Retour à l'accueil
Live Reports :: Queens Of The Stone Age

Live report : Queens Of The Stone Age

Tous les concerts de Queens Of The Stone Age Queens Of The Stone Age [Sludge Metal]
Tous les concerts de The Dough Rollers The Dough Rollers
dimanche 27 mars 2011 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert





Ces derniers temps, j'ai l'impression d'avoir passé plus de temps dans l'enfer du Métropolis qu'à la fac. Et j'en rajoute encore une couche.
En ce dimanche 27 mars, c'est un groupe vénérable qui vient faire fondre la scène de ma deuxième maison. Queens Of The [1[Stone Age]] sont de retour, pour nous jouer un mauvais tour! La bande à Josh Homme a décidé d'organiser une tournée bien particulière puisque, tout au long de leur voyage sur le continent nord-américain, Queens Of The [1[Stone Age]] jouera son premier opus en intégralité.
Drôle de conception, mais les puristes doivent être aux anges. À la table de merch, des tshirts imprimés old school de la fameuse pochette de l'éponyme du groupe, des vinyles et autres goodies, toujours à l'effigie du tout premier album de Queens Of The [1[Stone Age]]. Il ne manque que le groupe sur scène.




C'est tout d'abord le groupe The Dough Rollers qui est en charge de réchauffer un peu l'ambiance dans la salle. Le combo rockabilly/blues/rock'n'roll s'y prend à merveille, et les quatre gaillards, dans leurs costumes cravates s'en sortent très bien et nous servent une prestation énergique et pleine de bonne volonté. Malgré tout, le public reste un peu froid. Le tout commencera véritablement avec l'arrivée de Queens Of The [1[Stone Age]].
Le groupe entrera sur scène PILE à l'heure au son de Regular John, avec des lumières de fond très puissantes qui ne laisseront paraître le groupe qu'en un énorme contre-jour. Le son est clair, mais la voix de Josh Homme reste un peu en retrait. Le problème sera résolu quelques chansons plus tard.
Tant qu'à parler de Josh Homme, autant le faire pour de vrai: après avoir eu l'occasion de voir Them Crooked Vultures sur scène il y a quelques mois, j'avais été bluffée par le charisme du "Ginger Elvis". Inutile de dire qu'il en a été de même avec Queens Of The [1[Stone Age]]. Prenant la parole à maintes reprises mais en ne se contentant que de petits remerciements, Homme fera bien comprendre à tout le monde qu'ici, c'est lui le patron.




Il laissera savoir au public que, malgré le fait que partout dans la salle il y ait des affichettes sommant le public de ne pas filmer le show, il s'en foutait, et que, comme les gens payaient pour venir les voir en concert, ils étaient parfaitement en droit de filmer s'ils en avaient envie. "You can do whatever the fuck you want at a Queens Of The [1[Stone Age]] show." Ce sera la phrase de la soirée.
Néanmoins, il reprendra le micro quelques instants plus tard pour réajuster ses paroles, en nous disant que, bien que nous ayons le droit de faire ce qu'on voulait, il y avait UNE chose qu'il ne voulait pas voir:... un mosh-pit.
...Wow. J'ai vu beaucoup de concerts dans ma vie. Jamais, jamais, jamais, je n'ai vu un front-man demander au public de ne pas mosher. Souvent le contraire même. Mais peu importe, pour Josh Homme, si tu es lancé dans un mosh-pit, tu es un attardé qui devrait envisager de retourner à l'école primaire. Il fera remarquer qu'il y a des gens qui voulaient danser tranquillement et siroter leurs bières sans être bousculés par des gogoles qui démarrent un mosh-pit. Force est de reconnaître qu'il n'a pas totalement tort sur ce point, mais lorsqu'on est à la tête d'un groupe comme Queens Of The [1[Stone Age]], il faut s'attendre à ce que le public soit un peu remuant.




Après cet interlude de dictateur, Josh Homme retournera à sa guitare et le concert poursuivra son petit bonhomme de chemin avalant les chansons du premier album les unes après les autres. Une fois le premier album terminé,Queens Of The [1[Stone Age]] sortira de scène et reviendra rapidement pour nous faire profiter un peu d'autre chose. Ainsi, Turnin' On The Screw, Monster in the Parasol, Little Sister, Better Living Without Chemistry et No One Knows viendront créer un premier rappel de qualité. Les tubes néons suspendus dans les airs pendant la première partie du show s'abaisseront et s'allumeront pour créer une sorte de rideau lumineux autour des musiciens, un petit effet à la Radiohead qui ajoutera une forte dose d'esthétique au concert. Le public est intensément réchauffé quand QOTSA sortira de scène à nouveau avant de revenir pour nous "dire aurevoir correctement" au son de A Song For The Dead.




En conclusion, c'est simple: le choix d'interpréter le premier album était un pari risqué mais qui aura fonctionné à merveille ce soir. Le Métropolis était complètement sold-out. Ce qui prouve que, malgré le fait que Queens Of the [1[Stone Age]] nous nous ait pas pondu un album depuis 2007, c'est un groupe qui a su fidéliser son public. Ils n'ont plus rien à prouver à personne. Le show était efficace, les musiciens, excellents bien que très discrets. Josh Homme a un charisme démentiel, et probablement un égo sur-dimensionné. Et, qu'on se le dise, on ne le surnomme pas le "Ginger Elvis" pour des prunes. Et cela ajoute, sans doute, beaucoup de force à un spectacle comme celui auquel j'ai eu la chance d'assister ce soir.

Setlist approximative (me corriger si jamais quelqu'un remarque une erreur):

Regular John
Avon Play
If Only Play
Walkin' on the Sidewalks
You Would Know
How to Handle a Rope
Mexicola
Hispanic Impressions
The Bronze
Give the Mule What He Wants
I Was a Teenage Hand Model
You Can't Quit Me Baby
Turnin' on the Screw
Monsters in the Parasol
Little Sister
Better Living Through Chemistry
No One Knows
A Song for the Dead

La vidéo qui suit n'est pas de moi.




Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 29 mars 2011 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Pour moi Josh Homme est un des meilleurs frontman qui est hélas trop méconnu
jeu. 31 mars 11- 22:00  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Era Vulgaris
Era Vulgaris
2005

Queens Of The Stone Age
Queens Of The Stone Age
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Radiohead
Radiohead
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Autre
Origine : Royaume-Uni


Albums chroniqués :
Chronique de Down II: A Bustle In Your Hedgerow
Down II: A Bustle In Your Hedgerow
2002

Chronique de NOLA
NOLA
1995

Down
Down
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Mastodon
Mastodon
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Eyehategod
Eyehategod
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Kylesa
Kylesa
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Panopticon
Panopticon
2004

Chronique de Oceanic
Oceanic
2002

Isis
Isis
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Sludge Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:
  • Isis - 2 déc. 09 (Bègles)