Retour à l'accueil
Live Reports :: Hellfest 2010 - Main stage 2 - Jour 2

Live report : Hellfest 2010 - Main stage 2 - Jour 2

Tous les concerts de Carcass Carcass [Death Metal]
Tous les concerts de Immortal Immortal [Black Metal]
Tous les concerts de Annihilator Annihilator [Thrash Metal]
Tous les concerts de Nevermore Nevermore [Thrash Metal]
Tous les concerts de Anvil Anvil [Heavy Metal]
Tous les concerts de Raven Raven [Heavy Metal]
Tous les concerts de Tankard Tankard [Thrash Metal]
Tous les concerts de Tamtrum Tamtrum [Indus]
Tous les concerts de Dew Scented Dew Scented
samedi 19 juin 2010 - Open air Clisson, Clisson
Voir toutes les infos de ce concert

 





Rapport des groupes de la main stage 2 du jour 2 du Hellfest.





Tamtrum

Tamtrum étant la seule chose qui paraissait intéressante dans la matinée, je me rends près de la Mainstage 2 avec curiosité pour un show des plus orgasmiques (et le mot est bien choisi !). Les français délivrent au Hellfest un électro/goth indus et malsain. Le batteur et claviériste sont peinturlurés comme un Punish Yourself en dark et les videos passant derrière eux confortent dans l’idée qu’on est face à de la provoc’. Les images de Benoit XVI côtoient du porno et même si l’on n’est pas face à la vidéo d’Ulver, la provoc’ est bien présente, d’autant que O mon Dieu ! je vois passer devant moi un couple avec leur petite fille de 7 ans, regardant le show, tout naturellement, et ça, il faut avouer que c’est pas top. C.N.X. le batteur s'approche du public avant de baisser son pantalon après avoir pris soin de cacher ses atouts entre les jambes, et nous gratifie d'un signe de croix inversé avec ses baguettes. Car Tamtrum ne fait pas dans la dentelle et les festivaliers ont dû se dire la même chose lorsque deux bimbos sont arrivées sur scène en sous vêtement (string bien entendu), se trémoussant puis enlevant leur soutien-gorge avant de se déverser du lait sur le corps pour une image des plus explicites. Elles se rapprochent ensuite l'une de l'autre à quatre pattes pour s'embrasser langoureusement, avant d'être rejointes par Benoit Sixteen le chanteur. Elles reviendront sur le dernier titre, toujours seins nus mais avec cette fois des torches, histoire de cracher un peu de feu à poil. Un concert à fonction de réveil donc, et foutrement diabolique.

Rapport : Prométhée, photos : Nanoroux

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Anvil

Ils le savent, les vieux losers (non ce n'est méchant) du Heavy Metal Canadien ont tout à conquérir. Galvanisés par le film "ANVIL", resté
cependant confidentiel, les voilà à l'assaut des scènes prestigieuses d'Europe, et pas des moindres... La Mainstage 2 du Hellfest leur offre une chance supplémentaire de montrer au public que ce groupe aux riffs Heavy Metal old school mais néanmoins très pêchu peut encore frapper fort. Le live débute avec un son de basse très puissant; grosse rythmique, ce qui est plutôt bienvenu pour un groupe de seulement trois protagonistes. Lips, le chanteur guitariste court dans tous les sens, avec son sourire caractéristique accroché aux lèvres. La voix trainante sur les fin de phrase, Lips et ses comparses exécutent "666". Le soleil qui a commencé à investir le Hellfest avec "Pretty Maid" (juste avant) se fait plus présent. Puis, on enchaine sur des titres à la limite de Motorhead .. "Winged Assasins" puis "13" avec l'apparition d'un drapeau Canadien.
Enfin vient le "clou" du spectacle : un gros clou même puisqu'il s'agit du vibromasseur de Lips qui fait si bien tour miauler puis hurler sa guitare ... la coquine. Après la démonstration de sex toy musical, Robb nous assène un solo d batterie qui rappelle que Anvil, sous une couche basique et ... basique, cache des musiciens affutés ! Après le mythique "Anvil was Forged in fire", le groupe joue son fameux "Metal on Metal"; le public en redemande ! Lips termine le concert en parlant dans les miros de sa guitare. Effet garanti, prestation réussie, Anvil a mérité sa renommée montante.

Rapport: TheBastien, photos : Halord

Photo Photo Photo



Immortal

Lorsque les norvégiens d’Immortal entrent sur scène, c’est tout le Hellfest qui les attend de pied ferme avec applaudissement à la clé. Le show démarre par « All shall fall », très puissante. Les légendes du Black Metal pétent la forme et enflamment littéralement le festival. La prestation des vieux blackeux est néanmoins gâchée par des problèmes de son apparemment récurrents sur la Mainstage 2, la basse étant horriblement trop forte.
Après un incident technique sur la guitare de Abbath qui engendrera de gros rires suite à un fuck de sa part à l’organisation (vive la vidéo grand écran pour les coulisses), les flammes jaillissent, cracheurs de feu nés, bêtes de scène, les trois membres d’Immortal jouent un set du tonnerre conclu par un traditionnel « One by one » über violent.

Rapport : Prométhée, photos : Halord, Nanoroux

Photo Photo Photo Photo Photo Photo Photo



Carcass

Et c'est à Carcass qu'incombe le devoir de clôturer la main stage 2, à 1h du matin. Surprise sur l'arrière de la scène : de gros pénis purulents, apparaissent à l'écran, des images sales, souvent provocantes alors que Carcass entre en scène accompagné d'un son énorme.
Tout au long du show, les images choc affluent, avec un cœur disséqué, des cadavres au regard inquisiteur ... Chers amis du chirurgical, bienvenue, Carcass travaille pour vous ! Il semble impossible de relâcher son regard des horreurs qui défilent : le voyeurisme et la puissance musicale du groupe se mêlent pour le plus grand plaisir des headbangers. Leur Death Grind déferle, millimétré, avec un jeu de scène très sobre, qui trouve malgré tout, un écho massif dans la fosse. Le morbide et le macabre ajoutent une dimension irréelle et extrême à la prestation de Carcass qui, sur scène, se révèle sans débordement et sans exubérance. Un bon live qui, s’il est irréprochable sur sa qualité sonore et son efficacité rythmique, s’appuie pour partie sur l’image choc pour asséner un grand coup dans les esprits.

Rapport : TheBastien





Lire la suite des rapports Hellfest 2010

Jour 1:
Rapport Main Stage 1
Rapport Main Stage 2
Rapport Rock Hard tent
Rapport Terrorizer tent

Jour 2:
Rapport Main Stage 1
Rapport Main Stage 2
Rapport Rock Hard tent
Rapport Terrorizer tent

Jour 3:
Rapport Main Stage 1
Rapport Main Stage 2
Rapport Rock Hard tent
Rapport Terrorizer tent



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 22 juin 2010 par NanoRoux
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


You are Immortal ? The sun no longer riseeeees !!!!
mar. 30 nov. 10- 03:27  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Surgical Steel (Complete Edition)
Surgical Steel (Complete Edition)
2015

Chronique de Heartwork
Heartwork
1993

Carcass
Carcass
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Death Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Annihilator
Annihilator
Voir la page du groupe
Création : 1984
Genre : Thrash Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Nevermore
Nevermore
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Anvil
Anvil
Voir la page du groupe
Création : 1977
Genre : Heavy Metal
Origine : Canada

Rapports de concerts:

Raven
Raven
Voir la page du groupe
Création : 1974
Genre : Heavy Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Vol(l)ume 14
Vol(l)ume 14
2010

Tankard
Tankard
Voir la page du groupe
Création : 1982
Genre : Thrash Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Tamtrum
Tamtrum
Voir la page du groupe
Création : 2003
Genre : Indus
Origine : France

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Pink Panther Party
Pink Panther Party
2009

Punish Yourself
Punish Yourself
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Indus
Origine : France

Rapports de concerts: