Retour à l'accueil
Live Reports :: Four Degrees Celsius

Live report : Four Degrees Celsius

Tous les concerts de Four Degrees Celsius Four Degrees Celsius
Tous les concerts de Break Your Fist Break Your Fist
Tous les concerts de Remembering Sensation Remembering Sensation
Tous les concerts de The Otherside of Urge The Otherside of Urge
Tous les concerts de The Twisted Harbor Town The Twisted Harbor Town [Hardcore]
Tous les concerts de Ashley Scared The Sky Ashley Scared The Sky [Metalcore]
Tous les concerts de Lost In Reverie Lost In Reverie
samedi 5 novembre 2011 - Shibuya Cyclone, Tokyo
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Guillaume Catella, Yoko Ichikawa




Le Shibuya Cyclone, une petite salle étroite en sous-sol, accueille ce soir 7 groupes Japonais allant du screamo / hardcore au J-Rock un peu lourd, semblable au précédent live à Antiknock avec Fear From the Hate. Ashley Scared The Sky, un jeune groupe post hardcore que j’avais découvert (et fortement apprécié) ce jour-là joue également ce soir.
Le « Cyclone » est certes petit mais chaleureux et intimiste. Alors qu’on attend entre chaque set, un DJ réchauffe l’ambiance avec des vidéos projetées sur une large toile masquant la scène.





Lost in Reverie

Lost in Reverie est un très jeune groupe, formé tout juste l’an dernier avec 6 membres (2 guitaristes et un claviériste s’ajoutant à la formation classique). Ils débutent leur show sur une douce introduction aux claviers, et alors que seuls 15 personnes sont présentes. Très contents d’ouvrir le live de ce soir et d’avoir été invités par Four Degrees Celsius, ils font de leur mieux pour briser la glace, même si ils manquent encore clairement de capacité à s’adresser au public, et que l’atmosphère reste froide. Junjun, le chanteur, alterne growls et voix claire, suivant l’alternation entre rythmes lourds et passages légers. Miho, la fille, apporte un peu de mélodie à leurs compos, grâce à ses claviers et son chœur. Le groupe quitte la scène après seulement quelques morceaux, applaudi par ses premiers fans.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Ashley Scared The Sky

Et c’est déjà le moment venu pour Ashley Scared the Sky de monter sur scène ! Certainement le groupe qui m’avait le plus conquis lors du live à Antiknock, ils semblent avoir amené des dizaines de fans ce soir, puisque la salle devient subitement comble, avec une cinquantaine de personnes. Ashley ne nous déçoit pas, et le public est extrêmement réactif malgré la position difficile de deuxième groupe, ce soir. Très énergiques, ils nous mettent une fois encore une véritable claque avec leur posthardcore teinté d’éléments electro. Ils savent chauffer à blanc et diriger efficacement la foule, les encourager à mosher et … à faire des pompes, pour mettre l’accent sur leur passage doom, lent et lourd.
Une fois encore Ashley nous a servi un excellent show, et méritent d’autant plus d’éloges qu’ils ont joué en tout début de soirée et sans leur bassiste habituel.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



The Twisted Harbor Town

The Twisted Harbor Town a le rôle difficile … de jouer après Ashley Scared the Sky ! Mais ils sont un des groupes que j’attendais le plus ce soir. Formés il y a deux ans, ils ont uniquement sorti une démo et un EP (le mois dernier) mais sont déjà très prometteurs. Après quelques minutes d’intro sur ambiance féérique suivi de « This is Halloween » (furie Halloweenesque au Japon oblige), le groupe monte sur scène et libèrent leur rage sur scène. Certainement aussi extrême et violent que leur prédécesseur, ils n’ont aucune difficulté à faire bouger la foule. Une excellente découverte, qui mérite amplement qu’on suive de près ses prochaines sorties et concerts si vous êtes fan de hardcore technique et extrême.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



The Otherside Of Urge

La salle est étonnamment beaucoup comblée lorsque The Otherside of Urge monte sur scène. Pas aussi extrêmes que les groupes précédents, ils sont plus proches du J-Rock que du hardcore. Ceci explique que l’ambiance dans la salle se refroidisse un peu, bien que le groupe soit doué et nous propose des compositions très abouties techniquement. Très bons amis de Four Degrees Celsius, le groupe est venu tout droit de la préfecture de Fukuoka (plus de 1000 km au sud de Tokyo), et plaisantent sur le fait que chez eux il y ait plus de voitures que de gens (en France on aurait plutôt dit « plus de vaches que de gens », mais à Tokyo il est quasiment impossible de conduire vu l’incroyable densité de population).

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Remembering Sensation

Remembering Sensation (raccourci en “Reme Sen” en Japonais pour éviter la peine pour le public de se rappeler de tous ces nouveaux groupes jouant ce soir) est une nouvelle grosse baffe dans la face. Ils nous servent un metalcore puissant et violent, embelli de soli techniques et bien menés. The guitariste est très doué, et le chanteur un véritable démon. Devenant presque dingue sur scène, il explose complètement et libère sa rage sur scène. Très charismatique, il sait comment s’adresser et chauffer le public, n’hésitant pas à descendre dans la fosse. Le reste du groupe est cependant hélas beaucoup plus statique. Ils sont en tout cas émus et touchés d’être réunis eux 5 pour pouvoir jouer en face de nous. Et nous en sommes ravis également ! Très « émo », ils nous demandent de libérer nos émotions pour que eux aussi puissent apprécier à fond. Et ils ont fait bien et fort, puisqu’ils sont une des meilleures performances de ce soir.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Breaking your Fist

Etonnamment, après les quelques centaines de groupes chroniqués en live sur Metalship, ce soir était la première fois qu’un de groupes ne nous donnait pas l’autorisation de photographier. Désolé donc pour le manque de visuel. C’est d’autant plus dommage pour eux qu’au vu de leur compétences ils méritaient un peu de promotion gratuite.
Originaires de Tokyo et formés en 2002, ils sont de loin les seniors, ce soir. Grâce à leur décennie d’expérience live, leur show est bien plus professionnel que les précédents. Ils nous servent des compositions bien équilibrées, alternant riffs lourds et puissants, soli très techniques, et passages de rock léger pour relâcher la tension. Et le tout nous donne un metalcore très agréable à écouter et qui accroche l’oreille.





Four Degrees Celsius

C’est maintenant au tour de Four Degrees Celsius de clôturer cette soirée de furie, sur un ton plus doux. Même si ils sont classifiés emo/screamo, ils sont beaucoup plus calmes que les précédents groupes et se rapprochent plus du rock que du metal. La frontman très mignonne chante de sa voix claire et douce, avant d’alterner et de libérer soudainement de puissants growls. Les autres membres se lâchent également volontiers, et sont très énergiques. L’audience est hélas moins réceptive que lors des précédents groupes, certainement en raison de cette longue soirée au rythme poussé.
Le groupe quitte la scène, mais est rapidement rappelé pour le « encore », encouragé par la foule qui bien que peu agitée apprécie beaucoup le groupe.




En conclusion, le concert de ce soir nous a proposé une belle brochette de groupes jeunes mais talentueux, s’étalant du post hardcore puissant et violent au screamo/emo Japonais, certains ayant déjà de longues années d’expérience tandis que d’autres font encore leurs débuts. On leur souhaite en tout cas du courage, et je les remercie pour leur simplicité et plaisir évident à jouer en face de nous.
Ma préférence ce soir va aux 3 bêtes de post hardcore : Ashley Scared the Sky, Remembering Sensation, et The Twisted Harbor Town, même si les autres ne sont pas moins intéressants.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 18 novembre 2011 par NanoRoux
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


The Twisted Harbor Town
The Twisted Harbor Town
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Hardcore
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Ashley Scared The Sky
Ashley Scared The Sky
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Metalcore
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Cyclone
Cyclone
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : Belgique


Black Bomb A
Black Bomb A
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Hardcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hatebreed
Hatebreed
2009

Chronique de Supremacy
Supremacy
2006

Chronique de The Rise Of Brutality
The Rise Of Brutality
2003

Chronique de Perseverance
Perseverance
2002

Hatebreed
Hatebreed
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Hardcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Implosion
Implosion
2008

Self Defense
Self Defense
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Hardcore
Origine : France


Hopes Die Last
Hopes Die Last
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Hardcore
Origine : Italie

Rapports de concerts: