Retour à l'accueil
Live Reports :: Them Crooked Vultures

Live report : Them Crooked Vultures

Tous les concerts de Them Crooked Vultures Them Crooked Vultures [Rock Metal]
mercredi 12 mai 2010 - Le Metropolis, Montréal
Voir toutes les infos de ce concert

 

Photographe : Unfurl




Drôle de nom pour drôle de formation...
Pour les n00bs qui n’ont pas suivi, Nirvana + Led Zeppelin + Queens Of The [1[Stone Age]] = Them Crooked Vultures.

Quoi de plus alléchant que ces quelques figures légendaires de notre petit monde du rock!
Ce soir c’est donc Them Crooked Vultures que je m’en vais voir, et je dois vous avouer que je flippais un peu, et pourtant il est rare que je sois nerveuse en me rendant «au travail».
Le show devait initialement avoir lieu au CEPSUM mais aura été transféré au Métropolis, pour l’acoustique tant mieux, pour le cruel manque de place, tant pis.
En effet, une fois encore, on se marche dessus, les gens s’entassent même dans les escaliers et devant les toilettes... m’enfin...
Dans la salle, on sent que le public est «divisé». Il faut être honnête: certains, un peu plus âgés, sont venus pour voir le bassiste de Led Zeppelin, d’autres sont venus pour voir le chanteur/guitariste de Queens Of The [1[Stone Age]], et d’autres sont venus pour voir l’ancien batteur de Nirvana et chanteur des Foo Fighters. Je suis de la dernière catégorie.
Mais il ne faut pas penser à ça, Them Crooked Vultures est un groupe tout frais tout jeune, avec un son qui lui est propre, comme le démontre leur album éponyme. Et force est de reconnaître que le mélange de ces trois musiciens donne quelque chose de franchement réussi!




Me voilà donc dans le pit du Métropolis, après être tombée nez à nez avec Josh Homme dans les coulisses.
Il est prévu que le groupe monte sur scène à la fin du match de hockey qui oppose le Canadien de Montréal aux Pinguins de Pittsburg. Inutile de préciser que dans la salle la tension est palpable puisque le match est retransmis sur les écrans pour que les gens puissent suivre. Le Canadien l’emporte 6 à 2 et le public tremble de joie. Place à la musique pour conclure une soirée qui commence vraiment bien!
Them Crooked Vultures monte sur scène en pleine lumière, et avec de «l’attitude». Josh Homme, la cigarette au bec, règle son micro et empoigne sa guitare. Dave Grohl s’installe derrière ses fûts après un salut au public, puis, John Paul Jones apparaitra discrètement. Le groupe est accompagné par Alain Johannes pour les prestations live.

Le morceau d’introduction No One Loves Me and Neither Do I ouvre la danse et la prestation s’annonce grandiose.
Them Crooked Vultures profite d’un éclairage grandiose, (pour ceux qui s’y connaissent, j’ai du shooter au 400/100!!) des losanges s’enflamment en arrière, la batterie de Dave Grohl est superbement éclairée et il en va de même pour chaque membre du groupe.
D’ailleurs, on notera que Them Crooked Vultures se composent de 3 grands noms de la musique, et John Paul Jones, ayant fait partie d’un des plus grands groupes de tout les temps sera probablement l’un des musiciens les plus sobres et discrets que j’avais jamais vu!




En effet, le «grand» (par le talent) monsieur restera la plupart du temps au fond de la scène auprès de Dave Grohl qui sera le plus énergique de la bande. Il ne lésinera pas sur le headbang, les grands mouvements et la force déployée pour frapper sur les fûts! Il en sera de même pour les sourires qu’il réserve au public...
Et Josh Homme...ahhh Josh Homme. Probablement l’un des seuls frontman qui arrive à transformer le simple fait d’allumer une cigarette en un geste terriblement sexy...
Car oui, le monsieur de Queens Of The [1[Stone Age]] dégage un charisme surprenant. Son attitude désinvolte et sa voix qui se teinte de quelques tonalités à la Elvis m’ont totalement charmée.
Et ouais, Homme fera profiter au public d’une voix très proche de celle entendue sur le CD, avec ce léger effet «voix téléphonique» que les fans de Queens Of The [1[Stone Age]] connaissent sûrement très bien!




Them Crooked Vultures est comme un trépied, mais il me semble que la majorité de l’âme du groupe vient de John Paul Jones. En effet, on le verra tantôt aux commandes d’une basse à je-ne-sais-pas-combien-de-cordes, puis d’un keytar (vous savez, ce clavier qui se porte comme une guitare), puis d’une autre basse, plus classique, puis d’un...violon, puis d’un piano... bref, un savant mélange de pleins d’instruments qui apporte à Them Crooked Vultures toute son originalité.
Alain Johannes sera un peu délaissé tant par le public que par les trois autres membres du groupe, le public n’ayant d’yeux que pour le trio infernal et John, Dave et Josh semblant interagir uniquement entre eux.
Le groupe ne manquera pas d’humour non plus; Josh Homme présentant chaque membre du groupe tour à tour en leur serrant la main comme s’il s’agissait de leur première rencontre. Ou bien, après avoir enfilé d’élégants gants en cuir, il dansera sans retenue de manière très... en disant qu’il s’était senti l’espace de quelques instants, comme Michael Jackson.
Dave Grohl ne sera pas le dernier à plaisanter non plus puisqu’il attrapera un magazine donné par un fan au premier rang, dont il fait la couverture, faisant semblant de rire de l’article le concernant, puis lançant le dit magazine derrière lui. (C’est con raconté comme ça, mais sur le coup, c’était vraiment trippant).




Au niveau de la musique, Them Crooked Vultures nous offriront entre autres, Gunman, Dead End Friend (mémorable!) New Fang, le terrible Caligulove, Mind Eraser, No Chaser après lequel Josh Homme nous avouera être totalement ivre, mais passant un très bon moment et lançant quelques allusions au match de hockey que Montréal venait de gagner... Le public apprécie et monsieur Homme est applaudi de bon cœur.
Puis nous auront également droit à un solo de piano par monsieur Jones qui malheureusement ralentira un peu la cadence du show, (il en sera de même pour le solo de Johannes, chiant comme la pluie qui surviendra un peu plus tôt pendant le spectacle, je ne veux offenser personne, mais il faut avouer que le solo était long et vraiment ennuyeux).
Si Them Crooked Vultures est une formation rock, ce soir j’avais vraiment l’impression d’assister à un show aux couleurs blues, avec une pointe de progressif; les envolées instrumentales étant très présentes, et blues car toute l’atmosphère du spectacle était enveloppée par ce son et cette musique. Peut-être une simple impression personnelle, mais c’est ce que j’ai ressenti!




Them Crooked Vultures terminera son set d’un peu plus de 2 heures (il me semble) sur Reptiles et Warsaw Or The First Breath You Take After You Give Up.
2 heures de spectacle, donc pas de rappel, mais le groupe quittera la scène sous un aurevoir lumineux et un public comblé!

Them Crooked Vultures = trois grands noms de la musique mais aussi une formation à part entière capable d’envoyer la sauce sans demi-mesure. Du lourd les enfants!

Photo
Photo
Photo
Photo
Photo


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
le 13 mai 2010 par Unfurl
(0)




Rapport précédent

Tout

Rapport suivant


Commentaires




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Them Crooked Vultures
Them Crooked Vultures
2009

Them Crooked Vultures
Them Crooked Vultures
Voir la page du groupe
Création : 2009
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de In Utero
In Utero
1992

Chronique de Nevermind
Nevermind
1991

Nirvana
Nirvana
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Grunge
Origine : États-Unis


Led Zeppelin
Led Zeppelin
Voir la page du groupe
Création : 1968
Genre : Hard Rock
Origine : Royaume-Uni


Foo Fighters
Foo Fighters
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Yoshū Fukushū
Yoshū Fukushū
2013

Chronique de Tsume Tsume Tsume
Tsume Tsume Tsume
2008

Chronique de Buikikaesu
Buikikaesu
2007

Maximum The Hormone
Maximum The Hormone
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Rock Metal
Origine : Japon

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Delirium
Delirium
2016

Chronique de Broken Crown Halo
Broken Crown Halo
2014

Chronique de Dark Adrenaline
Dark Adrenaline
2012

Chronique de Shallow Life
Shallow Life
2009

Lacuna Coil
Lacuna Coil
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Rock Metal
Origine : Italie

Rapports de concerts:

Stone Sour
Stone Sour
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Rock Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: