Retour à l'accueil
Live Reports :: Cradle Of Filth

Live report : Cradle Of Filth

Tous les concerts de Cradle Of Filth Cradle Of Filth [Black Metal]
dimanche 27 février 2011 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Cradle Of Filth n’a plus rien à prouver pour ce qui est de sa capacité à produire un black qui pourrait être qualifié de «plus accessible» que la moyenne.
Néanmoins j’ai eu beau essayer, essayer, et essayer encore, je n’ai jamais pu supporter leur musique. Je m’étais donc dit que j’allais aller jeter une oreille et un œil à leur performance histoire de voir un peu et d’essayer de comprendre l’engouement que ce groupe pouvait provoquer. Malgré ce manque d’amour pour les anglais, j’étais convaincue, dans le fond, que c’était un groupe capable de produire des spectacles géniaux pour qui sait en apprécier la musique. Et je dois avouer que mon intuition n’était pas mauvaise.




Le «petit» Dani Filth confirme son statut de «superstar du black» dès son entrée sur scène.
Tient d’ailleurs, la scène, bien décorée, sans superflus mais avec des petits accessoires çà et là a transformé le concert en une performance visuelle très intéressante. Les lumières complétaient parfaitement la musique, et il est toujours intéressant d’ouvrir l’oeil et de constater à quel point la lumière peut transformer un spectacle. De nos jours, seuls peu de groupes peuvent se vanter d’être des professionnels de l’éclairage!
Les anglais ouvrent le bal sur Heaven Torn Asunder, issu du deuxième album du groupe (si je ne m’abuse). Dès lors, le ton est donné, les fans sont contents et volent un peu dans tous les sens. Dani Filth n’ira pas de main morte sur les commentaires et les remerciements chaleureux. Et, malgré l’aspect «dark and evil» qu’il essaye de se donner, il ne peut s’empêcher de laisser transparaître les traits et les manières d’un gentleman anglais bien éduqué. Ce qui, permettez moi du peu, n’est pas désagréable.




Comme beaucoup de groupes, Cradle Of Filth ont pas mal évolué depuis leurs premiers opus, faisant une transition entre un black metal malsain qui allait s’enfiler sur la ligne des groupes de black underground qui le sont encore aujourd’hui, et un black bien plus mélodieux, moins glauque et peut-être plus «instrumental» dans le sens où les claviers sont plus présents. La seule constante reste la voix de Dani Filth, l’un des rares frontman que j’ai eu l’occasion de voir pousser la note aussi aigüe en live. Car oui, si ce monsieur est un petit gabarit, sa voix, elle, en est bien loin.
Funeral In Carpathia et Honey And Sulphur marque la fin de la première partie du repas. Les animations en fond de scène accompagnent astucieusement le contenu du show. Je reste néanmoins surprise de la place qui est accordée à la jeune claviériste du groupe. Sur Nymphetamine Fix, la jeune demoiselle (Ashley Ellyllon) se chargera sans aucun problème de la partie chantée par la douce Liv Kristin, en la mettant quelque peu à sa sauce, ce qui me semblera presque meilleur que l’original!




Après avoir remercié encore les fans pour leur présence, Cradle Of Filth enchaînera sur Under Huntress Moon, Ebony Dressed For Sunset, Ave Santi, Forest Whispers My Name, puis disparaîtra de la scène avant de se faire rappeler par les montréalais qui étaient encore bien assoiffés! Cruelty Brought Thee Orchids remet le couvert, et les anglais conclurent leur repas avec un morceau qui garantissait autant de succès qu’un bon gâteau au chocolat en guise de dessert, une valeur sure: From The Cradle To Enslave.
Pour ma part, (j’ai du mal à résister de mettre mon petit grain de sel à la fin de chaque rapport que j’écris) j’ai beau ne véritablement pas comprendre ce que la musique de Cradle Of Filth peut faire ressentir aux gens, je dois toutefois reconnaître que, pour qui est fan du groupe, la performance d’hier devait être très plaisante. Mais moi, rien à faire, C.O.F, j’ai vraiment du mal.



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 28 février 2011 par Unfurl
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Voir les 2 commentaires précédents
Oui, bravo, certaines photos sont magnifiques!
jeu. 3 mars 11- 19:29  
Merci Nano!
Halord, "certaines photos"... haha les autres sont moches! :-p
Quelles sont tes préférées? Que je vois un peu ce que le gens aiment!

jeu. 3 mars 11- 22:32  
Certaines photos sont magnifiques, les autres très belles ;-)
8, 11, 12, 14 sortent du lot pour moi, beaucoup de mouvement et d'expression.
PS : je ne suis pas "les gens" :-))

mer. 9 mars 11- 08:32  


Groupes en rapport


Cradle of Filth
Cradle of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède


Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Concerts:
Rapports de concerts: