Retour à l'accueil
Live Reports :: Entombed - Grenoble - ADAEP

Live report : Entombed - Grenoble - ADAEP

Tous les concerts de Entombed Entombed [Death Metal]
Tous les concerts de Hellixxir Hellixxir [Thrash Metal]
mardi 9 décembre 2008 - Ampérage, Grenoble
Voir toutes les infos de ce concert


Cet article n'a pas été écrit par un membre de l'équipe officielle de Metalship, et n'engage donc que son auteur, pas la rédaction du webzine.





Un grand groupe dans une petite salle !

C’était une soirée qui présentait son lot d’interrogations, Entombed, qui jusqu'à ces dernières années semblait être en perte de vitesse, perdu dans des changements de Line-Up et des hésitations stylistiques, avait justement sorti l’année dernière un album tout en puissance laissant espérer un retour du groupe a son plus haut niveau. Le groupe s’était donc lancé dans une tournée post-Serpent Saints qui passait par Grenoble, le groupe avait aussi révélé sa participation au Hellfestet eu Summer Breeze, ce retour d’Entombed était donc assurément l’événement a ne pas manquer.
Quand a la première partie, assuré par Hellixxir, toute la question était de savoir a quoi ressemblait le groupe après dix mois d’absences et un changement de Line-up impliquant une remise en cause de toutes les lignes de chants déjà écrites.
C’était donc une occasion inespérés pour les deux groupes de montrer qu’ils étaient encore prêt a en découdre a leur meilleur niveau, et pour le public grenoblois de se confronter au pionnier de la scène Death Metal Scandinave.




Pour vous situer les lieux, une petite salle alternative d’environ 500 places, le public était venu en masse, la date, un mardi soir avant les partiels, donnait un air étrange a un public ou l’âge médian tournait autour de trente ans et plutôt éclectique, venu de toute la région pour profiter de cette tournée française !





Hellixxir, "le régional de l'étape"

Très vite Hellixxirmonte sur scène, et malgré quelques problèmes matériels en début de Set, c’est un set techniquement bon que nous livre le groupe, mais de l’avis général il manque quelque chose, le groupe a perdu de sa superbe, les chansons composés pour War Withinont du mal a fonctionner avec la voix death de Camille, malgré tout leur dernière composition est explosive sur scène, et permet de retrouver l’espace d’un instant cette rage que le groupe a toujours su développer sur scène. Malheureusement, et même si une première partie n’est jamais très gratifiante a ce sujet la, le groupe manque de pêche reste très statique, et le public peine a lui rendre cette énergie, des chansons comme « Of [1[Rage and Violence" class="search">Rage" class="search">Of [1[Rage and Violence » semblant presque relever de la nostalgie pour le public.
Le groupe s’en va et laisse un arrière gout amer, ils ne sont pas mort mais ils vont devoir muter encore plus profondément pour faire oublier l’ère War Within, c’est a eux qu’appartient la possibilité de dépasser cela et de revenir a un meilleur niveau et c’est avec intention qu’il faut suivre ce « nouvel » Hellixxir.




Il ne faut pas attendre longtemps pour que le premier rang, formé d'ados saouls et de photographes, se disperse au profit d'innombrables hardos, plus ou moins alcoolisés dont les expressions faciales rappellent de près la nonne avant la messe.

Messe, le mot est bien celui la, le contraste est saisissant entre la salle a la fin d'Hellixxir et au début d' Entombed, le public n'est plus le mêmes, et il ne faudra pas attendre plus d’une bonne trentaine de seconde, pour que le public se rende compte que oui, il est bien face a Entombed et que l'enfer se déchaine, aussi bien musicalement que physiquement.





Le Death venu du froid, Entombed

Je n'ai pas matière a m'étendre sur le Set d'Entombed, on sent que le groupe est parfaitement rodé, la set-list est elle même organisé de main de maitre, il n'y a pas de hauts et de bas, juste une recherche toujours plus passionné de l'intensité, Bref le groupe suédois livre une prestation puissante, la communion avec le public est totale.

Le groupe, de retour au source, a fait l'impasse sur sa période Death'N Roll, tirant la majeur partie de ses morceaus de ses albums les plus Death, et de leur dernière production Serpents Saints, qui sans surprise ne dépareille pas en live. C'est donc une prestation impressionnante que nous livre les suédois malgré l'étroitesse de la scène




Le groupe joue avec les rappel, Petrov allant même s’allumer une cigarette et revenant avec une bouteille de Whisky qu’il fait circuler au premier rang.

Le groupe a su répondre a toute les interrogations, Entombedest revenu a un niveau terrifiant, avec du très lourd, leur comportement sur scène est exemplaire et beaucoup de groupe gagneraient a les imiter.
Bref, c’est un public vidé qui quitte la salle, comblé au delà de toute attente, la dernière surprise viendra de dehors … il neige en sortant, eh oui du Death, a Grenoble, rien d’étonnant au fond !



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 11 décembre 2008 par Than
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Clandestine
Clandestine
1991

Chronique de Left Hand Path
Left Hand Path
1990

Entombed
Entombed
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Corrupted Harmony
Corrupted Harmony
2011

Hellixxir
Hellixxir
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Thrash Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Titan
Titan
2014

Chronique de The Great Mass
The Great Mass
2011

Chronique de Communion
Communion
2008

Chronique de Mystic Places of Dawn
Mystic Places of Dawn
1994

Septicflesh
Septicflesh
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Grèce

Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: