Retour à l'accueil
Live Reports :: Sublime Cadaveric Decomposition

Live report : Sublime Cadaveric Decomposition

Tous les concerts de Sublime Cadaveric Decomposition Sublime Cadaveric Decomposition [Grindcore]
Tous les concerts de Livarkahil Livarkahil [Death Metal]
Tous les concerts de I  The Omniscient I The Omniscient
jeudi 17 mai 2012 - Glaz'Art, Paris
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : KOLONEL




L’association DREAM FACTORY, nouvellement née dans le paysage des organisateurs de concerts Parisiens, a déjà démontrée tout son savoir-faire il y a un mois en faisant venir les légendes de l’indus expérimental, LAIBACH en personne.




C’est donc tout naturellement boostés par ce succès et quelques semaine avant le show de COMBICHRIST au Divan du monde, que Zaake Daniel's (un mec pur malt) et son gang se sont associés aux inénarrables 2GUYS1TV (pour leur premier anniversaire) afin de nous concocter une soirée de très bonne facture même si le délai fût très cours (à peine trois semaines).




Au programme, LIVARKAHIL qui profitaient de l’occasion pour promouvoir leur nouvel opus avant la release party, fin mai ; mais surtout les increvables et toujours aussi sympathiques SCD.

Malheureusement, force est de constater qu’à la veille d’un week end de quatre jours, les Parisiens ont préférés l’air de la campagne à celui du houblon. Qu’importe, l’ambiance est familiale, une soirée de potos avant tout.




C’est aux coreux d’I THE OMNICIENT que revient la responsabilité d’ouvrir les débats. Remarqués aux Tremplins MyRock il y a quelques semaines, ce combo très jeune a encore du mal à trouver ses marques sur scène malgré une implication qui fait plaisirs à voir, mais guère servis par des problèmes de sons récurrents durant la soirée et une setlist de quatre titres.

En revanche, leur premier EP ‘Lost in Nebula’ est particulièrement bien maîtrisé, techniquement parfait sur le plan mixage. Il est fort à parier qu’Etienne, Yindi, Jim, Léo et Dylan n’en resteront pas là même s’ils devront à l’avenir, trouver une identité musicale propre à eux.




Pause soundcheck d’une vingtaine de minutes durant lesquelles sont diffusées des vidéos made in 2GUYS1TV. Pour ceux qui ne connaissaient pas les deux lurons, c’est un choc de constater que Beavis & Butt-head ont des cousins en France.

Humour caca prout estampillé fluide Glaciale sur la forme, et docus particulièrement judicieux pour le fond ; un savant mélange qui déclenchera à de nombreuses reprises, l’intérêt puis l’hilarité dans l’assistance.




C’est au tour de LIVARKAHIL, combo de death moderne parisiens assez jeune (septième année d’existence) mais particulièrement prolixe avec deux albums très réussis et un nouvel EP à venir "Wrath of God".

Pas étonnant que dans certains pays, HK et sa bande soient considérés comme les valeurs sûres du Metal Français, au même titre que Dagoba et Gojira.




La réputation du groupe nous permettra d’oublier à quel point le son est particulièrement médiocre ce soir ; difficile d’évaluer la qualité des nouveaux morceaux ; la prestation scénique, toujours très impressionnante chez LIVARKAHIL sauve heureusement le show. A redécouvrir urgemment dans de meilleures conditions.




Une nouvelle salve de vidéos, projetée pour le plus grands plaisirs d’un public euphorisé par l’ambiance débridée de la soirée et les magnifiques, que dis-je, les SUBLIMES CADAVERIC DECOMPOSITION viennent nous balancer en pleine face, leur Grind patriarcal National, à base de riffs surpuissants, limite saturation, de matraquage de fûts.

Seb, le frontman, est en terrain conquis ; pour preuve l’énergumène qui prendra possession de la scène pour promotionner la présence du combo au Hellfest. Après quinze années d’existence et un quatrième album, "Sheep'n'Guns" sorti l’année dernière, nos vétérans sont plus que jamais d’actualité.




Un set de quarante-cinq minutes (un peu court malgré une setlist fournie, Grind Touch oblige) très old school, où moshpit, pogo, slam se mélangent dans un chahut indescriptible.
Au final, une soirée pleine de bonnes idées, l’éclectisme de la programmation que je salue, même si certains n’apprécient pas ce mélange des genres, à une époque où l’on souhaite pourtant faire tomber les étiquettes. Il est clair que DREAM FACTORY et 2GUYS1TV auraient mérité une meilleurs com ; et surement une salle mieux équipée.




La redondance des problèmes techniques, de la vidéo projection hachée à l’absence totale de lights décentes (sept spots bleus…), en passant par un son qui tire plus vers le marasme ne sont malheureusement que des problèmes récurrents dans certaines salles parisiennes.

Reste l’ambiance et la proximité avec des groupes vraiment sympathiques et disponibles.



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 24 mai 2012 par KOLONEL
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Super, tes photos, Kolonel !
J'aime particulièrement la 14 !
Pourquoi ne les uploades tu pas en plus grande taille, c'est dommage :-) ? C'est un peu petit et le logo paraît très grand du coup.

sam. 26 mai 12- 17:05  
Mais je les ai fait en 800 comme écrit sur le site, j'ai pas osé plus de peur de faire planter. Mille mercis pour le compliment, je les trouvaient mauvaises car véridique, spots bleus sur scène et rien d'autre; j'ai galéré d'arrache pied pour faire revivre ces photos
mar. 29 mai 12- 00:10  
Comme écrit sur la page d'upload, elles sont réduites à 1200px automatiquement. Le message rouge en bas, comme écrit, est pour exemple, et au cas où l'upload se passe mal.
mer. 30 mai 12- 16:10  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Sublime Cadaveric Decomposition
Sublime Cadaveric Decomposition
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Grindcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Signs of Decay
Signs of Decay
2011

Chronique de First Act of Violence
First Act of Violence
2008

Livarkahil
Livarkahil
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Laibach
Laibach
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Indus
Origine : Slovénie


Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts: