Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Ghost Brigade

Interview de Ghost Brigade


"Isolation Songs", le nouvel opus de Ghost Brigade sorti le 3 août 2009, est un vrai succès et a reçu un très bon accueil de la critique et des fans du groupe. Les Finlandais, signés chez Season Of Mist, s'apprêtent à partir en tournée au mois de novembre avec Samael et Paradise Lost... rien que ça! Autant dire que Ghost Brigade a une actualité bien chargée, ce qui n'a pas empêché Wille Naukkarinen, guitariste du groupe, de se montrer particulièrement disponible et sympa en prenant le temps (dans un délai battant toute concurrence) de répondre à mes questions sur le dernier album, l'actualité du groupe ainsi que ses origines et son identité. Merci à Wille!


Metalship : Salut! Une question plutôt classique pour commencer : « Ghost Brigade » est un nom de groupe assez mystérieux. Pourrais-tu expliquer son origine et sa signification ?

Janne (basse) trippait sur le mot «ghost » avant qu’on ait un nom. Il a fini par aimer le mot. Puis j’y ai ajouté le mot « brigade », que j’ai emprunté à une chanson intitulée « Snow Brigade », par un groupe de pop danois, Mew. Super chanson, au passage. Donc c’est à peu près l’histoire qu’il y a derrière ça. Il n’y a pas de signification plus profonde, on a juste trouvé que c’était un nom qui allait avec notre musique, et qui sonnait bien.


Metalship : Comment avez-vous créé Ghost Brigade ? Avez-vous une histoire du genre « nous étions tous amis et avons décidé de créer un groupe de musique pour jouer ensemble », ou est-ce totalement différent ?

C’est exactement ce qui s’est passé. On jouait dans des groupes différents avant Ghost Brigade (notamment le groupe de stoner metal Sunride, en l’occurrence) mais nous nous connaissons depuis des années. Nous avons souvent abordé l’idée de former un groupe ensemble à un moment donné, et quand ce moment est arrivé, les choses se sont enchaînées et Ghost Brigade est né en 2005.


Metalship : Ghost Brigade parvient à créer son propre univers musical, et une atmosphère très personnelle. Quelles sont les principales influences du groupe, et qu’est-ce qui vous inspire dans l’art, et dans la vie plus généralement ?

Ce qui m’inspire le plus pour écrire de la musique sont mes amis et mes expériences de vie personnelles. Etant donné que les influences musicales vont et viennent, je n’ai pas vraiment de réponse définitive à te donner. Nous avons tous des goûts musicaux très variés, nous écoutons de tout depuis du death metal old school jusqu’à de l’électro, et je suppose que tout ça a un impact sur la manière dont on sonne au final. Nous refusons de nous limiter nous-mêmes à représenter un seul genre spécifique. Ce serait tellement ennuyeux.


Metalship : Comment composez-vous vos chansons ? Est-ce le travail d’un seul membre ou presque (et si oui, qui est le principal compositeur ?) ou s’agit-il plutôt d’un travail collectif où chaque membre du groupe est impliqué ?

J’écris la plupart des riffs à la maison et ensuite, j’envoie aux autres des versions instrumentales très brutes. Manne (chant) écrit la plupart des paroles et s’occupe de composer toutes les parties vocales. Aleksi (claviers) écrit aussi ses propres parties de clavier. Ensuite, nous nous retrouvons à notre lieu de répétition et nous jouons le « squelette » du morceau en boucle jusqu’à ce que tout le monde soit satisfait et que la chanson soit complète. Certaines chansons viennent très rapidement, d’autres prennent plus de temps. Donc ouais, c’est définitivement un vrai travail de groupe ces derniers temps, c’est certain.


Metalship : Une question à présent sur « Isolation Songs », votre dernier album. Que penses-tu des bons retours de la critique et des fans ? Sens-tu un grand enthousiasme du public à vos concerts ?

Je mentirais si je te disais que tous ces retours positifs ne font pas plaisir, parce que c’est clair que c’est le cas. Je suis vraiment content qu’il y ait tant d’esprits ouverts qui trouvent de bonnes choses dans notre musique et qui apprécient ce que nous essayons de faire avec Ghost Brigade. Cela me rend heureux et m’inspire beaucoup. Je me sens privilégié de faire partie de ce groupe, et je ne changerai ça pour rien au monde.


Metalship : J’ai trouvé cet album plus mélancolique et « introspectif » que ne l’était « Guided By Fire » (premier album du groupe), même si votre premier album m’avait déjà donné ce genre d’impression. Qu’en penses-tu et peux-tu expliquer l’évolution que tu perçois entre ces deux albums ?

Hmm, je sais pas trop, pour moi « Guided By Fire » est un album plein de haine et d’agressivité. C’est un disque très énervé. Ce nouvel album est peut-être plus mélancolique, c’est vrai, mais en même temps, il ne se focalise pas sur l’anxiété. Il y a plus d’espoir et de lumière. La principale différence à mes yeux est que nous sommes maintenant de meilleurs musiciens que nous ne l’étions il y a quelques années, et en lien avec ça, nous sommes plus conscients de ce que nous sommes capables ou incapables de faire, et je crois que cela se ressent sur « Isolation Songs ». Pour faire simple ; les arrangements, les voix, la musicalité, les paroles et les compositions sont meilleurs.


Metalship : Quelles sont tes dernières découvertes musicales et qu’est-ce que tu as le plus écouté récemment ?

J’ai vu Chuck Ragan de Hot Water Music pour son projet solo en live il y a quelques jours, et c’est un des meilleurs concerts que j’ai vu de ma vie. Très prenant. Autre chose que j’ai écouté, le nouvel album d’Insomnium, pour lequel je me suis également occupé de la pochette. Et quoi d’autre… hmm… le nouvel album de Thrice est vraiment pas mal. Et les Français d’Amesœurs sont bons aussi !


Metalship : Vous avez en Finlande une scène rock et metal très riche, variée et intéressante. Que penses-tu de ce contexte positif, et quels sont les groupes que tu aimes le plus dans ton pays ?

Les meilleurs groupes ? Hum… Insomnium, Sweatmaster, Deathbed, Xysma, Amorphis… la liste est infinie.


Metalship : Le groupe de post-rock irlandais God Is An Astronaut va ouvrir pour Ghost Brigade pour quelques dates en Finlande (les 4, 5 et 6 novembre 2009). Les avez-vous choisis, et aimez-vous leur musique ? J’ai également noté que vous alliez tourner avec Samael et Paradise Lost au Benelux, en Allemagne, ainsi qu’à Copenhague et Stockholm, ce qui est un programme assez impressionnant. Êtes-vous impatients à l’idée de tourner avec de tels groupes ?

Le gars qui va faire venir God Is An Astronaut en Finlande aime Ghost Brigade et nous a demandé si nous voulions jouer avec eux. Nous avons évidemment accepté, parce que nous somme tous fans de God Is An Astronaut. Très grand groupe. Pour Paradise Lost, c’est leur manager qui nous a contactés et nous a offert d’ouvrir pour eux, car apparemment certains membres de Paradise Lost aiment Ghost Brigade et voulaient que nous participions à leur tournée. Inutile de préciser que nous sommes impatients… c’est génial de pouvoir partager une scène avec un tel groupe pionnier. Je suis un grand fan de Paradise Lost depuis mon adolescence, alors partir en tournée avec eux me paraît un peu surréaliste, pour être honnête. J’ai écouté leur nouveau single et il sonne bien.


Metalship : Ghost Brigade avait réalisé une excellente prestation lors de son passage au Hellfest 2008. As-tu un dernier mot pour Metalship, ses lecteurs et vos fans français ? Prévoyez-vous de jouer de nouveau en France bientôt ?

Merci ! Je me souviens aussi que c’était un bon concert. Nous allons jouer en France en 2010, c’est sûr, alors à bientôt à tous ! C’est promis.


Metalship : Merci beaucoup !

Merci à toi.


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Maczym, le 21 septembre 2009 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Ghost Brigade

Ghost Brigade
Ghost Brigade
Voir la page du groupe
Création : 2005
Genre : Doom Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:



Groupes en rapport


Insomnium
Insomnium
Voir la page du groupe
Création : 1997
Genre : Melodic Death Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Circle
Circle
2013

Chronique de The Beginning of Times
The Beginning of Times
2011

Chronique de Skyforger
Skyforger
2009

Chronique de Chapters
Chapters
2003

Amorphis
Amorphis
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Metal
Origine : Finlande

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Lux Mundi
Lux Mundi
2011

Chronique de Exodus
Exodus
1998

Chronique de Passage
Passage
1996

Samael
Samael
Voir la page du groupe
Création : 1987
Genre : Black Metal
Origine : Suisse

Rapports de concerts:

Paradise Lost
Paradise Lost
Voir la page du groupe
Création : 1988
Genre : Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts: