Retour à l'accueil
Live Reports :: Axe To Fest 1

Live report : Axe To Fest 1

Tous les concerts de Gorod Gorod [Death Metal]
Tous les concerts de Comity Comity [Hardcore]
Tous les concerts de Hypno5e Hypno5e [Death Metal]
Tous les concerts de Abysse Abysse [Metal symphonique]
Tous les concerts de As We Draw As We Draw [Hardcore]
jeudi 16 février 2012 - Salle de spectacle de la Maison des Etudiants, Poitiers
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : AMphoto




As We Draw

La Maison Des étudiants accueille en ce jeudi 16 février la première édition du Axe To Fest. Festival métal organisé par les associations L'Amie Zik et Blue Wave Production en partenariat avec l'Université de Poitiers.
Près de 200 personnes sont présentes ce soir pour venir en prendre plein la vue et surtout plein les oreilles.
Les hostilités commencent avec As We Draw. Ce jeune Trio tout droit venu de Laval nous offre un post-hardcore des plus péchus. Non sans rappeler des groupes comme Neurosis, Cult Of Luna ou Rosetta, As We Draw nous ensevelit dans ses mélodies torturées et ses riffs fracassants. Et même si leur jeu de scène est parfois hasardeux, les musiciens nous montrent qu’ils en veulent et occupent la scène comme il se doit. En résumé : un excellent groupe de chauffe, même si le public est très timide et un peu dispersé.

Photo Photo Photo



Abysse

Abysse prend alors le relai. Pour nous plonger dans leur Metal ambiant tout instrumental , les 4 gars d’Abysses ne font pas les choses à moitié. Une vague de lumière néon bleue nous entraine 20.000 lieues sous les mers. Ce groupe porte bien son nom : Il sait à la fois être lourd et impitoyable ou nous entrainer dans la beauté de ses mélodies. Le public semble apprécier et n’hésite pas à s’approcher de la scène. Cependant la déferlante Abysse ne fera pas plus bouger le public que le groupe précédent. Ayant déjà vu ce groupe en concert, je n’ai pas été plus surpris que ça par leur prestation qui pour moi aurait pu être plus aboutie. Ce n’est pas ce soir qu’Abysse relâchera le Kraken, mais ils nous ont fait passer un bon moment musical.

Photo Photo



Comity

La scène de la MDE accueille maintenant le groupe Comity … à peine installés que les problèmes techniques surgissent. Après un peu d’attentes le temps de mettre en place un plan B pour les retours, Comity nous balance du gras. L’ambiance lumineuse correspond bien avec le post-rock/math-core (enfin quelque chose de fou) de ce groupe venu de Paris. On sent monter d’un cran la violence et le public commence à se lâcher. Comity vient de mettre un coup de pied aux fesses du fest. On peut cependant leur reprocher leur son vraiment très sale, on ne comprend pas trop ce qui ce joue et la voix et parfois difficilement perceptible. Tout devient plus limpide sur les harmonies ou les passages plus ambiants.

Photo Photo



Gorod

Voici venu l’heure pour Gorod de monter sur scène. Le public s’affole totalement à tel point qu’on se demande si c’est bien le même qu’au début du fest. Les fans sont là et le font savoir. L’entrée de Gorod est très soignée. On sent bien que ces bordelais ont de la bouteille (sans mauvais jeu de mot). Leur show est rodé, ils enchainent les titres phares de Process Of a New Decline , Transcendence et nous dévoilent même (avec beaucoup d’émotion) leur tout nouveau morceau : Birds Of Sulfure. Ce dernier est issu de leur nouvel album à venir : A Perfect Absolution. Gorod c’est bien entendu un death mélodique et très technique. Niveau technique : on en prend plein la vue, aucune note ne dépasse et on relativise sur son niveau de guitare. Cependant Gorod ne tombe pas dans la démonstration technique et c’est très appréciable. Le tout est très mélodique et on prend un plaisir fou à écouter ; d’ailleurs le son sur scène était d’une excellente qualité et le confort d’écoute était fantastique pour apprécier la technicité de Gorod.

Photo Photo Photo Photo Photo



Hypno5e

La soirée se termine avec le Groupe Hypno5e (hypnose). Pour commencer je dirais que le fait de les faire passer après Gorod n’est pas une très bonne chose (enfin bon…). Ce groupe arrive de Montpellier et joue un métal très mais alors très expérimental. On pourrait penser entendre un style très indus, puis on passe sur du très ambiants avant de se faire surprendre par un riff ultra-puissant. Hypno5e ajoute à tout cela des extraits audio et autres sons étranges. C’est un ovni musical très dur à décrire. On n’aime ou on n’aime pas. Pour ma part je me disais « WTF ??? » à chacune de leurs transitions. Je vous invite donc à écouter Hypno5e et à vous en faire votre propre avis.

En définitif, la première édition du Axe To Fest est plutôt convaincante. On espère voir naitre une seconde édition avec toujours plus de jolies choses à venir écouter.

Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 17 février 2012 par Miko
(3)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Gorod
Gorod
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Journey Is Over Now
The Journey Is Over Now
2011

Comity
Comity
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Hardcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Hypno5e
Hypno5e
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de En(d)grave
En(d)grave
2012

Chronique de Le Vide Est Forme
Le Vide Est Forme
2008

Abysse
Abysse
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metal symphonique
Origine : France

Rapports de concerts:

As We Draw
As We Draw
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Hardcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Neurosis
Neurosis
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vertikal II
Vertikal II
2013

Chronique de Vertikal
Vertikal
2013

Chronique de Fire was born
Fire was born
2009

Chronique de Eternal Kingdom
Eternal Kingdom
2008

Cult of Luna
Cult of Luna
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Hardcore
Origine : Suède

Rapports de concerts: