Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Pensées Nocturnes

Interview de Pensées Nocturnes


Vaerohn, unique membre du projet français de Black Metal Dépressif Pensées Nocturnes, nous présente ses motivations, influences, et surtout son premier album : Vacuum.


Metalship : Salut Vaerohn ! Peux tu nous présenter Pensées Nocturnes, et, comme Vacuum est la première sortie du label, peux tu nous raconter la naissance de Les Acteurs de l'Ombre Productions?

Pensées Nocturnes est un projet solo me permettant de m’exprimer sans contrainte et le plus précisément possible. L’idée est la création d’une musique qui rallie tout ce qui me touche au-delà des frontières stylistiques. Bien qu'allergique aux étiquettes je rapprocherais ce projet de Black Metal Mélodique et de Musique Classique pour les grandes lignes. Je voulais tenter de reproduire ce que je ressens le soir seul à l’écoute d’airs qui prennent alors une dimension autre que les vulgaires vomissures auditives que nous sommes condamnés à toute subir la journée durant.
Les Acteurs de l’Ombre Productions fait partie des projets que l’ancien président de l’association, Gerald, avait depuis longtemps en tête. Souhaitant produire uniquement des coups de cœur, je pense que Vacuum a été le déclic qui lui a fait prendre la décision de se lancer dans l’aventure par les circonstances économiques que l’on connait. C’est une réelle chance de pouvoir travailler avec des individus mus par la seule passion pour la musique et crois moi je suis loin d’être le seul à louer le mérite des Acteurs de l’Ombre.


Metalship : Pourquoi avoir choisi de rédiger les paroles en français?

Tout simplement car Pensées Nocturnes se veut la représentation fidèle de ma vision du projet. Je tâche donc dans la mesure de possible de me tenir à distance des tendances qui m'en écarteraient. Sans vouloir paraître chauvin ni nationaliste ta question pourrait sembler absurde et témoigne de ce que la musique et l’art en général, aussi subversifs et dissidents soient-ils, restent fortement liés au fait sociétal. Ma langue natale est la langue française, il me paraît donc naturel de m’exprimer en français. Je me permets de supposer que tu sous-entends : « pourquoi ne pas écrire en anglais » ? Bien qu’il s’agisse d’une langue magnifique si tant est que l’on prenne le temps de se l’approprier, je serais incapable de traduire parfaitement mes idées par son biais. La richesse de la langue française justifie amplement de ne pas avoir à se préoccuper des démarches boiteuses d’artistes plus ou moins en vogue. Que m’apporterait de faire l’effort de m’exprimer en anglais ? Tu connais la réponse et cela n’est clairement pas le dessein de Pensées Nocturnes.


Metalship : Qu'est ce qu'un art aussi torturé et sombre t'apporte, à toi, personnellement? Vacuum est il un exutoire?

« Vacuum » met en avant les fantasmes qui tiennent l’homme à distance du présent de son existence, l’unique raison qui fait que nous parvenons à vivre. Par le biais des religions, d’idéaux philosophiques ou politiques, de causes à défendre (…), l’homme tente tant bien que mal de donner un sens à sa piteuse condition. Que ferions-nous sans réponse illusoire face à l’ennui et l’absurde ? Vacuum m’a donc effectivement permis d’évacuer ses pulsions contenues bien sagement par convenance ce qui en fait une démarche assez paradoxale dans la mesure où la musique fait partie de ses « illusions ». L’unique recours pour ne pas sombrer dans l’abattement est de se laisser prendre aux jeux de l’esprit et c’est en cela que la philosophie n’est qu’un vain quoique chatoyant coup d’épée dans l’eau.


Metalship : Peux tu nous parler de tes influences en ce qui concerne les parties Musique Classiques de Vacuum? Qu'est ce que tu écoutes en dehors du Metal?

Je serais incapable de rapprocher Pensées Nocturnes d’un quelconque compositeur de Musique Classique car ça n’en est tout simplement pas. Bien que l’étiquette soit fort gratifiante je n’ai absolument pas la prétention de m’inscrire dans cette lignée prestigieuse. Citons néanmoins quelques noms parmi ces génies qui m’apportent beaucoup. Je suis principalement amateur des périodes romantiques, post-romantique et contemporaine avec en citant pêle-mêle : Tchaïkovski, Dvorak, Chostakovitch, Moussorgski, Chopin, Schonberg, Messiaen, Dutilleux, Prokofiev, Grieg, Verdi, et j’en passe.
De façon générale j’écoute vraiment de tout, partant du principe que tout peut être bon. Je privilégie le cas par cas plutôt qu’écarter un artiste préférablement à un autre pour l’unique raison que celui-ci porte telle ou telle étiquette. Il m’arrive donc d’écouter du Blues, du Jazz, du Post-Pock, du Post-Metal, du Hardcore,… Même si le Black Metal dans sa globalité est sûrement le genre avec lequel j’ai le plus d’affinités.


Metalship : Je trouve qu'en plus de la mélancolie, l'album dégage une ambiance un peu "cimetière", qui rappelle le deuil. C'est cette atmosphère que tu as voulu insuffler à l'album?

Si tu fais référence à Epitaphe c’est effectivement l’ambiance que je souhaitais instaurer, mais je n’ai aucunement envie de me limiter à un type particulier d’environnement et c’est la raison pour laquelle je ne souhaite pas m’arrêter à tel ou tel genre. J’éprouve un besoin d’évoluer stylistiquement pour pouvoir traduire fidèlement ce que je ressens. Je ne saurais donc restreindre Vacuum à un type d’atmosphère précis car chaque morceau à son histoire, son concept. Trouver le meilleur moyen de les matérialiser reste la ligne directrice de Pensées Nocturnes qu’importe que cela plaise ou non.


Metalship : Qu'est ce que tu penses de la scène Black Metal Dépressif francophone?

Pour être honnête les groupes de Black Metal Dépressif qui me parlent sont très rares. Je ne citerais que Gris, Nyktalgia, Sombres Forêts ou Xasthur. Aucun groupe français donc. Il est possible de trouver des idées ou des choses intéressantes par-ci-par-là mais c’est une scène qui souffre de cette fausse appréciation que tout le monde, si je puis dire, peut s’y illustrer. Certes la technicité n’y est pas le maître mot mais un minimum de maîtrise et de temps est nécessaire pour produire quelque chose d’acceptable.


Metalship : L'artwork de Vacuum est absolument sublime... Tu peux nous en parler?

Ce design est l’œuvre d’Asphyre.s pour la cover et d’Alex-xxx pour le lay-out qui travaillent tout deux sous la structure 3-Crosses. Ils ont réussi avec brio à mettre une image sur un projet pour lequel il n’était pas évident de créer une identité visuelle. Ce paysage urbain dépeuplé est le témoignage du fait que le Black Metal peut être la représentation d’une vie moderne, de ce malaise contemporain qui prend forme au milieu des tableaux sordides de béton. La ville, archétype même de ces pulsions humaines de mort que l’on nomme progrès et aboutissement, agglomérat d’individualités égoïstes et hébétés dans leur routine absurde.


Metalship : Pensées Nocturnes, c'est du studio exclusivement, ou on pourra te voir sur scène?

Il n’est pas question pour le moment de réfléchir à la création d’un line-up et à la manière de matérialiser Pensées Nocturnes sur scène. Je suis loin d’être persuadé que le partage de cette musique soit évident ce qui me pousse à développer Pensées Nocturnes musicalement parlant plutôt qu’ajouter un vulgaire groupe de plus sur la scène. Si le projet devait jamais prendre forme, les contraintes matérielles ne sauraient empiéter sur son intégrité et son originalité. Je ne me vois pas évoluer sur scène par simple soucis de mimétisme ou pour des considérations promotionnelles. La priorité est donc au futur discographique du groupe qui puisant son essence dans mon existence même est en perpétuelle évolution.


Metalship : Est ce que tu penses jouer dans un autre projet que Pensées Nocturnes?

J’ai déjà eu l’occasion de me produire avec des groupes très divers (Black Metal, Death Metal, Blues,…) et je suis actuellement dans Valhôll, que je qualifierais de Black Metal Pagan assez brutal. Collaborer avec d’autres individualités n’est donc pas exclus mais Pensées Nocturnes, en tant que projet solo, m’offre la liberté primordiale pour pouvoir m’exprimer sans contrainte. J’ai la possibilité d’utiliser les instruments que je veux, quand je veux, le nombre de mesures que je veux, sans avoir à me soucier du fait que le violoniste va s’ennuyer car je n’ai rien prévu pour lui dans un morceau…
Il est très difficile d’entrer en véritable symbiose et de ne pas avoir à se censurer au sein d’un groupe. Ce sont donc des projets de second plan la priorité étant donnée à Pensées Nocturnes.


Metalship : Merci beaucoup ! je te laisse le mot de la fin

Merci à toi d’avoir pris le temps de porter une oreille sur Vacuum et d’avoir monter cette interview. En vous souhaitant le « meilleur » pour Metalship.


Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Int, le 5 avril 2009 pour Metalship

(1)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Pensées Nocturnes

Albums chroniqués :
Chronique de Grotesque
Grotesque
2010

Chronique de Vacuum
Vacuum
2009

Pensées Nocturnes
Pensées Nocturnes
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Black Metal
Origine : France




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Les Plus Grands Moments Hard Rock
Les Plus Grands Moments Hard Rock
1991

Divers
Divers
Voir la page du groupe
Création : 2008
Genre : Metal
Origine : États-Unis


Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Royaume-Uni

Rapports de concerts:

Dimmu Borgir
Dimmu Borgir
Voir la page du groupe
Création : 1993
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Immortal
Immortal
Voir la page du groupe
Création : 1990
Genre : Black Metal
Origine : Norvège

Rapports de concerts:

Emperor
Emperor
Voir la page du groupe
Création : 1991
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Umskiptar
Umskiptar
2012

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Fallen
Fallen
2011

Chronique de Belus
Belus
2010

Burzum
Burzum
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Black Metal
Origine : Norvège


Albums chroniqués :
Chronique de Nordland II
Nordland II
2003

Chronique de Nordland I
Nordland I
2002

Chronique de Hammerheart
Hammerheart
1990

Chronique de Blood Fire Death
Blood Fire Death
1988

Bathory
Bathory
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Black Metal
Origine : Suède