Retour à l'accueil
Live Reports :: machine head

Live report : machine head

Tous les concerts de machine head machine head [Thrash Metal]
Tous les concerts de suicide silence suicide silence [Death Metal]
Tous les concerts de darkest hour darkest hour [Metalcore]
vendredi 27 janvier 2012 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




L’année 2012 s’annonce lourde. Et le Métropolis ouvre la saison en accueillant un monstre de la scène. En effet, Machine Head est la tête d’affiche de la soirée.
Étrangement, le Métropolis n’est pas aussi plein que ce à quoi je m’attendais. Tant mieux d’un côté, puisque ça nous laisse la possibilité de s’installer à de très bonnes places au balcon.
Le groupe ayant été présent au Heavy MTL l’été passé, j’avais hâte de pouvoir les voir en headline face à un public affamé.




La prestation ouvre sur I Am Hell où la voix de Robb Flynn se fait presque robotique. Puis, Be Still and Know, Imperium et enfin Beautiful Mourning finissent de mettre la machine en marche.
Les gars de la sécurité sortent de nombreux kids de la fosse par les pieds. Machine Head c’est gros, gras et heavy. Robb Flynn tient son public par les bijoux de famille remerciant chaleureusement le public montréalais entre chaque chanson ou presque. Adam Duce lancera des regards agressifs et de grands mouvements de cheveux, et Phil Demmel sera le «type cool» de la soirée, pointant certaines personnes du doigt dans le public, et adressant des sourires à tour de bras.
Le public remuera toujours plus sur The Blood, The Sweat, The Tears, puis Robb Flynn adressera un message de «coaching personnel» avant de balancer The Locust, tiré de leur dernier album, Unto The Locust.




Toutefois, même si leur dernier album s’avère très efficace, Machine Head est à son meilleur lorsque les morceaux issus de leur album The Blackening sont passés à la moulinette. Les pièces de The Blackening sont en effet d’une violence à toute épreuve, et interprétées à la perfection. Ainsi quand Aesthetics Of Hate retentira, mes bras seront parcourus d’un long frisson. Par la suite, Robb Flynn proposera au public d’entendre un titre de leur début. Il racontera avec émotion que jamais il n’imaginait que, 17 ans après la création de Machine Head, il serait toujours debout sur scène face à un public toujours aussi fidèle. Et que c’est grâce à cette fidélité que Machine Head a pu poursuivre sa route et en arriver là où ils sont aujourd’hui. Old, ramènera les fans aux racines du groupe. Puis les lumières ne cesseront de s’éteindre et de se rallumer, laissant penser à chaque fois qu’il s’agit du rappel. Or Machine Head ne semble pas s’essouffler. Bulldozer et Ten Ton Hammer viendront précéder Who We Are qui démarrera accompagné d’images de fans avec les paroles de la chanson inscrites sur les bras, diffusées sur l’écran en arrière-scène.




Puis, vient enfin le vrai rappel. Et pas n’importe quoi puisque c’est Halo qui viendra me mettre une bonne grosse claque. À moi comme au reste du public qui en profitera pour ouvrir un bon gros circle pit. Puis, le point final du concert se fera au son du classique Davidian, qui conclura une performance qu’on pourra qualifier d’exemplaire.
Machine Head réunit tous les éléments d’un show parfaitement ficelé. Musicalement, des interprétations parfaites, un son nickel, et beaucoup d'interactions avec le public.
J’avais attendu longtemps avant de voir Machine Head en headline... l’attente en a valu la peine! À refaire! Le plus vite possible!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 30 janvier 2012 par Unfurl
(2)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Suicide Silence
Suicide Silence
2017

Chronique de You Can't Stop Me
You Can't Stop Me
2014

Suicide Silence
Suicide Silence
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Darkest Hour
Darkest Hour
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Bulldozer
Bulldozer
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Speed Metal
Origine : Italie


Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: