Retour à l'accueil
Live Reports :: Lacuna Coil

Live report : Lacuna Coil

Tous les concerts de Lacuna Coil Lacuna Coil [Rock Metal]
mercredi 26 mai 2010 - Les Foufounes Électriques, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




<3 .... (je rigole)

Il y a certains groupes que j’ai beau voir et revoir, jamais je ne me lasse.
Lacuna Coil fait définitivement partie de cette série de groupes avec lesquels je suis sure, à chaque fois, d’assister à un très bon show.

Montréal bouillonne ce soir, le thermomètre affiche un joli 38, et les Foufounes Électriques, packed.
La première bonne nouvelle de ma soirée sera que Hail The Vilain, devant ouvrir pour Lacuna Coil ne se pointera pas, le groupe ayant décidé de jouer aux abonnés absents. Ce n’est pas moi qui vais me plaindre ayant une sainte horreur de ce band.
J’arriverais donc juste à la fin du set de Merkabah et bien gentiment installée à l’étage, je profiterais de la fin du spectacle offert par les Québécois qui furent fort bien accueillis!




C’est maintenant au tour des italiens de Lacuna Coil de grimper sur la minuscule scène des Foufounes Électriques, sous un public majeur et vacciné!
Moitié-moitié, hommes/femmes...des gens de différents horizons, de la jolie gothique à la longue robe et au collier «clouté», à la simple demoiselle en polo rayé, du monsieur un peu «âgé» au bon métalleux à cheveux longs qu’on connaît bien.
Lacuna Coil est un groupe qui a la faculté de s’orienter vers un metal bien touffu mais en insistant bien sur les aspects d’un rock «simple» et accrocheur qui semble permettre au groupe de réussir à réunir un public divers mais tout aussi passionné!

Les Foufounes Électriques ne disposant pas vraiment de «loges», les photographes ont le plaisir, à l’étage, d’être plus ou moins assis côte à côte avec les membres du groupe, par conséquent, la magie de l’entrée en scène du groupe n’aura pas vraiment eu d’effet sur moi ce soir là...




C’est sur Survive que Lacuna Coil apparaîtra aux yeux du public, avec leur bassiste cette fois-ci (le gaillard ayant été absent lors de leur dernière performance au regretté Medley). La jolie Cristina, comme la dernière fois, mènera le petit public des Foufs comme s’il s’agissait d’une aréna de 5 000 personnes! Et personne ne s’en plaindra!
En effet, le groupe déborde d’énergie, et occupe la petite scène sans aucune difficulté.
Et si Dark Tranquillity avait raté leur coche quelques jours auparavant au niveau de l’éclairage, Lacuna Coil profite de lumière vraiment abusives pour une si petite salle, ce qui n’était pas pour déplaire d’ailleurs! Il était enfin possible au public de voir tout et tout le monde! (Et un vrai pur bonheur pour nous, derrière nos appareils photos!)




Toujours présents pour défendre leur dernier petit bijou «Shallow Life», Lacuna Coil nous fera également profiter d’une large palette de morceaux, allant de 1.19 à Fragile, en passant par Underdog, Spellbound, The Maze, I Won’t Tell You et Wide Awake (pour le nouvel album), Swamped (de Comalies)...etc.
Cristina, après avoir terminé le morceau «I Won’t Tell You» marquera une pause pour dédicacer «Heaven’s A Lie» à Peter Steele, Ronnie James Dio et Paul Gray commentant la disparition de ces trois grands noms...
Le concert prendra une atmosphère lourde pendant le morceau, mais le contexte était plutôt bien placé.

Vers la fin du show, le groupe nous annoncera que Toronto aura été, la veille, très bruyante sur le morceau suivant.
Montréal ne baissant pas son froc aussi rapidement n’hésitera pas, malgré le petit public, à gueuler les paroles de Enjoy The Silence (cover de Depeche Mode) pour concurrencer la ville «voisine».




Puis Andrea, le chanteur à la boucle de ceinture «$» tournante, qui, comme me le fera remarquer Fred (alias Raist) est très «pimp» comme on dit ici, nous annoncera que compte tenu de l’atmosphère assez intime du concert (lié à la petitesse de la salle) le groupe ne sortira pas de scène pour un rappel et gardera une certaine continuité dans l’enchaînement des chansons. Comme Dark Tranquillity l’avait fait quelques jours auparavant dans cette même salle.
C’est honnête est agréable de la part des groupes de ne pas laisser le public attendre pour un rappel qui n’aura pas lieu et cela permet à tout le monde d’être satisfait.

Et Lacuna Coil nous laissera donc sur Our Truth, LE morceau qui conclura parfaitement un set parfait.
Malgré quelques petits défauts de son (entendre un peu plus la voix d’Andrea n’aurait pas été désagréable) Lacuna Coil nous a offert une soirée en béton, qui laissera tout le monde content (je ne vois pas comment c’est possible d’être insatisfait après la prestation de ce soir...)

Ah oui, j’oubliais, naturellement, quand Lacuna Coil reviendra, je serais là!



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 28 mai 2010 par Unfurl
(1)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires


je persiste à dire qu'il était plus habillé pimp que métal...
ven. 4 juin 10- 18:13  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Atoma
Atoma
2016

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de We Are The Void
We Are The Void
2010

Chronique de Fiction
Fiction
2007

Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Katatonia
Katatonia
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Rock Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Anathema
Anathema
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Rock Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de This Is War
This Is War
2009

Chronique de A Beautiful Lie
A Beautiful Lie
2007

Chronique de 30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
2002

30 Seconds To Mars
30 Seconds To Mars
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: