Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Aosoth

Interview de Aosoth


A l'occasion de la sortie du nouvel album d'Aosoth, une interview avec le charismatique MkM, (également leader d'Antaeus, et très impliqué dans la scène undeground française) s'imposait. Et on pourra même en apprendre un peu plus sur les activités des groupes respectifs de MkM et BST...


Metalship : Bonjour MkM. Tu es connu pour être le charismatique leader d’Antaeus, mais c’est aujourd’hui de ton projet Aosoth dont il est question puisque le second album vient de sortir. Peux-tu nous parler de ce projet parallèle ?

Charismatique ? Leader d’Antaeus et celui trop exposé, ça j’en conviens… Si cela me rend charismatique – peut-être uniquement dans l’unanimité des détracteurs et la gêne de ceux qui nous soutenaient.
Quant à Aosoth, le groupe était à l’origine un Antaeus avec un roulement de line-up lorsque le batteur de l’époque (Storm/Yov) ne pouvait pas venir en répétition. Avec le temps, le concept que j’avais donné à Aosoth m’aura permis de faire différents enregistrements, passant de la tape d’ambiant proche à des releases de Cold Meat à du black plus traditionnel et mid-tempo. Après quelques années et lors de la mise en repos d’Antaeus en tant que formation live, le fait de pouvoir renouer un lien avec BST (notre ingé son pour le dernier album d’Antaeus, et aussi une connaissance de plus de dix ans, nous avions aussi été au sein de Garwall tous les deux avant que le groupe ne signe sur Holy Records et qu’il devienne guitariste chanteur) aura donné une nouvelle incarnation à l’entité qu’est Aosoth. Et celle-ci perdure depuis fin 2006.


Metalship : Depuis Blood Libels paru en 2006, Antaeus n’a pas sorti grand-chose de nouveau si ce n’est un nouveau morceau figurant sur le split avec Katharsis. Alors qu’Aosoth enchaîne les splits et albums depuis sa création. Antaeus serait-il en standby au profit d’Aosoth ?

La tournée minable et affligeante qu’aura connu Antaeus pour « Blood Libels » aura été un chant du cygne. C’est une évidence, ni Seth (guitares dans Antaeus) ni moi-même ne sommes doué pour tout ce qui est relation humaine et gestion de line-up ou de situation « live ». La tournée avec Secrets Of The Moon fut insupportable pour moi, uniquement sur le plan d’Antaeus j’entends… Je suis encore surpris qu’un groupe comme Secrets Of The Moon ait pu nous offrir une telle opportunité. Mais nos problèmes internes au sein du groupe, et la quantité exponentielle d’individus qui auront eu à graviter en tant que membre session ou officiels dans Antaeus nous ont rendu devant l’évidence. Ce n’était plus possible de continuer ainsi. Antaeus prenait fin en tant que groupe live (et c’est une bonne chose vu qu’après la perte de Zvn en tant que batteur et les problèmes des autres membres du groupe… continuer aurait été encore plus stupide).
J’espère toujours pouvoir faire un enregistrement avec Seth, nous sommes les uniques membres actuels d’Antaeus – mais il n’y a aucun titre en préparation, ni même de line up de session pour l’enregistrement. Il a ses priorités, j’ai eu à faire avec Aosoth et actuellement Aosoth me permet d’assurer une continuité dans mon cheminement d’expression sur ce plan musical. Une exposition proche du happening mais apportant son lot de complications.
Quant au split avec Katharsis, cela faisait plus de trois ans que l’on en parlait, depuis la tournée de « De Principii Evangelikum », Antaeus jouait en Allemagne de l’Est et on avait enfin pu se rencontrer avec les Katharsis, et cette notion de split est venue naturellement. Nous avons uniquement sorti des splits avec des groupes avec lesquels nous avions une communion sur le plan idéologique et musical.


Metalship : Vous êtes deux membres permanents dans Aosoth, toi et BST (Balrog, Garwall, Genital Grinder, Aborted, etc. ) De quels musiciens vous entourez vous lors de vos prestations live ? La bassiste LSK est-elle de la partie ?

Plusieurs individus auront fait parti d’Aosoth, mais pour les membres live, les actuels sont actifs au sein de VI, Ritualization, Asphyxiate. Nous sommes une formation franco belge en quelques sortes. Je tiens encore une fois à remercier ceux qui ont été lié au groupe ces dernières années pour tout ce qu’ils ont pu apporter comme soutien et le fait qu’ils ont fait un vrai travail pour tout ce qui était concerts et autres. LSK n’a aucun lien avec Aosoth ni Antaeus à l’heure actuelle. Ses prioritées sont Hell Militia, Secrets Of The Moon, Vorkreist…


Metalship : En tant que musicien, tu sembles assez impliqué dans la scène underground. Tu collabore à de nombreux projets en matière de Black Metal. Peux-tu nous parler de ces groupes ?

Mmm, le fait d’être actif dans cette scène depuis le tout début des années 90, d’avoir cumulé le fait de rédiger un fanzine, tenir une distribution, commencer un label et avoir différents groupes ont fait que j’ai eu à être en contact avec beaucoup d’individus. Avec certains nous sommes restés en contact et lors de différentes occasions, on échange nos influences et nos travaux, comme Arioch de Funeral Mist aura écrit des paroles pour Antaeus, j’aurai fourni des paroles pour Triumphator dans lequel il était vocaliste alors, pareil pour Nachtmystium, ou juste faire des guest voxxx pour Necroblaspheme, Enthroned… Mais c’est au delà de la « musique » à ce niveau là. Nous avons tous un lien avec une scène particulière, une scène « extrême » qui a souvent peu à voir avec l’actuelle et sa banalisation. Seuls Aosoth et Antaeus sont mes priorités.


Metalship : BST semble lui aussi très impliqué dans le milieu avec ses divers groupes, qu’en est-il de Balrog ? As-tu des informations à nous révéler sur un éventuel album en préparation ?

BST se focalise sur son nouveau projet Order of Apollyon dont le premier album devrait sortir bientôt, le nom circule déjà et quelques préversions de titres figurant sur l’opus à venir sont disponibles sur le net. Order Of Apollyon a une approche bien plus technique et fédératrice je trouve, ils offrent un black death metal très efficace, un peu dans la lignée de ce que peux faire Behemoth. Ce n’est pas mon style de prédilection, mais je ne peux pas lui retirer le fait qu’il y donne beaucoup de sa personne et que le résultat final sera optimum.


Metalship : Revenons-en à ce nouvel album d’Aosoth. Il sort à peine un an après le premier opus du groupe. Est-ce dû à une inspiration florissante ou alors du matériel était-il déjà prêt depuis longtemps ?

Il y a aussi toujours à prendre en compte le temps d’attente entre l’enregistrement et la sortie d’un album. Pour le premier sur THR, l’album était déjà bouclé depuis un certain moment avant qu’il ne soit enfin pressé sur CD. Ca peut des fois prendre un an pour avoir son album en mains. Pour tout te dire, on a enregistré un split avec Sargeist il y a quasi deux ans et demi de cela et il n’est toujours pas sorti.
C’est le problème avec l’underground aussi, avec le manque de moyen, tout semble proche alors qu’en fait, il y a vraiment eu une longue période entre les deux albums. Enfin pour ma part, j’ai vraiment eu plus l’impression de voir le line up changer pour les live que vraiment avoir du temps pour la composition. Mais comme BST est l’unique compositeur et il n’y a pas d’éléments extérieurs qui nous ralentissent lors de la composition, un album peut se finaliser assez vite pour les prémaquettes et tout se peaufine lors de l’enregistrement et du mastering. Cela se sent sur le nouvel album, le premier titre est vraiment proche du premier album et plus on avance et plus il y a une cohérence sur les autres titres (hors reprise d’Antaeus s’entend)


Metalship : La musique du groupe est résolument du Black Metal, froid et malsain, mais on peut palper par-ci par-là des influences Death comme Grave ou Merciless. Ces groupes vous ont-ils influencé d’une manière ou d’une autre ?

Je reste un die hard de la scène death metal du début des années 90, ca s’entend sur Antaeus encore plus, vu que Seth est plus âgé que moi et a encore mieux eu à connaître cette période. Grave : le premier album et la demo sont ENORMES, tout simplement, tout comme Traumatic, Rottrevore, Incantation, Demilich, Gorement, Immolation… Le fait qu’ils fassent partie des groupes que j’écoute régulièrement doit surement avoir un impact, même si je ne pense pas pour ma part refaire un copier coller de ce qu’ils ont pu faire. Sadistik Exekution et le chant torturé sont plus proches de ce qui peut me correspondre où même Nuclear Death… la liste est longue !


Metalship : Vous avez partagé des splits avec Antaeus et Temple Of Baal (qui sort aussi son nouvel opus en ce moment) qui sont deux projets dans lesquels tu t’es investi. Y aurait-il d’autres groupes avec qui tu aimerais qu’Aosoth partage la face d’un vinyl ? Et pourquoi pas un groupe étrangers comme Antaeus l’a fait avec Katharsis

Merci de me faire réfléchir à cette option ! Vu mon attrait pour le format split EP, c’est vrai que je suis plus que motivé pour avoir à effectuer des collaborations avec des groupes qui me sont chers. Dans les splits à venir, nous allons avoir un 45t avec VI, sur Eternity Records. Nous devons sous peu réenregistrer les deux titres en fait, « Angels Falling Down » qui est disponible sur le Myspace dans sa première version et une reprise d’un groupe non Metal.
Le nouvel album de Temple Of Baal est vraiment une des meilleures sorties récentes à propos, vraiment fier d’avoir été lié à eux depuis tant d’années. Amduscias était dans Antaeus dans le passé et nous sommes restés proche depuis, de même pour Arkdaemon… et tous les autres de Temple Of Baal en fait.


Metalship : Quel regard portes-tu sur la scène underground française ? Quels sont selon toi les groupes qui ont de l’avenir ?

En mentionner certains au détriment d’autres me poserait un problème. Vu que par le passé j’ai appris que les « amis d’aujourd’hui sont les traitres de demain ». Trop de formations que j’ai soutenues auront finalement bien craché sur mon dos. Qu’ils crèvent ces putes.


Metalship : Tu es très souvent interviewé dans le livre Anthropologie du Metal Extrême, as-tu lu le résultat final ? Que gardes-tu de cette expérience ?

Je n’ai jamais eu à voir ce livre, je ne sais rien du contenu. Lors de l’entretien initial avec son rédacteur, il était convenu que les propos seraient uniquement utilisés pour son mémoire.


Metalship : Quels sont désormais les projets pour Aosoth ? Concerts, nouvel album en préparation ?

Préparer la nouvelle set-list pour les prestations live à venir, à savoir quels titres sont objectivement possibles à retranscrire sur scène vu les conditions précaires. Et aussi voir quel sera notre nouveau line-up live si celui-ci doit changer (les membres sessions ayant toujours des impératifs via leurs groupes). Et comme mentionné ci-dessus, le réenregistrement du split EP avec VI qui sortira courant 2010….


Metalship : Merci à toi pour ces réponses. Le mot de la fin t’appartient.

616


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Pit, le 12 décembre 2009 pour Metalship

(1)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


Voir les 4 commentaires précédents
Ah nan même pas ! D'ailleurs, j'étais loin de penser que Wikipédia ait un article là-dessus...
dim. 13 déc. 09- 18:47  
L'article sur l'hexakosioihexekontahexaphobie est intéressant aussi.
Oui, ce mot existe bel et bien.

dim. 13 déc. 09- 21:18  
Exact, j'avais lu ça aussi sur le 616 sur wikipedia (tout comme l'article au mot imprononçable sur la peur du nombre de la bête).
jeu. 17 déc. 09- 04:22  
En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Aosoth

Albums chroniqués :
Chronique de III
III
2011

Chronique de Ashes of Angels
Ashes of Angels
2009

Aosoth
Aosoth
Voir la page du groupe
Création : 2002
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Cut Your Flesh And Worship Satan
Cut Your Flesh And Worship Satan
2000

Antaeus
Antaeus
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Black Metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Fourth Reich
Fourth Reich
2009

Katharsis
Katharsis
Voir la page du groupe
Création : 1994
Genre : Black Metal
Origine : Allemagne


Albums chroniqués :
Chronique de Privilegivm
Privilegivm
2009

Secrets of the Moon
Secrets of the Moon
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Black Metal
Origine : Allemagne

Rapports de concerts:

Aborted
Aborted
Voir la page du groupe
Création : 1995
Genre : Death Metal
Origine : Belgique

Rapports de concerts:

Hell Militia
Hell Militia
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Black Metal
Origine : France

Rapports de concerts:

Nachtmystium
Nachtmystium
Voir la page du groupe
Création : 2000
Genre : Black Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Balrog
Balrog
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : France


Albums chroniqués :
Chronique de Evangelion
Evangelion
2009

Chronique de Demigod
Demigod
2004

Behemoth
Behemoth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Death Metal
Origine : Pologne

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Let The Devil In
Let The Devil In
2010

Chronique de Let The Devil In
Let The Devil In
2010

Sargeist
Sargeist
Voir la page du groupe
Création : 1999
Genre : Black Metal
Origine : Finlande


Grave
Grave
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Death Metal
Origine : Suède

Rapports de concerts:

Incantation
Incantation
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Providence
Providence
2011

Chronique de Majesty and Decay
Majesty and Decay
2010

Chronique de Failures for Gods
Failures for Gods
1999

Immolation
Immolation
Voir la page du groupe
Création : 1986
Genre : Death Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Sadistik Exekution
Sadistik Exekution
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Black Metal
Origine : Australie


Albums chroniqués :
Chronique de Lightslaying Rituals
Lightslaying Rituals
2009

Temple of Baal
Temple of Baal
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Black Metal
Origine : France

Concerts:
Rapports de concerts: