Retour à l'accueil
Live Reports :: Nofx

Live report : Nofx

Tous les concerts de Nofx Nofx [Autre]
Tous les concerts de Teenage Bottlerocket Teenage Bottlerocket
Tous les concerts de Old Man Markley Old Man Markley
lundi 20 juin 2011 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




À peine rentrée du D-Tox Rockfest, me voilà déjà de retour au Métropolis, pour aller saluer Fat Mike and Co.
Nofx, dans le cadre de leur Canadian Tour, faisaient salle comble à Montréal. Deux soirs de suite. Et ce avant d’enchaîner avec deux dates à Toronto puis de continuer leur voyage jusqu’à Vancouver.

La prestation du Rockfest avait été un temps fort du festival, mais le fait de pouvoir voir NOFX avec un public qui leur était loyal (et non pas un public de festival qui, qu’on se le dise, est un peu bordélique) apparaissait plaisant.




En effet, si NOFX arrive à se mettre un public diversifié dans la poche, même si ce dernier se situe un peu «hors-contexte», avoir le groupe face à une salle de taille tout à fait raisonnable me permettrait surement de me faire une meilleure opinion de la performance live.
La seule chose que je craignais était de voir Fat Mike ressaucer les même blagues qu’au Rockfest. Et malheureusement, à quelques nuances près, ce fut le cas. Le set s’ouvre sur Pharmacist’s Daughter et Herojuana. Le bla bla bla est de bon ton et une fois encore, Fat Mike félicite le groupe d’être capable d’enchaîner plusieurs morceaux à la suite. Melvin et El Hefe conservent une énergie et une bonne humeur constante et s’avèrent être plus «bondissants» que sur la scène de Montebello.




La setlist vire au grand n’importe quoi et Fat Mike nous annonce au fur et à mesure du spectacle si les chansons qui sont sur le point d’être interprétées sont populaires ou non auprès des fans. Naturellement, 90% du set se compose, selon lui, de chanson totalement impopulaires. Mais qu’importe, le public se marre et au fond, même un morceau d’une grande envergure musicale subtilement intitulé «Fuck The Kids part.1» d’une durée d’environ 45 secondes arrive à faire décoller le public du Métropolis. Malheureusement pour moi, War On Errorism, mon album favoris de Nofx ne sera représenté que par les morceau Mattersville et The Separation of Church and Skate. D’autre part, les morceaux de choix, tels que Franco Un-American, la reprise de Rancid (Radio!) ainsi que Leaving Jesusland ne seront interprétées par le groupe que le lendemain, dommage.




Toutefois, Nofx sait que lors d’un passage en terres francophones, la reprise de Aux Champs Élysées est indispensable. Ainsi, dans un espèce de français chewing-gum incompréhensible, la fameuse chanson française sera passée à la moulinette.

Reeko viendra clore le premier chapitre du spectacle et Fat Mike prendra la scène aux côté des musiciens du groupe Old Man Markey pour interpréter Doornails en guise de premier rappel, suivi de près par The Malachi Crunch, Fuck The Kids (part.2!) et Linoleum avant de dire bye bye à Montréal en promettant d’être au rendez-vous le lendemain.



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 29 juin 2011 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


NOFX
NOFX
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Rancid
Rancid
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black holes and revelations
Black holes and revelations
2006

Muse
Muse
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Rise Against
Rise Against
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Kveldssanger
Kveldssanger
1995

Ulver
Ulver
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Dropkick Murphys
Dropkick Murphys
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Autre
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dawnbearer
Dawnbearer
2011

Hexvessel
Hexvessel
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Autre
Origine : Norvège