Retour à l'accueil
Live Reports :: Motörhead

Live report : Motörhead

Tous les concerts de Motörhead Motörhead [Hard Rock]
Tous les concerts de Skew Siskin Skew Siskin [Hard Rock]
dimanche 27 mai 2007 - Halle Tony Garnier, Lyon
Voir toutes les infos de ce concert





Du gros, du gros et encore du gros

Motörhead, c'est un peu comme les huitres, on aime ou on aime pas. Cela dit, pour peu qu'on aime, force est de constater que ces p'tits britanniques balancent bien et c'est avec un plaisir non dissimulé que j'ai claqué mes étrennes dans une place pour leur concert à la Halle Tony Garnier. Alors évidemment tout ce qui suit va être biaisé à mort vu qu'on était que deux gros fans à faire le déplacement. Mais s'il y en a qui sont pas contents, qu'ils aillent se tripoter sur les compte rendus des concerts d'Evanescence.
A noter qu'il n'y a pas de photos pour ce concert vu qu'on a pas pris d'appareil photo, alors tâchez d'imaginer à quoi ça pouvait ressembler.





Skew Siskin, la découverte de la soirée

Juste avant Motörhead, on a eu droit à Skew Siskin, un petit groupe allemand, ma foi, excellent. On n'a malheureusement pas vu leur set en entier, mais ce qu'on a vu nous a vraiment emballé. Evidemment, ça ressemblait beaucoup à du Motörhead (du hard rock à l'ancienne) mais c'était malgrè tout bien sympa, leur son était loin d'être merdique (comparé à ce qui à suivi), leurs compo étaient sympa et leur chanteuse avait une pêche assez communicative qui a vraiment enflammé le public. Au final, la première partie était vraiment très bonne (comme la chanteuse...) et a tout de suite donné le ton de la soirée. Du hard à l'ancienne, des mecs qui se trémoussent dans la fosse, pas de pogo (c'est pour les jeunes tout ça) mais quelques slam par ci par là.





WE ARE MOTÖRHEAD AND WE PLAY ROCK 'N ROLL

Après les 45 minutes de Skew Siskin et une petite pause, le temps de boire une bière, les choses sérieuses commencent. Le groupe que tout le monde attendait entre sur scène sous les hurlements du public déjà bien chaud et Lemmy donne le ton tout de suite en annonçant "WE ARE MOTÖRHEAD AND WE PLAY ROCK 'N ROLL". Et sur ces bonnes paroles ouvre les hostilités avec un morceau de leur dernier album (Kiss of Death sorti en 2006). Ensuite s'enchaineront des chansons de ce même album et d'Inferno (avant dernier sorti en 2004) plus quelques petits à cotés comme une chanson de Another Perfect Day (1983) et une petite parenthèse country tirée de l'album solo de Lemmy. En plus de tout ça, on a eu droit à un solo de Mikkey Dee (batteur) qui a bien duré 10 minutes (le temps que les deux autres aillent pisser quoi). Après plus d'1h30 de folie furieuse, ces cochons d'anglais nous finissent avec Ace of Spades et puis un Overkill rallongé à grands coups de solo. Bref, un set de fou, parfaitement maitrisé et complétement orgasmique pour un fan de Motörhead (même si je regrette qu'ils n'aient pas fait Orgasmatron et Louie Louie). Seul petit bémol, le son était pas extra (même moins bon que pour Skew Siskin ce qui est un peu gonflé). Ils ont joué super fort et du coup certains instru étaient parfois peu audibles car couverts par les autres. C'est un peu dommage.





Il est minuit et je suis sourd

Au final, une excellente soirée qui justifie complètement l'investissement mine de rien assez lourd pour seulement deux groupes. Le concert a duré environ 3h (45 minutes pour Skew Siskin, 2 heures pour Motörhead plus 15 minutes de pause) ce qui est tout à fait honorable. L'ambiance était vraiment sympa (la halle pratiquement remplie et même les mecs dans les gradins hurlaient comme des gorets), la musique de bonne qualité et puis on a pu se trouver à moins de 25 mètres de Lemmy Kilmister ce qui en soit, est suffisant.



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 24 juin 2007 par saturnin
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Et oui mon petit Saturnin ! Ce fut un excellent concert, même si il faut avouer que Skew Siskin était plus audible que les Maîtres du Rock'n'Roll, mais au final ptet que c'est ca l'attitude Rock'n'Roll, tu paye 40 euros la place et on t'en.... avec un son hyper saturé. En tout ca si c'etait a refaire, je le referais.

"We are the Killers !"

jeu. 6 déc. 07- 13:19  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Aftershock
Aftershock
2013

Chronique de Kiss Of Death
Kiss Of Death
2006

Chronique de Inferno
Inferno
2004

Chronique de Overnight Sensation
Overnight Sensation
1996

Motörhead
Motörhead
Voir la page du groupe
Création : 1975
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Album of The Year
Album of The Year
2003

Skew Siskin
Skew Siskin
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Gothenburg Post Scriptum
The Gothenburg Post Scriptum
2010

Another Perfect Day
Another Perfect Day
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Allemagne


Overkill
Overkill
Voir la page du groupe
Création : 1980
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Black Ice
Black Ice
2008

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

Chronique de Ballbreaker
Ballbreaker
1995

AC/DC
AC/DC
Voir la page du groupe
Création : 1973
Genre : Hard Rock
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Babez for Breakfast
Babez for Breakfast
2010

Lordi
Lordi
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Hard Rock
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Alice Cooper
Alice Cooper
Voir la page du groupe
Création : 1964
Genre : Hard Rock
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: