Retour à l'accueil
Live Reports :: Hellfest 2011

Live report : Hellfest 2011

Tous les concerts de Iggy And The Stooges Iggy And The Stooges
Tous les concerts de Morbid Angel Morbid Angel [Death Metal]
Tous les concerts de Rob Zombie Rob Zombie [Indus]
Tous les concerts de The Cult The Cult [Hard Rock]
Tous les concerts de Meshuggah Meshuggah [Avant-garde metal]
Tous les concerts de Disturbed Disturbed [Neo Metal]
Tous les concerts de The Exploited The Exploited [Autre]
Tous les concerts de Mayhem Mayhem [Black Metal]
Tous les concerts de Alter Bridge Alter Bridge [Metal]
Tous les concerts de Maximum The Hormone Maximum The Hormone [Rock Metal]
Tous les concerts de Gorguts Gorguts [Death Metal]
Tous les concerts de Melvins Melvins [Sludge Metal]
Tous les concerts de Belphegor Belphegor [Black Metal]
Tous les concerts de Clutch Clutch [Rock Metal]
Tous les concerts de Corrosion Of Conformity Corrosion Of Conformity [Heavy Metal]
Tous les concerts de Dagoba Dagoba [Metal]
...
vendredi 17 juin 2011 - Open air Clisson, Clisson
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Julienpz




Le Hellfest, c'était il y a déjà plus d'un mois. Ceux qui ont eu la chance de participer à la plus grande manifestation Metal de notre cher pays s'en souviennent encore: l'édition 2011 a été une franche réussite, tant pour le public que pour la grosse machine Hellfest.

Après avoir pu te délecter des live-reports et autres interviews que ta chère équipe Metalshipienne t'a concoctée, voici l'occasion de revenir sur le fest, sa structure, son ambiance, bref, tout ce qui fait du Hellfest un évènement incontournable.





Le site!

Comme Nano' le remarquait l'an dernier, le site du fest a tout d'un petit village endiablé qui s'anime au rythme de nos chères distorsions. Car si les quatre scènes représentent le cœur même du fest, on retrouve tous les petits à-côtés.

L'entrée déjà, en tant qu'ère d'accueil avant le départ pour l'enfer en aller simple. On retrouve les mêmes décorations que l'an passée, toujours hautes en couleurs. Après s'être fait palper comme il se doit par la sécurité toujours aussi sympa, on arrive donc aux Main Stages I et II, à côté du carré VIP. Tout ça fait face à quelques stands (Season of Mist, le stand de goodies du Hellfest, mais aussi tout ce qui est bar, stand de jetons pour consommer, stands d'assos, et surtout des toilettes exclusivement réservées à la gente féminine, riche idée pour elles!).
Le temps d'un coup d'œil, on s'aperçoit que le fest est cette année dédié à Monsieur Patrick Roy, ainsi qu'à Eric Le Droit, responsable de la sécurité du Hellfest décédé dans l'année.

Continuons. On arrive donc aux stands de bouffe, non loin de la Terrorizer Tent. Comme l'an dernier, on trouve un petit peu de tout et surtout du n'importe quoi en terme de prix (un kebab 6€, ou la glace italienne vanille à 4€!). C'est là d'ailleurs le principal défaut du fest...

A présent direction la Rock Hard Tent. Sur le chemin, on croise les mêmes structures metalliques qui s'illuminent de fort belle façon une fois la nuit venue. Nez bouché, on passe rapidement devant le 'palais des chiottes', toujours bondé! Les bars à vin sont toujours de la partie, tout comme le stand de dédicaces, le poste de secours, le stand officiel de merchandising des groupes ainsi que le fameux distributeur de billets, littéralement pris d'assaut pendant trois jours!

La voilà donc la fameuse Rock Hard Tent! Et depuis l'an passé, elle n'a pas changé! Face à elle se dresse l'Extreme Market, véritable temple de la dépense métallique! Et voilà, on a fait le tour!

Globalement, le site du fest est similaire à celui de l'édition 2010, pas de gros changements donc.





L'ambiance!

Si tu as déjà mis les pieds en enf... pardon, au Hellfest, tu dois très certainement le savoir. Ce festival, n'en déplaise à ses nombreux détracteurs, est un véritable moment privilégié pour découvrir et surtout partager notre passion commune. Il n'est donc pas rare de faire des rencontres super enrichissantes! Allez, pour la petite anecdote, j'ai eu l'occasion de discuter avec des finlandais qui avaient fait le déplacement exprès, ils m'expliquaient que le bar où ils se retrouvaient habituellement était également fréquenté par un certain Roope Latvala (Children of Bodom), qui venait là-bas pour picoler plus que de raison et qui finissait par abuser du karaoké en reprenant Britney Spears et autres Spice Girls!

Le public arbore toujours aussi fièrement son t-shirt noir à l'effigie de son groupe de prédilection, bien que certains n'hésitent pas à opter pour un look un peu moins conventionnel. Comme le remarque TheBastien, on retrouve avec grand plaisir les habitués du fest: la denrée, l'homme-bite, l'homme-vaudou étrange (souvent quasi-nu et visiblement dans son monde) ou encore le sorcier et son sceptre fait main!

Les déguisements sont donc de rigueur (Mario et Luigi!), preuve que le festival est avant tout un lieu de détente et de convivialité... Mais une fois les concerts engagés, on constate deux types de Metalheads. Le premier reste en retrait, bien placé pour voir le groupe évoluer. Celui-là ne perd pas une miette du concert, quitte à s'aider de l'immense écran qui retransmet en direct les shows des Main Stages. Puis l'autre, qui est soit allongé par terre (disons qu'il a subit un petit coup de chaud!), soit en plein milieu de la fosse, heureux comme tout dès qu'il entend 'Circle-Pit'!

L'ambiance qui règne au Hellfest est vraiment super sympathique, les rencontres sont toutes plus enrichissantes les unes que les autres, bref, on touche vraiment le point fort du fest!





L'organisation!

Qu'on se le dise, le Hellfest cuvée 2011 est loin, très loin de l'édition ratée de 2007. Le festival s'est vraiment professionnalisé, c'est devenu une grosse machine qui fonctionne. L'accueil est sympa, les mecs de la Sécurité également, tout le personnel est souriant, n'hésite pas à déconner avec les chevelus...
Mais l'orga brille surtout lorsqu'arrivent les concerts. Les changements de plateau se font sans soucis, on note très peu de retard. Tout est minuté, et franchement, ça le fait.

Que dire de plus si ce n'est que le Hellfest a a présent les épaules assez large pour concurrencer dignement le Wacken?





Les coulisses!

Comme l'an passé, le Hellfest a aménagé un coin VIP, situé à côté des Main Stages. Là, on a l'occasion de se reposer tranquillement, discuter avec quelques stars (oui, j'ai croisé et échangé quelques mots avec Attila de Mayhem!), ou bosser comme un acharné pour vous envoyer les reports! Pour l'occasion, un bus presse est mis à disposition, avec une bonne dizaine de pc connecté à internet et une multitude de prises. Un peu plus loin, on trouve le coin des interviews.
Derrière le bus se trouve... Les backstages bien sûr! Sur place, on a le catering qui ferait saliver n'importe qui, des loges plus ou moins grandes en fonction des groupes... En gros, c'est l'endroit rêvé pour croiser ses idoles!





Le camping!

Pour finir ce petit tour d'horizon du Hellfest 2011, je me devais de vous parler du camping, car c'est quand même quelque chose! Cette année, on a bien senti le record d'affluence qui a montré les limites de l'aire de camping. Mais il en fallait plus pour décourager la horde de Metalheads! Là encore, c'est l'occasion de rencontrer des gens venant d'un peu partout (USA, Europe, mais aussi Chine, Australie et même Hawaï!).

Puis on trouve le fameux Metal Corner, une excellente initiative. Il s'agit en fait d'une tente-scène qui laisse jouer des groupes ayant remporté différents tremplins. Face à la tente, on trouve différents stands de bouffe, mais aussi de quoi picoler! Excellent, vraiment!





Bilan!

Comme d'habitude les trois jours de fest ont été placé sous le signe de la fête et du partage. Cette édition se termine, mais on a déjà qu'une hâte, c'est revenir!
Ben Barbaud nous l'a dit, le Hellfest déménagera l'an prochain pour poser ses Main Stages 400 m plus loin. Espérons que l'organisation restera aussi pro que cette année!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 24 juillet 2011 par kumelia
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Ah lala, un mois déjà... Quel bonheur ce fut cependant !
lun. 25 juil. 11- 21:59  


Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Illud Divinum Insanus
Illud Divinum Insanus
2011

Chronique de Covenant
Covenant
1993

Chronique de Altars of Madness
Altars of Madness
1989

Morbid Angel
Morbid Angel
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Educated Horses
Educated Horses
2006

Chronique de Hellbilly Deluxe
Hellbilly Deluxe
1998

Rob Zombie
Rob Zombie
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Indus
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sonic Temple
Sonic Temple
1989

The Cult
The Cult
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Violent Sleep Of Reason
The Violent Sleep Of Reason
2016

Chronique de Alive
Alive
2010

Chronique de ObZen
ObZen
2008

Chronique de Catch 33
Catch 33
2005

Meshuggah
Meshuggah
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Avant-garde metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Disturbed
Disturbed
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Neo Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

The Exploited
The Exploited
Voir la page du groupe
Création : 1979
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Alter Bridge
Alter Bridge
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Colored Sands
Colored Sands
2013

Gorguts
Gorguts
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Melvins
Melvins
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Belphegor
Belphegor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Autriche

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Psychic Warfare
Psychic Warfare
2015

Clutch
Clutch
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Corrosion Of Conformity
Corrosion Of Conformity
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Vader
Vader
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Architects
Architects
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Metalcore
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Valient Thorr
Valient Thorr
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Heavy Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Suicide Silence
Suicide Silence
2017

Chronique de You Can't Stop Me
You Can't Stop Me
2014

Suicide Silence
Suicide Silence
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de As Yggdrasil Trembles
As Yggdrasil Trembles
2010

Unleashed
Unleashed
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Karma To Burn
Karma To Burn
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Klone
Klone
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Rock Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Dodheimsgard
Dodheimsgard
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Eyehategod
Eyehategod
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Malevolent Creation
Malevolent Creation
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Church Of Misery
Church Of Misery
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Doom Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Abreaction
Abreaction
2017

Chronique de Witnessing The Fall
Witnessing The Fall
2010

Svart Crown
Svart Crown
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Kruger
Kruger
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metal
Origine : Suisse

Rapports de concerts:

In Solitude
In Solitude
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Heavy Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

My Sleeping Karma
My Sleeping Karma
Voir la page du groupe
Création : 2006
Genre : Rock Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow
Down II: A Bustle In Your Hedgerow
2002

Chronique de NOLA
NOLA
1995

Down
Down
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

In Flames
In Flames
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Hordes of Zombies
Hordes of Zombies
2012

Terrorizer
Terrorizer
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Grindcore
Origine : États-Unis