Retour à l'accueil
Live Reports :: Howl Fest

Live report : Howl Fest

Tous les concerts de Zuul FX Zuul FX [Thrash Metal]
Tous les concerts de Zorglub Zorglub [Black Metal]
Tous les concerts de Arkanan Arkanan [Metalcore]
Tous les concerts de Screaming Flames Screaming Flames
Tous les concerts de Goatless Whaam Goatless Whaam
samedi 25 septembre 2010 - Espace Culturel Decaestecker, Gravelines
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Zandra




Vous ne le saviez peut être pas, mais le Nord est l'une des régions en France où la scène metal est la plus active : les passionnés ne manquent pas, que ce soit les fans ou ceux qui s'investissent du mieux qu'ils peuvent pour continuer à faire vivre la scène locale, groupes, assos ou labels. Et cette année, c'est un tout nouveau festival qui vient se rajouter au calendrier : le Howlfest. Prévu depuis un certain temps, l'organisateur n'a pas hésité à faire tourner l'info, mettant l'accent sur une soirée 100% Française avec Zuul FX en tête d'affiche, le tout pour un prix décent et beaucoup de convivialité en prime. Qui aurait pu y résister ? Après une heure de route et quelque difficultés pour trouver la salle, nous voici arrivés à l'espace culturel de Gravelines, pas très rempli. Le public arriverait sans doute plus tard, mais qu'importe, commençons sans plus tarder !





Goatless Whaam !

Pour bien s'échauffer les oreilles, on débute la soirée avec Goatless Whaam ! qui se veut complètement original et déjanté, autant par la musique que par leur jeu de scène. Le chanteur a mis son plus beau slip pour l'occasion, qu'on pourra admirer sous toute les coutures, et qui ne cessera de parcourir la scène avec une énergie folle. L'atout principal de cette formation est incontestablement le saxophoniste/chanteur qui apporte des touches jazzy entre deux passages d'un metal/hardcore virulent et amène diverses atmosphères, passant d'une ambiance feutrée à un air de mélancolie ou de folie totale. Il y avait de quoi perdre la tête devant cette prestation, notamment pour ceux qui ne connaissaient pas encore les compositions quelque peu déstructurées des Dunkerquois de Goatless Whaam !. Il n'y avait sans doute pas meilleur choix pour annoncer le coup d'envoi du Howlfest, un air de festivité combiné à un metal puissant ne pouvait que mettre le feu dans la salle ... si toutefois il y avait eu plus de monde ! Mais le groupe n'a pas démordu une seule fois et se donnera à fond jusqu'à la dernière note.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Screaming Flames

On enchaine quelque minutes plus tard avec Screaming Flames, autre groupe aux influences metalcore et hardcore bien prononcées. Une fois de plus, c'est avec beaucoup de bonne humeur que le quatuor enchaînera ses premiers morceaux, malgré quelque difficultés à jouer en harmonie dû à un problème de retour. On sent toutefois que le groupe n'en est qu'à ses débuts, autant dans les compositions un peu trop prévisibles que dans le jeu scénique, mais on leur pardonnera très vite à la vue de leur complicité et du bonheur qu'ils semblent éprouver sur scène, sans se laisser dérouter par cette salle qui ne se remplissait pas.

Photo Photo Photo Photo



Arkanan

Inutile de présenter Arkanan aux habitués des scènes du Nord, le groupe ayant su se démarquer naturellement par leur prestations remarquables, et ce n'est pas trop en faire que de dire qu'ils étaient presque aussi attendus que Zuul FX. Et le concert de ce soir ne viendra pas ternir la réputation du groupe, qui enchaînera les titres de sa première démo et de son EP "Circle" avec une énergie inégalable. Le chanteur Tom s'égosille, on le sent passionné et complètement en transe avec ses compositions tout en préservant une spontanéité qui pousse à s'immerger dans les émotions qu'il dégage. Les autres membres, dont l'imposant bassiste, en envoient tout autant et viennent ajouter la brutalité nécessaire aux passages mélodiques du chanteur, du premier morceau "Riverside" jusqu'au dernier "Die", et inversement comme sur "What I Couldn't Give To You". Les guitaristes, concentrés, se complètent à merveille et les quelque solis sans prétentions viennent poser la cerise sur le gâteau. Que dire de plus, si ce n'est qu'Arkanan possède tout les bons ingrédients pour faire de la bonne musique ET de bons concerts, comme on devrait en voir plus souvent, et qu'on attend avec impatience la suite des événements.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Zorglüb

Avant dernier groupe de la soirée, et une salle désespérément vide. Ce n'est plus la peine d'attendre la foule, tout le monde l'auras compris, elle ne viendra pas. Mais qu'importe, les meilleures formations se doivent d'assurer devant dix ou mille personnes, et nous n'avons pas été déçu jusqu'à présent. Au tour de Zorglübde venir faire la démonstration d'une motivation sans faille. Le groupe venu de Reims évolue dans un black metal industriel performant, au son impeccable mais qui ne fait pas dans la dentelle. Dès le début du show, le ton est donné, l'intro nous plonge dans l'univers malsain, déjanté et quelque peu futuriste du groupe, pour claquer les premiers riffs et donner les premières baffes aux spectateurs. Les samples sont placés très justement dans les compositions, moments où le chanteur semble particulièrement prendre son pied et où l'on découvre tout le potentiel du groupe. Excellente performance de ce groupe un peu à part dans la scène metal, et qui nous met l'eau à la bouche pour la suite et fin de ce festival.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Zuul Fx

Et voilà qu'arrivent les tant attendus Parisiens de Zuul Fx ! On a enfin droit à une montée de température dans le public, le vrai spectacle semble pouvoir commencer ! Le combot ouvre son set avec le premier titre de son dernier album en date, "Here Is Pure Hatred" pour enchainer sur "Fight For The Cause" afin de bien s'échauffer la nuque. Le chanteur aime papoter entre deux morceaux et fait preuve d'une grande sympathie envers son public, toujours le mot pour rire, et nous signalera au passage que le nouvel album sortira début 2011. Le groupe nous surprendra à deux reprises lorsqu'il interprétera tout d'abord "Demanufacture" de Fear Factory (meilleure que l'original, selon certains fans), puis "Strength Beyond Strength" de Pantera. Mais la folie atteindra son apogée lorsque le groupe lancera "I Hate You", demandant aux fans de torturer ses cordes vocales et de décharger sa haine sur le refrain. C'est une set-list de folie que nous a concocté Zuul Fx ce soir et on en redemande encore, aucun répits ne nous est accordé, les compos envoient du lourd et le chanteur se donne à fond pour satisfaire son auditoire. Avant de nous quitter, le groupe rejouera pour notre plus grand bonheur "I Hate You", toujours aussi efficace et nous laissant un superbe souvenir de leur prestation.




Si le Howlfest a attiré moins de monde qu'il n'était prévu (à notre plus grande stupéfaction), cette soirée était tout sauf décevante. Les groupes ont donné le meilleur d'eux même et ont prouvé que notre scène locale et nationale avaient un énorme potentiel en matière de créativité et que la passion passait avant toute chose. Merci à l'orga, aux bénévoles et à tout ceux qui se sont déplacés pour soutenir les groupes. Merci aux artistes pour leur bonne humeur à toute épreuve, continuez à nous faire prendre notre pied, et à nous faire rêver.

Note : Je m'excuse pour la mauvaise qualité des photos, n'ayant pas mon appareil habituel ce soir là.

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo

Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 28 septembre 2010 par Zandra
(3)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


Excellent rapport bravo !
Comment tu as pris cette photo ?
http://fr.metalship.org/photos_live/concert4705_36.jpg

On dirait que tu étais montée sur la scène, devant lui.

lun. 1 nov. 10- 01:07  
J'avais placé l'appareil sur l'ampli du retour, il me semble. ça a été très vite sur Zuul Fx, ils bougent tellement ;)

Et merci !

mar. 2 nov. 10- 21:14  


Groupes en rapport


Zuul FX
Zuul FX
Voir la page du groupe
Création : 2004
Genre : Thrash Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Zorglüb
Zorglüb
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Circle
Circle
2010

Arkanan
Arkanan
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France