Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Headcharger

Interview de Headcharger


C'est à l'occasion de leur concert avec The ARRS à Strasbourg dans le salle de La Laiterie - Club que j'ai rencontré Séb et Anthony, respectivement guitariste et chanteur du groupe. Retour sur scène, nouvel album, voici les détails d'un rencontre avec les rockeurs/metalleux made in Caen !


Metalship : Tout d'abord, peux-tu nous présenter Headcharger ?

Séb : Alors Headcharger c'est 5 gars qui font ce que certains apellent du rock métal, on existe depuis maintenant 5 ans, on A sorti 2 albums, un premier éponyme, le deuxième album « Watch the Sun », et un troisième qui sortira le 25 Janvier 2010 et qui s'appellera « The End starts here ».


Metalship : Vous officiez dans un genre peu commun, mélange de rock et de métal. Quelles sont vos principales influences ?

Séb : A la base de tout, c'est un rockeur qui écoute surtout du 70's, c'est à dire David, qui compose la majorité de nos chansons. Donc en fait c'est la rencontre entre lui et un gars comme Anthony, qui écoute de la pop, quelqu'un comme Rom qui écoute du Hardcore, et un gars comme moi qui est branché métal des années 90.

Anthony : Après c'est vrai qu'on écoute tous des trucs différents, donc on peut pas vraiment parler d'influences. Après on est tous d'accord sur certains trucs, par exemple, Alice in Chains, on adore tous, Guns & Roses, Metallica aussi, mais c'est à peu près tout. Donc Headcharger n'a pas spécialement d'influences, on peux pas dire Alice in Chains, Guns & Roses et Metallica, c'est pas nos influences, mais c'est des groupes qu'on aime tous, donc après c'est normal que sa se ressente dans notre musique.


Metalship : Vous tournez en ce moment alors que votre album ne sort que début 2010. Pourquoi ce choix ?

Séb : En fait c'est transitoire, on fait 3 dates sur le coup là. Comme sa on peut tester nos nouveaux morceaux en live, voir comment les gens réagissent, si ils aiment ou si ils aiment pas, ce soir on en jouera 4, on verra ce que sa va donner ! On garde toujours une trame du set qu'on avait pour Watch the Sun, on changera vraiment que pour la tournée the The End Starts Here, donc c'est un essai plus ou moins, mais c'est d'autant plus important pour nous !!


Metalship : Pourquoi avoir choisi d'ouvrir pour The A.R.R.S en particulier ?

Anthony : En fait the ARRS c'est juste pour ce soir. Au tout début, on avait prévu de sortir l'album beaucoup plus tôt, on avait dans la tête de tourner avec The ARRS, mais voilà on à préféré prendre notre temps pour vraiment avoir un produit de qualité pour notre nouvel album, et donc au final on à garder cette date de ce soir avec The ARRS.


Metalship : Comme dit, votre prochain album sort début 2010, peux tu nous le présenter ?

Séb : En gros, on a passé 3 mois et demie en studio, on l'a entièrement réalisé sans producteur, principalement pour des raisons purement financières. Après pour compenser on a vraiment passé beaucoup de temps à travailler sur cet album, et je dois t'avouer qu'on est vraiment bluffé par le résultat final, on a vraiment fait ce qu'on voulait faire ! Donc au niveau des ambiances celui ci sera le plus riche qu'on aura fait jusqu'à présent. C'est toujours difficile de parler de sa musique, on vient juste de le terminer donc c'est pas évident. Mais, même si c'est très cliché, c'est vraiment l'album dont je suis le plus fier des trois ! Il marque une étape dans l'évolution d'Headcharger, tu le vois d'ailleurs dans le titre : 'The End Starts Here. Le titre n'est pas innocent, il y à eu Headcharger avant, et il y à Headcharger maintenant.

Anthony : Si tu veux on s'est pas mal lâché, on a fait tomber des limites qu'on s'était fixés auparavant, on a vraiment fait ce qu'on voulait sur le coup là. Par exemple on a fait un titre acoustique, une ballade un peu genre Western, de l'harmonica sur un morceau tu vois …


Metalship : Vous n'avez pas fait de scène depuis mars. Qu'est ce que cela vous fait de repartir sur la route 7 mois plus tard ?

Séb : Du bien ! C'est énorme de renouer avec la scène. Tu vois on passe du temps à s'appliquer sur notre album, à bien peaufiner notre truc, mais pour moi la scène c'est vraiment LE moment privilégié, ou tu peux vraiment enfin échanger ta musique, voir la réaction du public quoi.

Anthony : Sur la moitié des dates de Watch the sun, on a fait des premières parties, et à chaque fois on a joué devant un public qui était venu pour Lofofora, AqME, Eths etc ... Sa a toujours été un défi pour nous, de faire bouger un public qui ne nous connaissait pas forcément et qui ne n'étais pas venu pour nous ! Donc ouais c'est génial de rejouer en live !!


Metalship : Pour en revenir à votre prochain album, vous avez tourné un nouveau clip pour le titre "Intoxicated" . On se souvient encore de votre clip décalé pour " You wanna dance you gotta pay the band", est-ce une tradition pour Headcharger d'offrir un nouveau clip par album ?

Séb : C'est pas vraiment une tradition, mais tu vois on est tous des grands fans de cinéma, alors on y prends vraiment beaucoup de plaisir. Et c'est là que tu peux mettre des images sur ta musique. Ca ne nous intéresse pas de voir nos gueules en train de jouer sur scène, alors justement notre petit jeu d'acteur pour nos clip c'est vraiment un truc qu'on adore !

Anthony: Pour le nouveau clip, c'est le même réalisateur que pour le précédent, toujours autant de second degré, tu verra on s'est aussi bien éclaté sur celui là. Il à fini d'être tourné, il est actuellement en mixage, il sera diffusé avant la sortie de l'album !


Metalship : Quel regard portez-vous sur la scène métal française maintenant que vous en faites parti ?

Seb : En fait, elle est plutôt en pleine évolution. Mais c'est surtout à un niveau culturel qui fait surtout que les groupes français se battent pour défendre leur style de musique, parce que c'est pas dans notre culture. A part les groupes américains, tu sera pas surpris de voir un groupe de metal suédois par exemple, parce qu'ils ont cette chance, ce style est dans leur culture, et c'est pas encore le cas en France, donc on est encore à l'époque d'individualité, de cocon restreint qui essaie de se défendre pour affirmer leur style.


Metalship : Je te laisse conclure à ton aise, je crois que tu as un message à faire passer ?

Seb : Tout d'abord un grand merci à Metalship, pour le coup c'est le premier interview pour le prochain album, donc c'est cool ! Je tenais aussi à remercier Mika de CustomCore, qui nous a énormément aidé et soutenu pour nos 2 premiers albums, et c'est pas parce que cette fois on n'a pas fait appel à lui qu'on l'a forcément oublié, donc voilà un grand merci à lui.
Sinon merci à tous nos fans, continuez de supporter, non pas forcément Headcharger, mais continuez à écouter de la musique, achetez des albums, pas pour le fric, mais c'est ce qui permet aux groupes de faire de nouveaux albums. On espère que notre prochain album va vous plaire, et on espère vous voir sur les routes !!!

Anthony : Comme dit un grand merci à tous ceux qui nous ont permis d'en arriver là, et à vous tous pour votre soutient !!


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Florent Ch, le 10 novembre 2009 pour Metalship

(1)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Headcharger

Albums chroniqués :
Chronique de The End Starts Here
The End Starts Here
2010

Headcharger
Headcharger
Voir la page du groupe
Création : 2001
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Jar of Flies
Jar of Flies
1994

Chronique de Dirt
Dirt
1992

Chronique de Sap
Sap
1992

Chronique de Facelift
Facelift
1990

Alice in Chains
Alice in Chains
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Grunge
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Χρόνος/Khrónos
Χρόνος/Khrónos
2015

Chronique de Just Live
Just Live
2010

Chronique de Héros Assassin
Héros Assassin
2009

Chronique de Trinité
Trinité
2007

The ARRS
The ARRS
Voir la page du groupe
Création : 1998
Genre : Metalcore
Origine : France

Rapports de concerts:

Lofofora
Lofofora
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Neo Metal
Origine : France

Rapports de concerts: