Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Crudy

Interview de Crudy


Sortir un premier album, entièrement seul qui plus est, est toujours un évènement en soi dans la vie d'un musicien. C'est aujourd'hui le cas avec Crudy, et son album Out of Time.
Pour l'occasion, Metalship donne la parole à l'instigateur du projet, écrits qui vous permettront d'en savoir un peu plus sur la vie de Crudy.


Metalship : Salut CRuDY, pour commencer, peux-tu, pour les lecteurs de Metalship qui ne te connaissent pas encore, passer par la désormais traditionnelle case de présentation ?

Bonjour à tous, comment me présenter en quelques mots, je m'appelle Guillaume Deconinck, j'ai 21 ans. Pour ceux qui découvrent mon album, et moi-même par la même occasion, je peux simplement dire que je suis à l'image de la musique que je compose. Atypique, sombre, difficile à comprendre et d'une grande pudeur.
Comme l'avait souligné une personne qui comptait beaucoup à mes yeux, je suis capable du meilleur comme du pire. Je fais souvent tout dans la démesure, amoureux.... cela peut porter préjudice. Mais malgré mes frasques et excès en tout genre, j'ai le mérite d'être moi-même. Que cela plaise ou non.


Metalship : Ton premier album, Out of Time vient de paraître. Qu’est-ce qui a motivé ton choix de le réaliser entièrement seul ?

Out of Time est un album très étrange. Aussi modeste soit-il, lors de sa composition, je ne souhaitais pas le partager. Je considérais mes compositions comme très personnelles. Un journal intime musical, et puis, qui pouvait s'intéresser à la vie sentimentale et aux problèmes d'un jeune inconnu ?
Je prenais beaucoup de plaisir à composer seul. La nuit, souvent, lorsqu'il pleuvait, je peaufinais certains thèmes, en leur donnant la forme et surtout le sens que je voulais.
Il est vrai que cette démo se trouve à mille lieues de ce qui se fait aujourd'hui en musique.
Elle est difficile à classer, difficile à comprendre, et surtout, difficile à aimer mais j'en suis ravi car elle est à mon image et c'est le sens premier que je souhaitais lui apporter.


Metalship : Quelles ont été tes plus grandes difficultés dans sa réalisation ? As-tu des anecdotes à dévoiler aux Metalshipiens ?

Le problème le plus important auquel j'ai été confronté concerne le chant car j'ai enregistré les parties vocales avec un micro de standardiste, c'est pourquoi, ces parties semblent ternes.
De plus, j'ai également rencontré quelques problèmes lors de la conception de la pochette de l'album que j'ai également réalisée seul. Les formats étaient souvent à revoir...
Mais au final, j'ai pu comprendre mes erreurs et je suis satisfait de la pochette que j'ai créée car sa symbolique est très forte et ne peut laisser indifférent, elle n'est pas dénuée de sens et correspond bien globalement à l'univers musical du disque.



Metalship : La musique que tu composes semble très personnelle. La considères-tu comme une sorte d’exutoire ? Quelles sont tes influences ?

Ma musique est très personnelle, c'est vrai. Et, oui, je la considère véritablement comme une sorte d'exutoire. A défaut d'avoir le courage de me confier et de me dévoiler à autrui, je gardais mes pensées et mes sentiments pour moi. Très pudique, j'ai beaucoup de mal à exprimer mes sentiments, puis, une simple note peut remplacer bien des phrases...
Du côté des influences, j'écoute vraiment beaucoup de styles différents mais je dois avouer que j'ai eu le coup de foudre pour Type O Negative, dont l'album World Coming Down a été une révélation pour moi. Enfin, je peux très bien écouter du Black-Metal ou du Doom en passant par du Glam-Rock et des groupes comme Vain par exemple, que j'aime énormément.


Metalship : Il paraît difficile de cerner ta musique: Out of Time varie d’un Rock sombre et intimiste à un Ambiant inspiré et inquiétant. Est-ce la même vision que tu as de ta musique? Comment la définirais-tu simplement ?

Oui, c'est juste, il est très difficile de cerner ma musique et je pense que les plus curieux d'entre vous en apprécieront les notes après plusieurs écoutes, car la première n'est pas souvent la bonne et laisse un arrière goût amer mais loin d'être fade.
Pour définir simplement ma musique, je dirais avant tout qu'elle est comme un secret, que je ne peux partager qu'avec les plus curieux d'entre-vous qui auront l'envie de percer le mystère de ma vie.


Metalship : Out of Time, comme nous l’avons vu plus haut, est un album particulièrement personnel. Les paroles reflètent-elles ton état d’esprit à l’époque de la composition ? Quelles en sont les thèmes précis ?

Oui, les paroles sont plutôt simples, je ne les ai pas travaillées plus que cela, uniquement car il m'était très compliqué de mettre des mots sur ce que je ressentais, c'était très difficile.
La pochette de l'album peut en dire long sur les thèmes évoqués à travers le disque, l'Amour, la solitude et l'enfer de la drogue.


Metalship : Actuellement, tu travailles sur la réalisation de ton nouveau disque. Peux-tu nous en dire plus ?

Oui, tout à fait, je travaille sur mon premier véritable disque.
The Beauty In Decay sortira probablement en Juin/Juillet 2010.
Pour cet album, le style est posé. Je ne me cherche plus vraiment comme pour Out of Time qui mélangeait des styles différents.
Les paroles et l'atmosphère de ce disque seront travaillées à la perfection.
Très poétiques mais toujours aussi sombres, les paroles ne pourront laisser indifférentes les âmes musicales sensibles qui le découvriront.
Je pense que le disque contiendra 10 ou 13 titres. D'ailleurs, quelques chansons sont déjà disponibles, comme "June", "Feel the Flame", "Cold Memories" ou encore "Ocean of Tears"...
Le mastering du disque sera bien supérieur à celui de Out of Time.
Je pense que je me suis réellement trouvé avec The Beauty in Decay...


Metalship : Comment vois-tu l’avenir de ton groupe ? Du Metal d’une manière générale ?

L'avenir est toujours incertain, et c'est ce qui en fait la beauté. Personne ne peut prévoir à l'avance ce qu'il se passera demain. Il y a une part de rêve en cela. Mais personnellement, je ne préfère pas me projeter dans l'avenir sachant que j'ai déjà un peu mal à vivre l'instant présent. Mais ce qui est important pour moi est que le passé ne peut s'échapper...
Concernant le Métal, d'une manière générale, je pense que son avenir nous réserve de belles surprises.


Metalship : Mise à part la contribution d’un certain KOsAD à la batterie sur l’album, tu pratiques plusieurs instruments qui te permettent de mener ta musique où bon te semble. Fais-tu appel à des musiciens de session pour les concerts ?

Oui, je compose les parties guitares, basses, claviers en passant par l'ensemble des parties vocales et les arrangements mais concernant les concerts, je peux recréer l'ambiance de mes compositions et les arranger en versions acoustiques.


Metalship : Aujourd’hui pour exister, de plus en plus de groupes se dirigent vers des réseaux sociaux, Myspace en tête. Or, tu n’es présent sur la toile qu’à l’aide d’un blog. Est-ce un choix délibéré d’éviter les sentiers tout tracés pour partager ta musique au plus grand nombre ?

Oui, c'est un choix délibéré d'éviter les sentiers tout tracés pour partager ma musique au plus grand nombre. C'est un peu étrange de dire cela mais je n'aime pas suivre la masse, suivre un phénomène de mode tout simplement. Je suis très flatté de rencontrer des personnes qui, tombées par hasard sur mes musiques, me font des compliments ou me disent ce qu'elles en pensent.
Je ne cherche pas à gagner de l'argent avec ma musique, pour moi, la plus belle des récompenses est de réaliser que ma musique peut être appréciée et aimée, d'un point de vue plus général, qu'elle ne laisse pas indifférent et qu'elle est capable d'être touchante.


Metalship : Quelles sont tes écoutes du moment ? Ton meilleur concert ?

Ces derniers temps, j'écoute beaucoup Shape of Despair, Shining, Novembers Doom, Vain et Roxx Gang pour ce qui est du Glam-rock.
Concernant le meilleur concert, je pense qu'il s'agit sans doute de Machine Head en 2003 je crois.
Kill2This avait joué en première partie et j'avais vraiment trouvé ce groupe magique, dynamique et sincère.


Metalship : La tradition le veut: tu as le dernier mot !

J'aimerais simplement en profiter pour parler d'une entreprise avec laquelle je suis en contact permanent : Anthology of sound, fondée par deux frères, cette entreprise réalise des guitares et amplis de grande qualité. Je vous invite à découvrir leur travail via leur site internet Anthologyofsound.com...
Je tiens à remercier les personnes qui me soutiennent, et je vous invite tous a venir découvrir ma musique, c'est avec un grand plaisir, que je la partagerai avec vous...


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par kumelia, le 15 mars 2010 pour Metalship

(1)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


J'ai trouvé cette interview très touchante, sincère même. En tout cas, ça donne envie d'en savoir plus sur le personnage.
lun. 15 mars 10- 14:20  
C'est vrai, Crudy est un mec cool qui s'exprime par sa musique.
Sincère, tu as trouvé le mot juste Pit.

lun. 15 mars 10- 15:15  
Bon courage pour ton futur album mec, je suis sûr que ce sera encore d'un autre niveau et que ce sera unique. ;)
mar. 16 mars 10- 19:00  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Crudy

Albums chroniqués :
Chronique de Beauty In Decay
Beauty In Decay
2011

Chronique de Out of Time
Out of Time
2009

Crudy
Crudy
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Avant-garde metal
Origine : France




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Dead Again
Dead Again
2007

Chronique de Life Is Killing Me
Life Is Killing Me
2003

Chronique de October Rust
October Rust
1996

Chronique de Bloody Kisses
Bloody Kisses
1993

Type O Negative
Type O Negative
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Gothique Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Monotony Fields
Monotony Fields
2015

Shape of Despair
Shape of Despair
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Doom Metal
Origine : Finlande


Shining
Shining
Voir la page du groupe
Création : 1996
Genre : Black Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Novembers Doom
Novembers Doom
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis


Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Metal
Origine : États-Unis

Concerts:
Rapports de concerts: