Retour à l'accueil
Live Reports :: Children Of Bodom

Live report : Children Of Bodom

Tous les concerts de Children Of Bodom Children Of Bodom [Melodic Death Metal]
Tous les concerts de Cannibal Corpse Cannibal Corpse [Death Metal]
Tous les concerts de God Damn God Damn [Rock Metal]
mercredi 20 juin 2012 - Le Fil, Saint Etienne
Voir toutes les infos de ce concert





God Damn

Un concert de metal, dans certains cas, c'est une expérience mystique, avec un public en transe, et une atmosphère religieuse. Parfois, il s'agit plus d'un genre de rassemblement tribal, avec des codes spécifiques (barbes, tatouages, t-shirts noirs...). Mais nous y reviendrons. Et quand Cannibal Corpse, bons vieux routiers du death metal, ET Children Of Bodom, le groupe finlandais le plus connu du monde, passent ensemble à Saint Etienne, ne pas y aller serait plus que dommage.

La lourde tâche d'ouvrir le show incombe aux stoners de God Damn. Fortement influencé par Down, les Lyonnais sont des habitués de la salle stéphanoise qu'ils avaient arpentée en compagnie de Benighted. Leur son groovy et 70's se déploie dans la salle. Ils jouent bien, mais trente minutes, c'est peu pour convaincre une audience venue en masse pour deux têtes d'affiches internationales et mythiques. Ce n'est malheureusement pas pour eux que les metalheads de la région se sont déplacés, mais on espère que cela a été l'occasion pour eux de se faire connaître, car ils sont motivés et sincères.





Cannibal Corpse

Voilà ensuite Cannibal Corpse, l'un des pionniers, avec Death, du Death Metal.Cinq Ricains, costauds, pas beaux et headbanguants pendant quasiment tout leur set. La fosse s'agite, et tous ceux qui sont dans la salle ne peuvent s'empêcher de taper du pied en cadence, ou de remuer la tête... Quand le rythme le permet, car les Floridiens vont très vite. George "Corpsegrinder" Fisher, le chanteur, invective et harangue la foule, pour étendre le mosh pit à toute la salle, qui malheureusement n'est pas pleine à craquer. Pourtant, ce n'est pas tous les jours qu'un groupe aussi légendaire vient poser ses valises en France, et encore moins dans une ville de la taille de Saint-Etienne. Mais le rassemblement tribal évoqué plus haut était clairement en faveur de COB, pas de Cannibal Corpse. Les t-shirts à l'effigie du Reaper étaient partout, et on voyait moins les foetus disséqués et autres étals de bouchers que tous les métalleux connaissent, et qui hantent les pochettes de Cannibal Corpse. Alors, on avait de la peine quand même pour Corpsegrinder et ses acolytes. Surtout que, malgré les trois (courts) quarts d'heure dont disposaient Cannibal Corpse, ils ont livré un set efficace, et le mur de son était au rendez vous. Les riffs étaient ressentis autant dans les oreilles que dans la poitrine ! Ils nous ont quittés avec l'excellent "Hammer Smashed Face", sur lequel Alex Webster, le bassiste, a pu montrer sa virtuosité.





Children Of Bodom

Voiture américaine sur scène, drapeaux frappés du sigle de COBHC pour "Children Of Bodom-Hate Crew", les Finlandais s'installent théâtralement vers 22 heures. Leurs derniers opus étant plutôt décevants, c'est avec plaisir que j'ai pu entendre des chansons plus vieilles, autant d'hymnes connus sur le bout des doigts et repris en choeur par les fans. Children Of Bodom joue différemment de Cannibal Corpse. Le son est moins grave, et les musiciens ne sont plus campés sur leur pieds, mais ont la bougeotte, surtout Alexi Lahio. C'est d'ailleurs lui vraiment la star de ce soir, enflammant la salle chaque fois qu'il prend le micro, notamment lorsqu'il annonce, sous les cris de joies du public, l'un des classiques du groupe Needled 24-7. Son charisme est indéniable, mais ses petits camarades ne sont pas en reste. Hennka Seppälä et Roope Latvala, respectivement bassiste et second guitariste, vont au contact du public et headbanguent, assurant leur part du show. L'énergie du groupe est palpable, et Children Of Bodom fait bon usage du temps qui lui est accordé. Les fans n'en peuvent plus, et il y a tellement de bras levés en l'air pour faire les indispensables "cornes" qu'on arrive presque plus à voir la scène ! Le mosh pit ne faiblit pas jusqu'à la fin du concert, et une odeur de sueur émane du public. Dire que COB est en terrain conquis était presque un euphémisme. Laiho démontre, devant la foule en transe, qu'il n'a pas oublié de savoir jouer de la guitare et qu'il se fiche comme de son premier médiator des critiques trouvant son jeu trop masturbatoire: il met des notes de partout, éclipsant presque d'autres musiciens tout aussi talentueux, comme l'inflexible Roope Latvala, dans l'ombre du "Wildchild". Mais Alexi Laiho en donne aussi pour leur argent à ses fans qu'il remercie chaleureusement ("You're fucking awesome !") et à qui il lance quasiment toutes ses bouteilles d'eau. Pour la bonne bouche, le Fil a même droit à un rappel, et c'est sur "Are You Dead Yet ?", tuerie de l'album du même nom, que les Finlandais reprennent la route, non sans avoir serré les mains du premier rang.

Bonus: Comme leur ingé son est sympa, voici la set list de Children Of Bodom qu'il m'a passé, sorti de derrière sa console élégamment baptisée "The Reindeer Fucker" (l'enculeur de rennes en français)
Warheart
Hate Me !
Silent Night
Shovel Knockout
Roundtrip To Hell And Back
Needled 24-7
Everytime I Die
Deadnight Warrior
Follow The Reaper
Angels Don't Kill
In Your Face
Blooddrunk
Hate Crew Death Roll
Downfall

Rappel: Sixpounder
Are You Dead Yet ?



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 21 juin 2012 par Fendragon
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Children of Bodom
Children of Bodom
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Concerts:
Rapports de concerts:

Cannibal Corpse
Cannibal Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

God Damn
God Damn
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Rock Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Corpse
Corpse
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : Suède


Saint
Saint
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Necrobreed
Necrobreed
2017

Chronique de Carnivore Sublime
Carnivore Sublime
2014

Chronique de Asylum Cave
Asylum Cave
2011

Chronique de Icon
Icon
2007

Benighted
Benighted
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts: