Retour à l'accueil
Live Reports :: Airbourne

Live report : Airbourne

Tous les concerts de Airbourne Airbourne [Hard Rock]
Tous les concerts de Enforcer Enforcer [Heavy Metal]
vendredi 26 novembre 2010 - Laiterie, Strasbourg
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Florent Ch




Exit les Therion, Tarot, As I Lay Dying et compagnie, ce soir c'est LE concert de la saison 2010/2011 à La Laiterie de Strasbourg et pour cause, AIRBOURNE vient ce soir défendre son Rock'n Roll aux riffs imparables dans la capitale européenne …





Black Spider

Les portes se sont ouvertes à 19h45, mais la fille de ce concert qui affiche complet depuis quelques temps déjà nous fera entrer dans la salle deux chansons avant le départ de Black Spider. Et bien que je n'ai pas assisté à leur set dans son intégralité, le constat se fait déjà : le public est clairement fou furieux à l'idée d'applaudir Airbourne. Les américains se donnent à fond devant un public qui réagit de la meilleure manière, et c'est sous de chaleureux applaudissements que le groupe quitte la scène.





Photo
Enforcer: Enforcer

Enforcer

Vient ensuite le tour des Suédois d'Enforcer, tout droit venus du plus profond des années '80. Et pour cause, il est impossible de ne pas penser à Axl Rose en regardant la prestation d'Olof Wikstrand (chant), de même pour Tobias Lindqvist (basse) qui est une sorte de Steve Harris, tous deux vingt ans plus jeunes. Pantalons moulants, blousons de cuir, bandanas sur le front, le tout orné de pics et de chaines, Enforcer annonce clairement la couleur, et pour ceux qui n'auraient pas reçu le message, un drapeau est placé de chaque côté de la scène, ou l'on peut lire : "HEAVY METAL".


Et du heavy en veut-tu en voilà ! Une fois lancé, le groupe n'y va pas par quatre chemins et se lance tête baissée dans un véritable "marathon-heavy", sur le rythme plus que soutenu de leur compos, sur qui viendront s'appuyer de gros riffs des familles comme on les aime. Et que dire aussi d'Olof, si ce n'est dire que ce type à une voix tout simplement incroyable ! Sa voix passe dans les aigus (et même les sur-aigus !) sans que cela ne semble lui poser le moindre problème. Ajouter cette voix à un blouson en cuir porté torse-nu, et on croirait se trouver face à Rob Halford ! Mais comme tout ce qui semble être trop beau, il faut bien trouver quelque-chose à redire, me direz-vous !

Et bien pour ça tournons nous du côté de l'ingé-lumière, qui semble apprécier plonger le groupe dans l'obscurité, avec pour uniques lumières un fond bleu qui ne laissera la place à des lumières correctes uniquement pour les derniers titres. Comme si c'était une manie de mal éclairer les première parties … Dommage, car c'était le petit quelque-chose qui aurait pu transformer leur set en un moment vraiment magique. A noter aussi qu'à peine le groupe parti, le public se met à crier "Airbourne ! Airbourne !", sympa pour Enforcer les gars !

Photo
Enforcer: Enforcer




Photo
Airbourne: Airbourne

Airbourne

Les roadies s’affairent pour préparer la scène pour nos australiens préférés, laissant découvrir un immense mur d'amplis Marshall (du jamais vu dans cette salle) et la toile de fond, à l'image de la pochette de "No Guts, No Glory", le dernier opus du groupe.


A peine l'effet de surprise créé par la scéno de ce soir dissipé que les lumières s'éteignent, et que les héros de la soirée débarquent, sur "Raise The Flag". Le groupe n'y va pas par quatre chemins, et on devine très rapidement que Joel nous réserve une prestation de choix ce soir, son charisme et son énergie étant tels que tout le public bougera dans un temps record, des barrières au bout des gradins. Comment ne pas bouger, ne pas céder à la tempête Rock'N'Roll qui fait rage, quand on a devant soi le frontman le plus déchainé de la scène actuelle ? Difficile à dire !


Le groupe enchaine ensuite "Hellfire", "Chewin' The Fat", et "Diamond on The Rough", sur laquelle Joel prendra un malin plaisir à s'éclater une canette de bière sur la tête, jusqu'à que celle-ci cède et éclabousse les premiers rangs. Il recommencera d'ailleurs ce petit jeu plusieurs fois pendant la soirée, pour le plus grand bonheur des plus courageux qui auront réussi à se frayer un chemin pour être au plus près de la scène. Le show continue sur les incontournables que sont "Blonde Bad & Beautifull", "Cheap Wine & Cheaper Wimen" ou encore "Born To Kill". Ce soir, Airbourne à décidé de faire de La Laiterie l'endroit le plus Rock'N'Roll de la planète, et ils y sont parvenus, notamment grâce à Joel (encore lui !) qui n'hésitera pas à aller jouer entre la scène et les barrières, ou même en plein cœur de la fosse, jouant un solo sur les épaules d'un roadie qui lui fera faire un tour dans le public. Que dire de plus, sinon qu'Airbourne est un groupe qui se donne sans compter, qui prends un réel plaisir à venir jouer, qui nous à fait son show, un show comme il en est rare d'en voir de nos jours.

Et c'est bien plus tard, bien après la dernière note de "Stand Up For Rock'N'Roll", quand nos oreilles s’arrêtent enfin de siffler et qu'on redescends de son nuage, qu'on se rend compte qu'on vient d'assister à quelque-chose d'exceptionnel.


On ne le dit que trop, mais il faut absolument que tous ceux qui n'ont encore jamais eu la chance de voir la troupe des frère O'Keefe en live sautent sur la première occasion qui se présentera ! Show garanti !

Setlist :

Raise The Flag
Hellfire
Chewin' The Fat
Diamond In The Rough
Blonde Bad & Beautifull
Girls in Black
Bottom of the Well
Cheap Wine & Cheaper Wimen
Born to Kill
No way but The Hard way
Too Much Too Young Too Fast
Running Wild
Stand Up For Rock'N'Roll

Photo
Airbourne: Airbourne
Photo
Airbourne: Airbourne
Photo
Airbourne: Joel O'Keefe en pleine fosse


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 1 décembre 2010 par Florent Ch
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Il n'a pas essayé de grimper aux projecteurs comme il fait pour les grands festivals, le chanteur ? ;-)
jeu. 2 déc. 10- 00:50  
Haha non, en effet je me demandais aussi où il pouvais bien grimper. Mais il s'est largement fait pardonner par la suite. Ce type est monté sur ressort, il est hallucinant !
jeu. 2 déc. 10- 08:56  


Groupes en rapport


Airbourne
Airbourne
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Hard Rock
Origine : Australie

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Live by Fire
Live by Fire
2015

Enforcer
Enforcer
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Heavy Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Sirius B
Sirius B
2004

Chronique de Lemuria
Lemuria
2004

Chronique de Live in Midgard
Live in Midgard
2002

Chronique de Secret of The Runes
Secret of The Runes
2001

Therion
Therion
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Metal symphonique
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de The Spell of Iron MMXI
The Spell of Iron MMXI
2011

Tarot
Tarot
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Heavy Metal
Origine : Finlande


Albums chroniqués :
Chronique de The Powerless Rise
The Powerless Rise
2010

Chronique de An Ocean Between Us
An Ocean Between Us
2007

As I Lay Dying
As I Lay Dying
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metalcore
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Winter Songs
Winter Songs
2009

Chronique de Winter Songs
Winter Songs
2009

Halford
Halford
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Resilient
Resilient
2013

Chronique de Shadowmaker
Shadowmaker
2012

Running Wild
Running Wild
Voir la page du groupe
Création : 1976
Genre : Heavy Metal
Origine : Allemagne