Retour à l'accueil
Live Reports :: Hellfest 2012 - Temple - J3

Live report : Hellfest 2012 - Temple - J3

Tous les concerts de Dimmu Borgir Dimmu Borgir [Black Metal]
Tous les concerts de Arcturus Arcturus [Avant-garde metal]
Tous les concerts de Ihsahn Ihsahn [Metal Progressif]
Tous les concerts de Vulture Industries Vulture Industries [Avant-garde metal]
Tous les concerts de Anaal Nathrakh Anaal Nathrakh [Black Metal]
Tous les concerts de Forgotten Tomb Forgotten Tomb [Black Metal]
Tous les concerts de Liturgy Liturgy [Black Metal]
Tous les concerts de Winterfylleth Winterfylleth [Black Metal]
Tous les concerts de Aosoth Aosoth [Black Metal]
dimanche 17 juin 2012 - Open air Clisson, Clisson
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Guillaume Catella




Aosoth

Aosoth est le premier groupe qui foule es planches du Temple aujourd’hui. Le quintet français en profite pour balancer son Black Metal sale, dont l’impact live s’avère limité à cause d’un son mal équilibré, qui dessert grandement les compositions. Pour autant, le groupe de MKM et BST se donne du mal pour essayer de faire décoller le show, seulement 30 minutes, c’est court… A revoir dans de meilleures conditions.

- Kumelia





Winterfylleth

Forts d’une carrière en pleine ascension, les anglais Winterfylleth jouent aujourd’hui au Hellfest, sur la scène Temple plus précisément. Alors que l’affluence est encore moyenne, le groupe débute son set et nous présente une musique inspirée, au son plutôt bon. Visiblement heureux de jouer (pour la première fois en France), le quartet se lâche et invite le public à en faire de même (Come on Hellfest!). Encore une fois, la demi-heure passe vite, trop vite: belle surprise en tout cas !

- Kumelia





Forgotten Tomb

Place au Black Metal dépressif avec les italiens Forgotten Tomb. Le combo, étonnamment à l’aise avec la foule (vu le style…), nous gratifie d’un très bon concert, où les atmosphères funèbres ont eu le don d’écraser le public de la tente. Comme on pouvait s’en douter, les musiciens n’en font pas des tonnes, et ce n’est pas plus mal ainsi. Du tout bon, tout simplement.

- Kumelia

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Anaal Nathrakh

Au tour des prodiges britanniques d'Anaal Nathrakh d'imposer leur son sous l'obscure tente du Temple, si bien nommée. Laissant le souci du visuel au vestiaire (Anaal Nathrakh n'arbore ni corpse paint, ni cuir), le groupe se concentre sur leur musique si singulière, mêlant des horizons aussi divers que le black, death, grindcore ou encore industriel, le tout habilement distillé et conjugué pour sortir un cocktail (d)étonnant, explosif et d'une rare intensité.
Leur son apocalyptique atteint le paroxysme du metal extrême, et ravit les festivaliers, malgré une acoustique desservant les capacités du groupe.
A noter que V.I.T.R.I.O.L., le chanteur, nous annonce de son fort accent British qu'ils ont déjà enregistré un nouvel album après Passion.

- Nanoroux

Setlist de Anaal Nathrakh :

Drug-Fucking Abomination
3
More of Fire Than Blood
Bellum Omnium Contra Omnes
Between Shit and Piss We Are Born
Do Not Speak
Submission is for the Weak
Pandemonic Hyperblast

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Ihsahn

L’ancien Emperor prend place sur la scène Temple, accompagné pour l’occasion de musiciens de session (dont deux mecs de Leprous). Avec une sacrée affluence, ce concert s’affichait déjà comme une réussite: un univers musical particulier qui prend une dimension intéressante en live, une prestation solide (hormis quelques errements du batteur au début du set), un son au poil… Tout est résumé là et il n’y a qu’à entendre tous les applaudissements pour se persuader qu’Ihsahn a fait le boulot.

- Kumelia




Setlist de Ihsahn :

Arrival
Called by the Fire
Frozen Lakes on Mars
Unhealer
Scarab
The Barren Lands
A Grave Inversed
The Grave

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Arcturus

L’un des pionniers du Metal Avnt-gardiste, le bien nommé Arcturus, prend place sur la scène Temple. Avec son leader Simen (ex-Dimmu Borgir) et sa voix haut perchée, les norvégiens expédient le public dans une musique étrangement accrocheuse, servie par un bon son. Point de fioritures, Arcturus mise tout sur la simplicité et sur une solide interprétation. On aurait apprécié un peu plus de complicité avec le public, mais le combo s’en tire avec les honneurs.

- Kumelia

Setlist de Arcturus :

Evacuation Code Deciphered
Ad Absurdum
Nightmare Heaven
Deception Genesis
Alone
The Chaos Path
Master Of Disguise
Shipwrecked Frontier Pioneer
Raudt Og Svart

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Dimmu Borgir

Après plus de 30 minutes d’attente, les lumières de la scène Temple s’estompent et Dimmu Borgir peut enfin fouler les planches devant un public très nombreux. Les premières secondes sont sans appel: Shagrath et ses comparses sont en forme, et tout est en place pour envoyer du lourd, hormis les claviers qui restent trop discrets (un comble pour eux!). La set-list tape dans les plus grands classiques, le jeu de scène est soigné (avec un light-show et un jeu de fumée efficaces)… En bref, Dimmu Borgir frappe fort et met fin à cette édition du Hellfest de la meilleure des façons.

- Kumelia




Setlist de Dimmu Borgir :

Mourning Palace
Spellbound (By the Devil)
In Death's Embrace
Dimmu Borgir
Gateways
Encore:
The Serpentine Offering
Progenies of the Great Apocalypse

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Tous les rapports du Hellfest 2012

MAIN STAGE 1MAIN STAGE 2ALTARTEMPLEWARZONE + VALLEY
J1
Megadeth, Lynyrd Skynyrd, Molly...

King Diamond, Dropkick Murphys, Hean Shall Burn...

Obituary, Nasum, Brujeria, Gorod...

Amon Amarth, Satyricon, Moonsorrow, Taake...

Discharge, Victims, Vitamin X...
J2
Guns N' Roses, Within Temptation, Sebastian Bach, Uriah Heep...

Machine Head, Edguy, Sacred Reich...

Entombed, Napalm Death, Aborted, Vomitory...

Behemoth, Enslaved, In Extremo, Shining, Djerv

Darkest Hour, The Devil's Blood, Unearth, As They Burn...
J3
Ozzy Osbourne, Mötley Crüe, Hatebreed, Black Label Society

Lamb of God, Slash, Trivium, DevrilDriver, Walls of Jericho...

Suffocation, Dying Fetus, Brutal Truth, Insomnium

Dimmu Borgir, Arcturus, Ihsahn, Anaal Nathrakh...

Madball, Pentagram, Evergreen Terrace, Alcest...



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 25 juin 2012 par NanoRoux
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sideshow Symphonies
Sideshow Symphonies
2005

Chronique de La Masquerade Infernale
La Masquerade Infernale
1997

Arcturus
Arcturus
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Das Seelenbrechen
Das Seelenbrechen
2013

Chronique de After
After
2010

Ihsahn
Ihsahn
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metal Progressif
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Malefactor's Bloody Register
The Malefactor's Bloody Register
2010

Vulture Industries
Vulture Industries
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Avant-garde metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Whole Of The Law
The Whole Of The Law
2016

Chronique de Vanitas
Vanitas
2012

Chronique de Passion
Passion
2011

Anaal Nathrakh
Anaal Nathrakh
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Forgotten Tomb
Forgotten Tomb
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Black Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Liturgy
Liturgy
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Black Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Threnody of Triumph
The Threnody of Triumph
2012

Chronique de The Mercian Sphere
The Mercian Sphere
2010

Winterfylleth
Winterfylleth
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2011

Chronique de Ashes of Angels
Ashes of Angels
2009

Aosoth
Aosoth
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Corpse
Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : Suède


Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Grave
Grave
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Nightmare
Nightmare
Voir la page du groupe
Création : 1979
Genre : Heavy Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Master
Master
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : Tchèque (République)