Retour à l'accueil
Live Reports :: Ultra Vomit

Live report : Ultra Vomit

Tous les concerts de Ultra Vomit Ultra Vomit [Grindcore]
Tous les concerts de M.O.T.A. M.O.T.A.
vendredi 10 février 2012 - Le Camji, Niort
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : AMphoto




Photo
M.O.T.A.: Monte le son !!!

M.O.T.A.

Ils étaient nombreux en ce vendredi pour ce concert au Camji de Niort. Nombreux à avoir bravé le froid et la neige. La salle affiche complet, ce qui fera de nombreux déçus à l’entrée.
La soirée commence avec M.O.T.A.(comprenez Master Of Them All), un Dj qui reprend de nombreux classiques du métal à la sauce électro-indus. C’est péchu, les subbasses nous font prendre conscience de nos tripes, le public est agglutiné dans la salle. Cependant, la mayonnaise a du mal à prendre, on voit quelques têtes bouger mais on est très loin du style de concert qu’apprécie le public métal. On peut reprocher le manque de jeu de la part de MOTA, les manipulations du DJ se limitent à un mastering de morceaux pré-enregistrés. On aurait aimé voir un jeu aux pads, un set multipiste plus abouti et des transitions un peu moins hasardeuses (pour ne pas dire coupées à la pelle). L’ambiance a du mal à prendre et le contact avec la salle n’est pas facilité par l’absence de micro pour communiquer avec le public.
La première partie s’apparente donc plus à un fond sonore qu’à une réelle performance live.

Photo Photo



Photo
Ultra Vomit: Fetus

Ultra Vomit

Le temps que la scène se mettre en place pour Ultra Vomit. Nous sommes plongés dans le noir et il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin. Le public entonne des chansons, on se raconte des blagues …bref, la bonne humeur est bien présente.
Pour introduire leur concert, Ultra Vomit a choisi la Marche Impériale (musique de star wars). Une étoile de la mort façon pôle empire est projetée sur le fond blanc. Les musiciens apparaissent, Flockos déguisé en stormtrooper et Fetus en Dark Vador. Le public est aux anges. Ultra Vomit nous montre son intension de faire le show. On a même la chance d’assister à une démonstration d’usage de la Force avec une strangulation du roady par le Dark Fetus. Et juste après un « Niort..je suis ton père » Ultra Vomit envoie le pâté avec un Darry Cowl Chamber survolté. La machine Ultra vomit enchaine les Hits avec une précision et un son redoutable, le public pogote joyeusement, entame des slams et multiplie les interjections sulfureuses. Le groupe maitrise ce qu’il fait et donne tout ce qu’il a. Leur prestation se veut très interactive, à la plus grande joie du public. On notera le jeune Kenny qui aura le droit de monter sur scène et aura le droit à toutes les blagues possibles. Le groupe nous montre qu’il est très joueur, les musiciens vont jusqu’à nous proposer un échange de rôle sur le morceau Bananas Split avec Manard au chant et Flockos à la batterie. C’est du grand n’importe quoi, mais rondement mené.
Ultra Vomit clôture le concert sur je collectionne des canards (vivants) avec Andréas en guest-star.

Photo
Ultra Vomit: Flockos
Photo
Ultra Vomit: Pierre Jacou / Jacou Pierre
Photo Photo Photo Photo Photo
Ultra Vomit: Manard Derrière le micro pour Banana Split
Photo Photo
Ultra Vomit: Andréas en featuring sur "Je collectionne des canards (vivants)"
Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 11 février 2012 par Miko
(2)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


salut Miko, merci pour ton report! effectivement mon live manque de manipulations et se limite pour l instant a un mix de morceaux faits à la maison, ce qui n est pas la mega éclate ni pour le public ni pour moi, j y travaille actuellement avec des pads et des cds, j espere pouvoir un jour relire une de tes chroniques suite a un nouveau live
peace!
m.o.t.a

dim. 12 févr. 12- 21:20  
ça sera avec plaisir ;) bonne continuation
dim. 12 févr. 12- 23:19  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Objectif : Thunes
Objectif : Thunes
2008

Chronique de Objectif : Thunes
Objectif : Thunes
2008

Ultra Vomit
Ultra Vomit
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Grindcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Master
Master
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : Tchèque (République)


Napalm Death
Napalm Death
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Grindcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Fifth Season
The Fifth Season
2009

Inhumate
Inhumate
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Grindcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Source Of Paranoia
Source Of Paranoia
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Grindcore
Origine : France


Psyopus
Psyopus
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Grindcore
Origine : États-Unis


Cephalic Carnage
Cephalic Carnage
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Grindcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: