Retour à l'accueil
Live Reports :: Ommatidia

Live report : Ommatidia

Tous les concerts de Ommatidia Ommatidia [Doom Metal]
Tous les concerts de Lyr Drowning Lyr Drowning [Death Metal]
Tous les concerts de Evolvent Evolvent [Doom Metal]
vendredi 13 mai 2011 - La Scène Bastille, Paris
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Menqèt




Alors que la plupart des amateurs parisiens de Prog' ont pris la route de Pigalle pour assister au concert de Riverside, c'est à la Scène Bastille que je me rends, afin d'assister au tout premier show d'Ommatidia, combo mené par deux ex membres de The Old Dead Tree. La formation a sorti son premier album fin mars, qui a été globalement plébiscité par les critiques, ce qui donne envie de découvrir tout cela sur scène. La soirée concoctée par les soins d'Epiphora Productions regroupe également Lyr Drowning et Evolvent, deux groupes parisiens. A mon arrivée, les spectateurs sont déjà relativement nombreux, et - chose rare - la salle est déjà presque correctement remplie, malgré les multiples grèves du jour, pour accueillir le premier combo, Evolvent.





Evolvent

Le metal symphonique à chanteuse est décidément un genre en vogue, et l'on trouve à foison des groupes plus ou moins bons. Une chose est sûre ce soir, il n'y a rien à redire sur les qualités vocales de la chanteuse d'Evolvent, qui dispose d'une superbe voix lyrique. Seul bémol : ce concert est son premier avec Evolvent, et cela se voit ! Visiblement peu à son aise sur la scène et de nature timide, elle ne cesse de chercher du regard ses musiciens, plutôt que de se confronter au public. Il lui faudra certainement encore quelques dates pour bien prendre ses marques sur les planches, mais quoi qu'il en soit, les spectateurs semblent cependant compréhensifs, et applaudissent entre chaque morceau.




Musicalement, si les morceaux d'Evolvent ne débordent pas d'originalité, ils sont cependant assez bien ficelés et entraînants. Tout est plutôt carré, et les musiciens paraissent à l'aise, chose étonnante lorsque l'on sait que le bassiste n'a intégré la formation que très peu de temps avant la date de ce soir. Quoi qu'il en soit, Evolvent offre un bon premier set sous sa nouvelle configuration, applaudi par un public satisfait de cette première partie.

Set list :
Refugee
Under A Bloodless Sky
How Come
Well Of Lies
Delusion
Evolvent

Photo Photo Photo Photo Photo



Lyr Drowning

Après un court entracte, c'est au tour de Lyr Drowning d'entrer en piste. Si la musique d'Evolvent était relativement calme, celle de ce deuxième groupe est beaucoup plus énergique, puisqu'il donne dans un Death Metal assez mélodique, ambiancé et teinté d'influences diverses. Les Parisiens présentent ce soir leur deuxième opus, "Beyond the Borders", qui sortira fin mai, devant un public dont une partie semble déjà conquise d'avance. Les musiciens sont très dynamiques et à l'aise sur les planches. Le guitariste lead offre de sympathiques soli, tandis que la bassiste headbangue sans cesse en rythme avec les différents morceaux du groupe, qui s’enchaînent sans répit.




Le chanteur et guitariste de la formation se révèle efficace et communicatif, et l’on passe un bon moment en compagnie de Lyr Drowning. Les deux derniers morceaux joués, "Mad Crowds" et en particulier "To Faraway Coasts", sont deux petites tueries et font mouche auprès des spectateurs. Le show se termine sous des applaudissements mérités. Voilà donc une belle découverte live pour ma part, qu’il me tarde d’entendre également en version CD.

Set list :
Oceanic (intro)
Out From Your Guts
The Inescapable Weight of Gravity
To the Gates of Morning
Once It's Gone
Substitutes
Mad Crowds
To Faraway Coasts

Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Ommatidia

Les groupes s’enchaînent très vite, et sans trop attendre, c’est déjà au tour d’Ommatidia d’investir la scène. La salle est désormais assez bien remplie, bien que l’on soit loin du sold out (la faute aux grèves de transports et aux autres concerts de ce soir probablement). Pour revenir un peu sur ce groupe très particulier, il n’existe que depuis peu de temps, et est composé de Nicolas et Vincent (The Old Dead Tree), d’Olivier (Sinn), de Guillaume (Dustobowl), et de Gilles (Jarell). On remarque par ailleurs que Manu, ex chanteur de The Old Dead Tree, est présent dans la salle pour applaudir ses anciens compagnons de scène. L’entrée d’Ommatidia sur les planches se fait sous les acclamations, et le combo entame sans tarder son set.




Premier constat, on ressent une véritable cohésion de groupe, ce qui est une bonne surprise puisqu’il s’agit du premier concert de la formation. Les musiciens semblent très à l’aise sur scène et se révèlent tous d’une belle précision. Guillaume, le vocaliste d’Ommatidia, nous délivre de la fameuse appréhension du « aura-t-il la même voix en live que sur CD », et confirme ses talents de chanteur. Le public apprécie, et lorsque le frontman demande qui a acheté « In This Life Or The Next », une bonne partie des présents lèvent la main avec fierté. Au niveau de la set list, pas de surprise, la formation joue des extraits de son premier opus dans le désordre.




Ommatidia se révèle donc un bon groupe de scène, et offre une première prestation réussie, en proposant à son public une version live tout à fait intéressante de ses morceaux. Le très bon son de la salle aura sans doute été un gros plus dans cette réussite. On regrettera simplement que le groupe ne fasse pas un rappel, qui était pourtant attendu, la faute au couvre-feu de la Scène Bastille sans doute. La soirée aura malgré cela été très sympathique et bien organisée, et l’on remercie une fois de plus Epiphora Productions de nous offrir régulièrement de belles affiches, comme celle que nous avons pu applaudir ce soir.




Set list :
Starspeed God
Disclosure
Senses Commotion
Serendipity
Leaning Affinity
Shy Away
Unaffected By Loss
Naked Truth

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 18 mai 2011 par Menqèt
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de In this Life, or the Next
In this Life, or the Next
2011

Ommatidia
Ommatidia
Voir la page du groupe
Création : 2010
Genre : Doom Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Blind From Birth
Blind From Birth
2008

Lyr Drowning
Lyr Drowning
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Evolvent
Evolvent
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Doom Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The nameless disease
The nameless disease
2003

Chronique de The blossom
The blossom
1999

The Old Dead Tree
The Old Dead Tree
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Gothique Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Daylight Dies
Daylight Dies
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Doom Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de An Ode To Woe
An Ode To Woe
2008

Chronique de The Angel And The Dark River
The Angel And The Dark River
1995

My Dying Bride
My Dying Bride
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Doom Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de Sovran
Sovran
2015

Chronique de A Rose for the Apocalypse
A Rose for the Apocalypse
2011

Chronique de No Greater Sorrow
No Greater Sorrow
2008

Draconian
Draconian
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Doom Metal
Origine : Suède