Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de The Vision Bleak

Interview de The Vision Bleak


The Vision Bleak vient de sortir un tout nouvel album, nouveau chef d'œuvre, évidemment.
Le charismatique Markus a bien voulu nous accorder un peu de son temps pour un premier passage dans les pages de Metalship !


Metalship : Salut Markus.
Un de tes nombreux projets, The Vision Bleak, vient juste de sortir un nouvel album, Set Sail To Mystery. Peux-tu présenter ce projet à nos lecteurs qui peuvent ne pas connaître The Vision Bleak ?

Eh bien, je n’appellerais pas The Vision Bleak un projet. Il est au centre de mon activité musical depuis presque 10 ans. Nous avons réalisé 4 albums jusqu’à maintenant. Tous traitent de thèmes comme la mort, le destin, la peur et tout ce qui est horrifique. Nous appelons notre musique du Horror Metal. C’est une musique atmosphérique et qui dégage énormément d’énergie.


Metalship : The Vision Bleak nous présente un groupe vraiment inspiré et original. Le concept est toujours basé sur les ténèbres, le romantisme, etc. Où puises-tu l’inspiration année après année ?

Eh bien, je suis un junkie et ma came est à la fois la literature classique et romantique dans le style de Lord Byron, Shelley, Keats, Poe ou Blackwood mais j’adore aussi les histoires étranges de Lovecraft ou Clark Ashton Smith et Robert Bloch entre autres. Et je cherche aussi de bons films d’horreur également puisque je suis simplement intéressé par tout ce qui est en rapport avec le surnaturel. Comme tu peux le voir, il y a donc de quoi faire pour trouver l’inspiration à travers tout ça…


Metalship : Pour la plupart de nos lecteurs, tu es connu comme étant le musician du mystérieux et défunt Empyrium. Tu n’as jamais pensé à ressusciter le groupe ?

Eh bien, Empyrium pourrait très bien donner signe de vie plus tôt que certains pourront s’y attendre. Je ne dirai rien de plus.


Metalship : Tu es impliqué dans de nombreux projets musicaux comme Autumnblaze, Sun Of The Sleepless, Noekk, etc. Et chacun d’entre eux est vraiment unique. Tu es aussi impliqué en tant que producteur pour des groupes comme Secrets Of The Moon par exemple. Peut-on dire que la musique est au centre de ta vie ? Quelles sont tes autres activités ?

Effectivement, la musique est au centre de ma vie. Je travail chaque jour dans mon studio d’enregistrement (www.studioe.de) en produisant d’autres groupes. Et j’ai es propres activités musicales. Il est très rare que je ne fasse pas quelque chose en rapport avec la musique ou que je n’aie une pensée pour elle. En dehors de la musique, je suis vraiment plongé dans la littérature, et finalement toute forme d’art. Le reste de mon temps, je le passe avec ma famille.


Metalship : Contrairement à de nombreux autres groups de Metal, ta musique ne semble pas délivrer de message politique ou religieux. Penses-tu faire de ‘L’Art pour l’Art’ ?

Dans mon credo, la politique et la religion n’ont rien en commun avec l’art. L’art est pour ton esprit et ton intellect.


Metalship : Dans quoi puises-tu toutes tes influences ?

Comme je l’ai mentionné plus haut, je m’inspire de la Littérature et des films. Mais musicalement, j’écoute des groupes allant de Dead Can Dance à DarkThrone qui peuvent nous inspirer également.


Metalship : Dans The Vision Bleak, les paroles traitent des ténèbres, horreur, vampires, peur, etc. De quoi traitent les paroles de ce nouvel album ? S’agit-il d’un concept album ?

Eh bien pour le moment nous n’avons pas encore de chansons qui parlent de vampires, mais nos paroles s’intéressent au surnaturel et aux dimensions psychologiques d’une bonne histoire horrifique. Il y a bien plus qu’un simple ‘fil conducteur’ mais j’invite les auditeurs/lecteurs à sortir d’eux même.
Le nouvel album n’est pas un concept album dans le sens où il ne raconte pas une histoire avec un début et une fin. Il s’agit plus d’une collection de nouvelles placées sous la bannière du mystère.


Metalship : Dans quelle mesure ce nouvel album se différencie-t-il des précédents d’après toi ?

Pour nous, il s’agit d’un album typique puisqu’il transmit des atmosphères, mais je pense sincèrement que c’est notre disque le plus varié et abouti que nous ayons fait. Nous somme rarement allé aussi loin. Il y a beaucoup de passages rapides, des chansons agressives, pleines d’énergie et de ténèbres, autant que de tonalités vraiment lentes, beaucoup plus atmosphérique.


Metalship : Les images promotionnelles qui accompagnent chaque album de The Vision Bleak sont toujours très sombres et fascinantes. Est-ce le même artiste qui se charge des prises de vues et les rends veillies, décadentes ? Est-ce que l’image du groupe est importante pour vous ?

Sur cet album, nous avons travaillé ensemble avec angst-im-wald.com pour les photos. L’édition et le design graphique sont faits par notre vieil ami Lukasz Jaszak. Un graphiste de génie qui arrive à savoir exactement ce que l’on veut. Pour nous, musique/paroles/design sont des facteurs vraiment importants. Si l’un d’entre eux est défaillant, cela va entacher les atmosphères de tout l’album, donc dans une certaine mesure, oui, nous faisons très attention à tout ça.


Metalship : En image ou en musique, vous essayer toujours de transmetre des sentiments forts comme la peur. C’est important pour toi de toucher l’auditeur et de créer un véritable théâtre musical ?

Oui oui, évidemment.


Metalship : La musique de The Vision Bleak est très complexe et vous êtes seulement deux musiciens permanents à bord de ce groupe. Qui sont les musiciens qui vous accompagnent sur scène ?

Notre batteur live est Thelemnar de Secrets Of The Moon. Notre second guitarist est Josi Maddox de The Hellectric et notre bassiste est notre ami de longue date, Marco qui s’implique également dans Dievotion, un groupe de Goth’ Metal.


Metalship : C’est étrange, mais dans votre musique, on peut sentir une certaine proximité avec la scène Black Metal. De plus, vous êtes proches de musiciens venant de Secrets Of The Moon, on retrouve aussi le batteur d’Antaeus, Thorns, etc. Quelles sont tes relations avec le milieu Black Metal ? Est-ce possible de te voir un jour impliqué dans un groupe de Black Metal ?

J’ai grandi avec la scène norvégienne en 92/93 donc oui, indéniablement, nous avons des sentiments proche du Black Metal dans une certaine mesure. J’aime encore beaucoup de groupes anciens comme DarkThrone, Ulver, Master’s Hammer, Mayhem, les vieux Emperor, etc. J’ai eu mon propre projet Black Metal qui s’appelait Sun Of The Sleepless sur la fin des années ’90.


Metalship : Quels sont les albums que tu as récemment apprécié ?

Les derniers Alice In Chains et Paradise Lost sont très haut dans ma liste. Mais aussi Masters Of Reality, Dead Can Dance, Secrets Of The Moon, Shining, Opeth et De Mysteriis Dom Sathanas de Mayhem font régulièrement partie de mes playlists.


Metalship : Est-ce que The Vision Bleak viendra en France pour présenter ce nouvel album ?

Au moment de répondre nous revenons tout juste de notre première tournée européenne pour ‘Set Sail…’ Nous avions une date à Paris, qui était d’ailleurs fantastique, comme d’habitude ! Un très bon public ! Merci à tous ceux qui y ont assisté !


Metalship : L’été arrive à grands pas. Allez-vous participer à quelques festivals ?

Oui quelques uns. WGT entre autres. Mais je vous invite à regarder notre site pour plus de détails.


Metalship : Merci pour le temps accordé à Metalship. Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Merci à vous et surtout, procurez-vous Set Sail To Mystery !


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Pit, le 15 avril 2010 pour Metalship

(1)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

The Vision Bleak

Albums chroniqués :
Chronique de Set Sail To Mystery
Set Sail To Mystery
2010

The Vision Bleak
The Vision Bleak
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Avant-garde metal
Origine : Allemagne




Groupes en rapport


Empyrium
Empyrium
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Pagan/Folk
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Perdition Diaries
Perdition Diaries
2009

Autumnblaze
Autumnblaze
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Gothique Metal
Origine : Allemagne


Sun of the Sleepless
Sun of the Sleepless
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Black Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Privilegivm
Privilegivm
2009

Secrets of the Moon
Secrets of the Moon
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Black Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Into the Labyrinth
Into the Labyrinth
1993

Dead Can Dance
Dead Can Dance
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Autre
Origine : Australie


Darkthrone
Darkthrone
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Kveldssanger
Kveldssanger
1995

Ulver
Ulver
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Autre
Origine : Norvège

Concerts:
Rapports de concerts:

Mayhem
Mayhem
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Jar of Flies
Jar of Flies
1994

Chronique de Dirt
Dirt
1992

Chronique de Sap
Sap
1992

Chronique de Facelift
Facelift
1990

Alice in Chains
Alice in Chains
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Grunge
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Gothique Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Shining
Shining
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Heritage
Heritage
2011

Chronique de Watershed
Watershed
2008

Chronique de The Roundhouse Tapes
The Roundhouse Tapes
2007

Chronique de Ghost Reveries
Ghost Reveries
2005

Opeth
Opeth
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts: