Retour à l'accueil
Live Reports :: Dagoba

Live report : Dagoba

Tous les concerts de Dagoba Dagoba [Metal]
Tous les concerts de ananta ananta [Metalcore]
Tous les concerts de the oath the oath [Black Metal]
vendredi 26 novembre 2010 - CCO Villeurbanne, Villeurbanne
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Halord




The Oath

C’est The Oath qui ont la lourd tâche d’ouvrir les hostilités ce soir. Malheureusement je ne suis arrivé que pour les deux derniers morceaux des Lyonnais… Dans la petite salle du CCO, peu de monde et une ambiance statique dans la fosse. Les lumières sont quasi-inexistantes, ce qui nous plonge dans une obscurité qui définit bien le groupe avec son Dark Metal à la tendance Black. Nous avons également du mal à entendre le chant qui est noyé par les instruments … Un groupe à revoir dans de meilleures conditions !





Ananta

The Oath est suivi par les montpelliérains d’ANANTA ! Du lourd, du très lourd ! Le groupe arrive sur scène avec le morceau "Soaked Man", la machine est lancée … Rien à voir avec le premier groupe. Les pogos fusent dans toute la salle, les membres ne tiennent pas en place sur la scène malgré le peu d’espace qu’il leur est accordé !
Les stroboscopes et les lumières vertes nous baignent dans une atmosphère étrange fort à propos pour le troisième morceau "Strange Day". L’énergie du groupe est retransmise au public qui donnera naissance au premier "circle-pit" de la soirée ! Ananta enfonce le clou avec "All Meant to Be", suivi par l’annonce du chanteur de deux nouveaux morceaux intitulés "Skin Mask" et "8 Walls", qui nous plongent non pas dans les pogos mais dans… un slow! J’exagère mais ce morceau nous touche et toute la fosse est transportée. Je regarde autour de moi et je vois des couples s’enlacer !
Difficile à croire vu la violence habituelle de la fosse ! Le groupe ne compte pas achever son set comme ça ! : « A Lyon vous avez de grosses paires de c……s ? Et bien séparez-moi cette fosse et foutez le bordel ». C’est dit ! C’est fait !

Petit bémol, nous n’auront pas droit à "Mortal Coil", titre qu’ont eux les Bordelais, et des morceaux qui dans l’ensemble se ressemblent malheureusement beaucoup. On notera également une certaine ressemblance avec le groupe Killswitch Engage. Mais Ananta ça Rocks et ça envoie du lourd !

Setlist :

• Soaked Man
• Color
• Strange Day
• All Meant to Be (barré)
• Skin Mask (barré)
• 8 Walls
• Bitter

Photo Photo Photo



Dagoba = WAR

On l’attendait,… je l’attendais notre tête d’affiche ! DAGOBA!!! Après la sortie de leur nouvel album, les Marseillais sont en tournée dans toute la France et ont annoncé une tournée aux Etats-Unis. Pour rien au monde il ne fallait louper ce live !
Poséidon est le titre de leur nouvel album qui fait (comme à chaque fois) polémique. Certains prétendent que Dagoba aurait baissé sa culotte ! Je pense que durant cette bataille à venir, c’est plutôt nous qui allons perdre la nôtre et nous faire botter le c.. !

Faux-départ pour le groupe avec une Intro qui ne change pas par rapport à la tournée précédente… La musique du film Dracula de Coppola. Il faudrait penser à innover. Mais qu’à cela ne tienne, "Blood Offshore" met tout le monde d’accord! La première vague de pogo et belle et bien là. Les quatre membres du groupe ne présentent aucun signe de fatigue malgré les dates qui s’enchaînent. Le jeu de lumière est plus présent que sur les deux premiers groupes, mais ce n’est pas encore ça. On remarque également les trois pieds de micros en forme de chaine ! Une ambiance marine qui colle parfaitement au thème du nouvel album "Poseidon".
Le groupe enchaîne avec deux classique, "The Man You’re Not" et "The Nightfall And All Its Mistakes" , qui ne manqueront pas de faire trembler les murs du CCO.
Une sirène retentit et annonce l’arrivée du fameux Poséidon sous le forme du morceau "Black Smokers" , le dernier single du groupe où Shawter laisse apparaitre sa voix claire, qui ne déplait pas au public, venu plus nombreux pour la tête d’affiche.
Les nouveaux morceaux se mêlent parfaitement aux anciens ce qui nous donne un set très carré et professionnel.




Franky est tout particulièrement en forme ce soir ! On assiste à une véritable démonstration du batteur, qui est très proche de son public, n’hésitant pas à le solliciter de nombreuses fois en prenant le micro. Izakar et Werther eux aussi relancent la fosse en tapant dans les mains ou en venant en support sur la voie du chanteur sur certaines parties des compositions. Pour revenir à Shawter, c’est un chanteur très charismatique qui sait très bien se faire obéir du public.
Les morceaux s'enchaînent : "The Fall of Men", suivi de "Degree Zero". Dans la fosse, nous assistons à une véritable guerre ! Des « cercle-pit » se forment sur la plupart des morceaux ainsi que trois « walls of death » ! Avant d’attaquer le morceau "Waves of Doom", Shawter prend la parole pour nous dire : « Chez nous c’est l’Olympique de Marseille ! Mais ici ça sera "Waves of Doom ... » La réaction du public est imminente et il reprend en cœur « Waves of Doom » ! « Waves of Doom » !...




Pour le rappel, j’ai le sentiment d’assister à une troisième guerre mondiale ! « Lyon, vous êtes les meilleurs ! » Le groupe nous interprète des anciens morceaux, "Maniak" et "Things Within"… et pour clôturer leur set et également pour nous achever … "The White Guy".
Avant de commencer le morceau, Shawter nous annonce qu’ils seront à Paris le lendemain ! Inutile de nous décrire la réaction Lyonnaise ;).
La fosse se partage en deux pour un dernier « wall of death ». Puissante, ravageuse et destructrice sont les mots pour définir cette fin, et comme pour enfoncer le clou au plus profond, Shawter se lance en slam !

En conclusion, le public Lyonnais a bien perdu sa culotte et pris un bon coup de pied au cul !

Une playlist avec cinq nouveaux morceaux qui passera l’épreuve du Live avec succès.

Setlist :

• Intro
• Blood Offshore
• The Man You're Not
• The Nightfall And All Its Mistakes
• Black Smokers
--
• The Fall of Men
• Degree Zero
• Waves of Doom
• Living Dead
• I Sea Red
-- (rappel)
• Maniak
• Things Within
• The White Guy





Photo
Iceman en slam sur Dagoba! Merci Halord

Merci!

Les types de la sécurité nous poussent dehors, et c’est malheureusement là fin. On n’aura pas vu le temps passer lors de cette soirée survoltée. Il est temps de laisser le CCO se reposer et nous aussi par la même occasion. Merci aux trois groupes présents ce soir et à Base Production et tous ceux qui on fait de cette soirée ce qu’elle était ! Merci !



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 6 décembre 2010 par Iceman39
(2)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Voir les 1 commentaires précédents
Beau boulot Ice, et beau Slam ;)
mar. 7 déc. 10- 08:20  
Merci à vous deux !
Slam depuis la scène de Dagoba, avec le TS Metalship =P. Tu as géré de me prendre en photo, je mis attendais pas =)

mar. 7 déc. 10- 13:01  
Haha super ;)
mer. 8 déc. 10- 20:25  


Groupes en rapport


Dagoba
Dagoba
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Ananta
Ananta
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:
  • Dagoba - 26 nov. 10 (Villeurbanne)
  • Dagoba - 24 nov. 10 (Bordeaux)


The Oath
The Oath
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Black Metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Astron Black And The Thirty Tyrants
Astron Black And The Thirty Tyrants
2010

Nightfall
Nightfall
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Grèce


Albums chroniqués :
Chronique de VII: Sturm und Drang
VII: Sturm und Drang
2015

Chronique de Wrath
Wrath
2009

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Chronique de Sacrament
Sacrament
2006

Lamb Of God
Lamb Of God
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de 10 000 Days
10 000 Days
2006

Chronique de Lateralus
Lateralus
2001

Chronique de Aenima
Aenima
1996

Chronique de Undertow
Undertow
1993

Tool
Tool
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Metal
Origine : États-Unis


Bloodsimple
Bloodsimple
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Metal
Origine : États-Unis