Retour à l'accueil
Live Reports :: Marilyn Manson

Live report : Marilyn Manson

Tous les concerts de Marilyn Manson Marilyn Manson [Metal]
Tous les concerts de Butcher Babies Butcher Babies [Neo Metal]
lundi 28 janvier 2013 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Le proverbe dit, la troisième fois c’est toujours la bonne.
Et dire que je ne croyais que très moyennement à ce proverbe. Ce qui m’est arrivé ce soir me prouve néanmoins le contraire.
Il neige, il fait froid, c’est un temps à rester au chaud sous les couvertures. Et pourtant, j’ai pris mes jambes et j’ai transporté ma graisse jusqu’au Métropolis, pour assister au concert d’un artiste qui m’avait déçu deux fois au préalable.
Marilyn Manson, lors de ses deux derniers passages à Montréal avait cassé le mythe qu’il représentait pour moi. En 2009, le révérend était malade. La grippe le rendait flasque et sans charisme.
La deuxième fois, été 2012, Heavy MTL, une scène trop grande, un public qui ne lui était pas dévoué, une représentation qui manquait cruellement de punch.




Mais ce soir, dans une salle de 3500 places (si je ne me trompe pas), Manson a tout déchiré. Je m’excuse de parler comme une ado de 16 ans, mais je ne trouve pas de meilleure expression. Après deux tentatives, Marilyn Manson a enfin exécuté une prouesse scénique. Certes ce n’est pas aussi intense qu’à la belle époque, mais la magie était là. Les costumes, le décor, les jeux de lumières...
Hey Cruel World, premier titre du spectacle, donne le ton. Une tenue de cuir, un micro en forme de poing américain, et une attitude de feu... Manson s’approchera au plus près du public, se roulera parterre tout en vociférant (et en étant souvent incompréhensible). Le public y met son coeur aussi. Du moins, au début.




Arrivé avec une nouvelle galette, Born Villain, le révérend nous fera toutefois l’honneur de nous offrir un set-list béton avec du bon vieux matériel.
Ainsi, Disposable Teens... mOBSCENE...frappent fort. Manson change de costume et de décor pratiquement entre chaque morceau. Il saluera quelques fois le public, s’énervera contre son technicien pour des problèmes sur sa guitare, crachera de l’eau partout, se frottera sur un Twiggy Ramirez à l’état quasi végétatif.
Le public sera assez inégal. Sur les morceaux classiques, il semble se réveiller brutalement pour retomber dans un état «salle d’attente» pendant les titres issus du nouveau disque. Toutefois, lorsque la combinaison Rock Is Dead, Personal Jesus, et Sweet Dreams entre en scène, le Métropolis s’est vu secoué d’une vague de délire.
Que dire de la chanson suivante. Probablement la plus belle surprise de tout le spectacle.




Coma White, l’une des plus belles «balade» de Manson, nous a été servie sur un plateau d’argent. Une pluie de fausse neige, sous un éclairage parfait, tombant lentement sur un Manson coiffé d’un chapeau large, d’un coat noir très discret. Une performance vocale surprenante compte tenu de la façon dont il chantait depuis le début du show (des cris, marmonnements, etc). Cet interlude était comme une respiration, un souffle dans un marathon lourd et violent.
Mais on ne s’attardera pas trop trop...
Antichrist Superstar, une estrade hitlérienne, une collection de micro qui, a la grande surprise de Manson, ne fonctionnent pas. Si bien qu’il les arrachera tous un à un pour les balancer par terre sans aucune pitié. Le public, scandant le fameux «HEY!» à plein poumons. Et les lumières s’éteignent.




Le rappel arrive avec The Beautiful People. Une marée de confettis noie le Métropolis pendant que Manson finit de s’époumoner, les lumières stroboscopiques m’empêchent de réaliser que les musiciens ont quitté la scène.
Et après un concert de pas tout à fait 1h15, le révérend retourne dans les coulisses.
Il est arrivé en retard, il chantait un peu aléatoirement, mais le show était là. Reprenant ses lettres de noblesse, Manson prêche désormais dans une paroisse de convaincus.

Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo
Photo


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 29 janvier 2013 par Unfurl
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Voir les 2 commentaires précédents
Bah il a bientôt 44 ans, normal de prendre du poids ^^
mar. 19 févr. 13- 13:55  
Je peux me tromper, mais.... ça fait plus bouffi que grossi. Pas bon.
Bah, même à cet âge, on prend du poids ...............si on le veut bien ;)

mer. 20 févr. 13- 16:59  
Je trouve en effet qu'il a pris un peu de joue et de ventre hahaha mais bon, il a pas eu une vie bien saine non plus hein... ;)
lun. 25 févr. 13- 00:51  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Marilyn Manson
Marilyn Manson
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Goliath
Goliath
2013

Butcher Babies
Butcher Babies
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm Und Drang
VII: Sturm Und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Concerts:
Rapports de concerts:

Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de 10 000 Days
10 000 Days
2006

Chronique de Lateralus
Lateralus
2001

Chronique de Aenima
Aenima
1996

Chronique de Undertow
Undertow
1993

Tool
Tool
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Blunt Force Trauma
Blunt Force Trauma
2011

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Chronique de Inflikted
Inflikted
2008

Cavalera Conspiracy
Cavalera Conspiracy
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: