Retour à l'accueil
Live Reports :: Gamma Ray

Live report : Gamma Ray

Tous les concerts de Gamma Ray Gamma Ray [Heavy Metal]
Tous les concerts de Heroik Heroik
Tous les concerts de Eclipse Prophecy Eclipse Prophecy [Power Metal]
samedi 29 janvier 2011 - Café Campus, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Le rapport que vous vous apprêtez à lire, chers compatriotes, est signé de la plume de mon camarade de classe, Arnaud Stopa. Parce que moi, j'étais pas certaine de pouvoir rester jusqu'à la fin du concert.

Montréal, un samedi soir comme un autre. En fait, pas vraiment, car les chantres du power metal allemand, les Gamma Ray ont eu la bonne idée d’égailler la soirée au Café Campus. Depuis leur dernière apparition il y a quatre ans au Medley, gratifié par un DVD live, la bande à Kai Hansen ont sorti le très bon To the Metal. Et c’est dans le cadre de la promotion de ce disque que Gamma Ray nous a offert une prestation longue et intense.
La première partie, assurée par Heroik, a été certainement vu par quelques chanceux. En effet, les portes de la salle se sont ouvertes officiellement à 19h, au moment même où le groupe entamait son premier titre. On ne pourra que regretter ce manque d’organisation, qui empêcha bon nombre d’entre nous à découvrir le groupe montréalais.
La seconde partie nous a amené un autre groupe de la ville, les Eclipse Prophecy. Œuvrant dans un power metal pêchu sorti tout droit des années 80, le groupe n’est resté sur scène que pour quatre titres. Autant dire pas grand-chose pour nos oreilles, mais déjà assez pour chauffer un public déjà bouillonnant. Mention spécial toutefois au chanteur David Mc Gregor pour sa voix qui tranche d’avec son gabarit.




Après trois quarts d’heure d’attente, nous pouvons enfin voir monter sur scène les Gamma Ray, ovationné pendant bien 5 minutes par un public composé en grande partie par des fans trentenaires de la première heure. Débutant leur set sur le bien-titré Welcome, le groupe enchaine sur Garden of Sinners, sur lequel on a pu apprécier la complicité qui existe au sein du groupe. Les compositions s’enchainent de manière soutenue, -on appréciera le titre Empathy pour la qualité technique du batteur Dan Zimmermann-, amenant souvent le groupe à l’essoufflement.
Une fatigue sans grande importance, car le public a su redonner de l’énergie à leurs rockstars bronzés et épilés – la croisière 70 000 tons of Metal a sans doute aidé à cela-, par des acclamations fournies à chaque intermède. Cette spontanéité a vraisemblablement touché et étonné le groupe, notamment lorsque les fans entonnent les refrains à plusieurs reprises, notamment sur Rebellion in Dreamland.




Sur No need to cry, on a pu assister à un solo acoustique du bassiste Dirk Schlächter, qui, prit à contre-temps de l’ambiance, a rendu l’exercice un peu ridicule. Néanmoins, le titre est suivi par un The Saviour qui redonna la joie au public, avant que n’entame un démentiel solo de batterie, sur des airs de Mozart et du Can Can d’Offenbach.
A noter toutefois la nervosité de l’auditoire, dans lequel on a pu voir des pogos se terminer en bagarre, allant même jusqu’à la montée sur scène d’un spectateur éméché qui a démoli une partie des équipements techniques du groupe pendant le rappel, amenant le bassiste à faire un rappel à l’ordre. Toutefois cela n’a pas pu empêcher le retour du scène du groupe, entamant I Want Out d’Helloween – l’ancienne formation de Kai Hansen-, puis Send Me a Sign et Ride the Sky.




Le concert de 90 minutes se finit par une dernière ovation du public pour leurs idoles, qui restent sur scène à remercier chaleureusement son public, avant de regagner les coulisses, en ayant offert un concert honnête et sincère, et parfaitement maîtrisé par nos amis Teutons.

- Arnaud Stopa



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 31 janvier 2011 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


J'étais au show et je peux vous dire que ce fut difficile de se rendre en haut , les portes fut ouvertes trop tard et bon nombre de personnes qui étaient venu pour Gamma Ray bien sur mais aussi pour le band Eclipse Prophecy, que nous avons eu le plaisir de voir en première partie d'Epica et de Stratovarius, un band prometteur qui nous en met plein les oreilles. Malheureusement d'apres ce que j'ai compris, a cause du retard marqué de Gamma Ray, ces derniers ont exigé que les bands d'ouverture coupent leur show pour arriver a la fin à l'heure prévue. Dommage puisque la mauvaise organisation du a ce retard a fait en sorte que ceux qui ont acheté un billet pour voir un des deux bands d'ouverture, ne les ont tout simplement pas vu !! Heureusement j'ai eu la chance de voir Eclipse Prophecy presque en entier , pour mon grand plaisir ! J'ai vu plusieurs personnes en colère, d'avoir payer un billet pour voir trois formations et de n'en avoir vu qu'une seule . Pour ma part je fut chanceux , mais la file s'étendait toujours à l'extérieur quand j'a finalement mit le pied en haut de la tour !!
lun. 31 janv. 11- 12:35  
C'est très dommage en effet. Ça nous a fait bizarre à moi et mon ami de voir le band quitter la scène après seulement 4 chansons.
J'imagine qu'eux-même ne devaient pas nécessairement être ravis. Nous étions arrivés tôt aussi, vers 19h, en pensant que nous raterions un petit bout du tout premier groupe, mais quand nous sommes entrés, le deuxième groupe était sur le point de monter sur scène...

lun. 31 janv. 11- 17:58  
Ce sont des professionnels , alors jepense qu'ils doivent être habitués à ce genre de contre temps, c'est juste plate pour ceux qui venaient les voir et qui les ont manqués!!
En réponse a mon ami: La signification de PËCHU: dynamique, qui n'a pas de demie mesure !!
Stay Metal !!

lun. 31 janv. 11- 22:20  


Groupes en rapport


Gamma Ray
Gamma Ray
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Days of Judgement
Days of Judgement
2013

Eclipse Prophecy
Eclipse Prophecy
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Power Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Iron Maiden
Iron Maiden
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Judas Priest
Judas Priest
Voir la page du groupe
Création : 1967
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Sonata Arctica
Sonata Arctica
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Heavy Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Dehumanizer
Dehumanizer
1992

Chronique de Tyr
Tyr
1990

Chronique de The Eternal Idol
The Eternal Idol
1987

Chronique de Seventh Star
Seventh Star
1986

Black Sabbath
Black Sabbath
Voir la page du groupe
Création : 1969
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Helloween
Helloween
Voir la page du groupe
Création : 1978
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts: