Retour à l'accueil
Live Reports :: Hellfest 2012 - Main Stage 2 - J3

Live report : Hellfest 2012 - Main Stage 2 - J3

Tous les concerts de Lamb Of God Lamb Of God [Metal]
Tous les concerts de Slash Slash [Hard Rock]
Tous les concerts de Trivium Trivium [Metalcore]
Tous les concerts de Devil Driver Devil Driver
Tous les concerts de Walls Of Jericho Walls Of Jericho [Metalcore]
Tous les concerts de August Burns Red August Burns Red [Metalcore]
Tous les concerts de All Shall Perish All Shall Perish [Death Metal]
Tous les concerts de Do Or Die Do Or Die [Metal]
Tous les concerts de L'esprit Du Clan L'esprit Du Clan [Metalcore]
dimanche 17 juin 2012 - Open air Clisson, Clisson
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Guillaume Catella




L'esprit du clan

Les formations les plus enthousiastes, on les trouve généralement en début de journée. L’Esprit du Clan ne s’en cache pas, c’est un rêve que de jouer au Hellfest, et ils entendent bien le célébrer comme il se doit. Bien en place, le groupe profite de chaque minute pour faire monter la pression, jusqu’à son ultime Reverence, où l’occasion de lancer le premier Wall of Death de la journée était trop belle… Cool !

- Kumelia





August Burns Red

Les cinq américains de August Burns Red, débarquent en début d’après midi sur la Main Stage 2, avec leur metalcore souvent catalogué « metalcore chrétien ». Malgré une carrière n’atteignant pas la décennie, l’énergie que le quintet déploie sur scène justifie aisément leur présence sur une main stage. Les morceaux sont techniquement recherchés et bien maîtrisés sur scène, et le groupe a une très bon contact avec le public.
A voir pour se démonter quelques cervicales !

- Nanoroux

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Walls of Jericho

Walls of Jericho et le Hellfest, c’est une histoire qui dure depuis longtemps. Une nouvelle fois, la troupe menée par Candace-la-tatouée se produit à Clisson, devant un public qui a apprit à connaître et apprécier le Hardcore fougueux des américains. Le son est au rendez-vous, tout comme l’énergie. En revanche, on ne peut pas en dire autant de Candace, qui semble épuisée et peu en voix: la demoiselle s’appuiera souvent sur ses deux guitaristes pour la seconder dans ses parties. Ceci étant, ce show montre que Walls of Jericho est devenu une grosse machine…

- Kumelia

Pour le bonheur de vos petits yeux, voici une superbe vidéo live du show de Walls of Jericho par Arte :


Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



DevilDriver

Alors que le gigantesque espace devant les main stage semble moins rempli que lors de Black Label Society, DevilDriver investit la scène avec son fameux leader Dez Fafara , bras recouvert de tattoos et piercings dans le nez, à l'image d'un buffle. Il en a d'ailleurs la puissance, écrasant la foule avec chacun de ses growls fortement martelés.
Dez lance un beau circle pit en cette belle après-midi très poussiéreuse, mais semble regretter par ailleurs que le public ne comprenne pas tout ce qu'il dit.
Qu'à cela ne tienne, DevilDriver enflamme la MS2 avec les désormais classiques "End of the Line", "I Could Care Less" ou "Clouds Over California", sous la double pédale mitraillant les oreilles des metalheads. Et on en redemande !

- Nanoroux


Setlist de Devildriver :

End of the Line
Horn of Betrayal
Head on to Heartache (Let Them Rot)
Dead to Rights
I Could Care Less
Hold Back the Day
Not All Who Wander Are Lost
Clouds Over California
Meet the Wretched

Photo Photo Photo



Trivium

C’est sur les sons d’In Waves que démarre le show de Trivium. Les américains, qui jouissent d’une certaine notoriété mondiale, ont la chance de jouer sur la Main Stage 2, devant un public particulièrement nombreux. Tout est mis en place pour frapper un grand coup: de l’énergie, une belle maîtrise (même les chants clairs), un son qui défouraille… Matt Heafy, particulièrement bavard, n’hésite pas à prendre son temps pour communiquer avec son public, le tout dans la bonne humeur. En une heure, l’affaire est pliée, le Hellfest ravi!

- Kumelia

Setlist de Trivium :

Capsizing The Sea
In Waves
Pull Harder on the Strings of Your Martyr
Rain
Black
The Deceived
Dusk Dismantled
Drowned and Torn Asunder
A Gunshot to the Head of Trepidation
Down From the Sky
Throes of Perdition
Leaving This World Behind

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Slash

Chapeau haut de forme immanquablement vissé sur une tignasse de bouclettes tombantes et Gibson dans les mains : c'est bien sûr Slash le Guitar Hero qui nous rend visite pour ce Hellfest 2012, et même plutôt 2 fois qu'une ! L’infatigable guitariste joue non seulement sous son propre nom, mais également aux côtés du prince des ténèbres pour Ozzy Osbourne & Friends (réunion avortée de Black Sabbath), à peine quelques minutes après son propre show.
Slash est accompagné au chant du fidèle Myles Kennedy, toujours étonnant vocalement. Durant cette heure complète complète de show, Slash défend son dernier album sorti moins d'un mois auparavant, Apocalyptic Love, et joue plusieurs morceaux de Guns N' Roses et Velvet Revolver, notamment Paradise City pour clôturer son set tout comme les Guns la veille.
La pluie qui s'est levée n'aura pas raison de l'enthousiasme ni du guitar hero ni des festivaliers, plus que ravis de cette performance. Gageons que Slash le soit également, puisque c'est déjà son deuxième passage en solo après le Hellfest 2010.

- Nanoroux


Setlist de Slash :

Ghost
Back From Cali
Nightrain (Guns N' Roses)
Rocket Queen (Guns N' Roses)
Sucker Train Blues (Velvet Revolver)
Nothing to Say
By the Sword
Civil War (Guns N' Roses)
Slither (Velvet Revolver)
Sweet Child O' Mine (Guns N' Roses)
Paradise City (Guns N' Roses)

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Lamb of God

Après Slash puis Ozzy Osbourne, et en compétition sur ce créneau horaire avec Dimmu Borgir et Biohazard, Lamb of God assure le tout dernier concert du Hellfest 2012 ... sous une pluie battante et quasi ininterrompue. Le terrain qui avait séché dans la journée se re-transforme en champ de boue. Les festivaliers se réfugient hélas vers la Temple ou la Warzone ou échapper au déluge, et l'affluence se fait faible. Nos américains sont décidément damnés puisqu'ils avaient déjà dû annuler leur show de 2007 à cause des intempéries !
Cette fois-ci, nos américains résistent et tiennent le coup pour offrir au Hellfest un excellent show, nous assénant leur composition unique à base de death, thrash, et d'un certain groove, le tout au service d'une incroyable puissance de feu et intensité. La part belle est donnée à leur dernier album Resolution, sorti cette année, avec trois titre, mais également à Ashes of the Wake. La fin du set est un retour aux origines avec Black Label, déjà vieux mais qui n'a rien perdu de sa superbe.

- Nanoroux


Setlist de Lamb of God :

Desolation
Ghost Walking
Walk With Me in Hell
Set to Fail
Now You've Got Something to Die For
Ruin
Hourglass
The Undertow
Contractor
Laid to Rest
Redneck
Black Label

Photo Photo Photo



Tous les rapports du Hellfest 2012

MAIN STAGE 1MAIN STAGE 2ALTARTEMPLEWARZONE + VALLEY
J1
Megadeth, Lynyrd Skynyrd, Molly...

King Diamond, Dropkick Murphys, Hean Shall Burn...

Obituary, Nasum, Brujeria, Gorod...

Amon Amarth, Satyricon, Moonsorrow, Taake...

Discharge, Victims, Vitamin X...
J2
Guns N' Roses, Within Temptation, Sebastian Bach, Uriah Heep...

Machine Head, Edguy, Sacred Reich...

Entombed, Napalm Death, Aborted, Vomitory...

Behemoth, Enslaved, In Extremo, Shining, Djerv

Darkest Hour, The Devil's Blood, Unearth, As They Burn...
J3
Ozzy Osbourne, Mötley Crüe, Hatebreed, Black Label Society

Lamb of God, Slash, Trivium, DevrilDriver, Walls of Jericho...

Suffocation, Dying Fetus, Brutal Truth, Insomnium

Dimmu Borgir, Arcturus, Ihsahn, Anaal Nathrakh...

Madball, Pentagram, Evergreen Terrace, Alcest...



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 25 juin 2012 par NanoRoux
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm und Drang
VII: Sturm und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Live - Made in Stoke
Live - Made in Stoke
2011

Slash
Slash
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Crusade
The Crusade
2006

Chronique de Ascendancy
Ascendancy
2005

Chronique de Ember To Inferno
Ember To Inferno
2003

Trivium
Trivium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Walls Of Jericho
Walls Of Jericho
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

August Burns Red
August Burns Red
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

All Shall Perish
All Shall Perish
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Do Or Die
Do Or Die
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Order of the Black
Order of the Black
2010

Black Label Society
Black Label Society
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Trust no one
Trust no one
2016

Chronique de The Last Kind Words
The Last Kind Words
2007

Chronique de DevilDriver
DevilDriver
2003

DevilDriver
DevilDriver
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Queen
Queen
Voir la page du groupe
Création : 1970
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Biohazard
Biohazard
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: