Retour à l'accueil
Live Reports :: Loudblast

Live report : Loudblast

Tous les concerts de Loudblast Loudblast [Death Metal]
jeudi 21 avril 2011 - Divan du monde, Paris
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Menqèt




Alors que le soleil refait surface sur les verdoyantes collines parisiennes, Loudblast a décidé de venir promouvoir « Frozen Moments Between Life And Death » en ce milieu de semaine à Pigalle, sur la scène du Divan du Monde. Quoi de mieux que cela qu’ajouter la présence des Como Muertos et des Destinity pour faire la première partie d’un des plus influents groupes français des années 90.





Como Muertos

C’est aux alentours de 19h30 que le quatuor de Como Muertos fait son apparition devant une salle à peine remplie, le reste du public étant resté dehors pour étancher une soif imposante due à la chaleur de Paris. Néanmoins, il n’en démord pas que les premiers à chauffer la salle ce soir sont calés et prêts à découdre avec rock ‘n roll version gore-théâtral de Como Muertos.




Le combo ne dégonfle pas et délivre une prestation sanguinolente, sans temps mort, ni imprévu. Même si le groupe souffre de l’absence d’un des ses guitaristes, il sait être vigilant, demandant et recevant d’un public assez enthousiaste dans les premiers rangs. Plus en retrait et attentifs, les plus anciens se contentent d’apprécier des titres tels que « Necrofista », « Matalos », en passant par « Cronica Del Dolor » . Scéniquement, les Como Muertos assurent un set carré et précis qui renverra ravis les fans.




Setlist de Como Muertos :
Desmembrado A Machetazos
Salidos De Tierra
Necrofista
Cronica Del Dolor
Decapitados
En Antro
Matalos
Como Muertos

Photo Photo Photo Photo



Destinity

Il suffira d’à peine une vingtaine de minutes aux techniciens pour mettre en place la scène pour l’arrivée de Destinity. La formation du Rhône accompagne Loudblast depuis le début de cette tournée et il va de soit que c’est avec beaucoup d’enthousiasme que les musiciens débutent leur prestation.




Mené par le nerveux Mick et son t-shirt de l’Olympique Lyonnais, Destinity semble heureux d’être là pour participer à cette soirée parisienne. Le public se montre réceptif au death metal du combo et lui rend bien avec des slams et pogos dans le pit.




Musicalement, les Lyonnais donnent un show de qualité et très peu d’erreurs sont à signaler. De plus, la joyeuse bande a tenté de faire une mise en scène, histoire d’assurer son concert le plus sereinement.




On retiendra l’énorme débauche d’énergie du leader, Mick, qui sait narguer et chauffer un public comme il se doit, ainsi que l’efficacité qui prime au sein de la machine lyonnaise.

Set list :
My Senseless Theory
Enemy Process
Your Demonic Defense
Synthetic Existence
Just Before...
A Dead Silence
Still Remember
In Sorrow
Evolution Devilution

Photo Photo Photo Photo Photo



Loudblast

Les stars de la soirée arrivent sur scène sous les acclamations d’un Divan du Monde déjà acquis à leur cause. Loudblast donne l’impression de venir jouer devant des potes, et pour la plupart des gens dans le public, c’est le cas. Plus de vingt ans d’existence pour la formation nordiste qui attaque la soirée avec « Steering for Paradise », issu de Disincarnate.
Nous apercevons que la fosse est plus massive que lors des deux prestations précédentes, nous assistons donc à plusieurs combats entre gros barbus et saoulards qui s’en donnent à cœur joie.




Stéphane et les siens enchaînent les classiques tels que « No Tears to Share », durant lesquelles le duo Drakhian/Buriez se transforme en duel de guitaristes, mais aussi en passant par le single de « Frozen Moments Between Life And Death », « Emptiness Crushes My Soul », qui prend une tout autre ampleur scéniquement.




Derrière des lumières finement réalisées, le chanteur lillois joue avec la foule en lui lançant regards noirs et sourires malins et lui demandant si tout va bien. L’autre éternel de Loudblast, Hervé Coquerel, est impressionnant derrière ses fûts, le batteur fera un sans faute durant toute cette soirée.




Les « nouveaux », Alex Lenormand et Pierre Drakhian sont eux aussi bien en place. Ils s’alternent sur les ailes de la scène et manient leurs instruments avec beaucoup d’aisances. Drakhian sera d’ailleurs souriant tout le long de son concert, durant lequel il n’aura pas eu de pépins techniques, contrairement à Stéphane et sa guitare mal réaccordée sur la seconde partie du show.
Loudblast réussit à gérer sa set list, comprenant les derniers morceaux à l’instar de « The Bitter Seed », mais aussi les classiques du groupe comme « Sublime Dementia » ou « Cross the Threshold ».




Set list :
Steering for Paradise
Fire and Ice
Flesh
Emptiness Crushes My Soul
No Tears to Share
Never Endin' Blast
Frozen Moment Between Life and Death
Nosce Te Ipsum
Taste Me
The Bitter Seed
Sublime Dementia
Cross the Threshold
My Last Journey




Pour résumé, cette soirée metal de ce milieu de semaine est une belle réussite. Les trois groupes proposés sont de haut niveau et l’on admire lle professionnalisme de chacun. Un grand merci à Loudblast et toute son équipe, un grand bravo à Destinity et à très bientôt pour Como Muertos. Attendons maintenant ce weekend, au BetizFest, pour revoir les Lillois et les Lyonnais ensemble sur scène.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 26 avril 2011 par Choko
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Loudblast
Loudblast
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Destinity
Destinity
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Sublime
Sublime
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Autre
Origine : États-Unis


Journey
Journey
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis


Gojira
Gojira
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Death Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts: