annonce le dernier morceau et c'est avec regret que nous voyons les protagonistes, quitter la scène. Rendez-vous à Solesmes le 15 juin.

Photo Photo Photo



Supuration

Le public est présent en masse pour accueillir la tête d'affiche, les très expérimentés Supuration (ou S.U.P pour Spherical Unit Provided selon le genre abordé). La brume se lève, l'ambiance de l'Escapade se fait plus lourde, malsaine, les murs tremblent à l'arrivée du quatuor. Nous sommes donc ici en mode Supuration et il n'y aura aucun survivant. La présence du groupe n'est pas anodine puisqu'il faut noter la sortie de leur troisième album de la trilogie Cube : CU3E. Avec plus de 20 ans d'expérience, les Valenciennois n'ont plus rien à prouver, le public est conquis d'avance. Après, il est clair que la musique de Supuration n'est pas à mettre entre toutes les oreilles, le mélange Death métal et Métal Avant-gardiste, peut réellement dérouter et il est parfois difficile de se situer face à ce véritable mur de son. D'autant que les protagonistes ne nous aident pas à appréhender le genre, ils restent aussi mystérieux que leur musique, dans un brouillard épais, ne laissant transparaître que peu d'émotions. Il faut donc faire un effort pour pouvoir pénétrer leur monde et leur paysage musical. Les murs de l'Escapade suintent le son infect du groupe, la pauvre salle ne s'en remettra pas.




Malgré des problèmes liés à l'économie, l'Escapade a su nous proposer une bonne affiche et poursuivre ce beau festival. Bien que moins attrayante que l'année précédente, cette version du Larsen a au moins le mérite d'être de grande qualité, avec des groupes qui avaient envie de nous proposer un véritable show. A nous, métalleux, de soutenir ce type d'initiative par les temps qui court, car il ne faut pas que la crise ait le dessus sur nos concerts et festivals. Où que vous soyez, continuez à vous bouger!

Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 12 juin 2013 par dark pimousse
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


The Wimps
The Wimps
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Hard Rock
Origine : France

Rapports de concerts:

Supuration
Supuration
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Anachromie
Anachromie
2012

Kells
Kells
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Neo Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: