Retour à l'accueil
Interviews :: Interview de Dr Living Dead !

Interview de Dr Living Dead !


DR LIVING DEAD vient tout juste de sortir son quatrième album Cosmic Conqueror. Un excellent album qui apporte son écot au revival thrash / crossover. Le bassiste Dr Rad a répondu à quelques questions avec humour et sans langue de bois !




Metalship : Il y a beaucoup de courants différent dans le metal, pourquoi avoir choisi le thrash ?

Cela nous correspond. Parce que nous avons grandi avec ce courant musical. C'est assez incroyable qu'il revienne d'une telle façon de nos jours. Nous pensions que nous pouvions contribuer aussi à ce retour ! Il y avait des choses en nous qu'il fallait exprimer !


Metalship : Peux-tu me donner ton top 5 des meilleurs albums de thrash ?

Je n'aime pas trop m'étendre sur les listes, donc je réponds assez rapidement.

MEGADETH - Rust In Peace
SEPULTURA - Beneath The Remains
SUICIDAL TENDENCIES - How Will I Laugh Tomorrow
METALLICAMaster Of Puppets
NO MERCY - Widespread Bloodshed

Et SLAYER !


Metalship : SUICIDAL TENDENCIES est une influence évidente et assumée. Pourquoi tant d'amour pour ce groupe ?

Ils ont leur propre identité, assez spéciale et unique. C'est un ensemble qui va du mélange des genres aux paroles. On est devenu accros dès notre enfance.


Metalship : Quel regard portes-tu sur leur dernier album "World Goes Mad" ?

J'aime bien le titre "Living for life, il est génial. Je l'ai joué quelquefois en travaillant et c'était cool. Mais pour être honnête, l'album ne m'a pas trop emballé dans son ensemble.


Metalship : Le press kit, vous dîtes : "Dr Toxic se prend pour Rocky George (guitariste de SUICIDAL TENDENCIES)"…reçoit-il un traitement pour ce dédoublement de la personnalité ?

Nous n'avons pas écrit le press kit, c'est l'oeuvre du label ! Dr Toxic n'est définitivement pas Rocky George…ah, ah , ah ! C'est le premier à le dire ! Mais c'est quand même un excellent riffer !



Metalship : Alors qu'aujourd'hui tout va très vite, vous semblez prendre plus de temps entre chaque album…

Pourquoi réaliser quelque chose juste combler une attente ? Je ne comprendrais jamais cela. . De nos jours, c'est un des aspects les plus désagréabless de l'industrie musicale. Beaucoup de groupes sortent des albums juste pour pouvoir faire des concerts, et ils doivent alors jouer les vieux titres que les gens veulent entendre ! C'est très étrange quand tu y penses ! Nous enregistrons un nouveau disque quand nous pensons pouvoir présenter quelque chose de mieux que l'album précédent. Et ça arrive quand ça arrive. Je pense qu'il est plus important de délivrer de bons concerts plutôt que de sortir un nouveau disque tous les ans, juste pour tourner et être invités sur les festivals. Malheureusement, ce n'est pas vraiment comme cela que ça marche ! Ce qui est sûr, c'est que nous ne réaliserons pas quelque chose sans y croire.


Metalship : C'est le second album pour Century Media. Comment a démarré cette collaboration ?

Il nous suivait depuis quelques temps, déjà quand nous étions chez High Roller. Je suppose que le moment était venu. Ils ont du se dire : "Ca y est ! Ils sont prêts !"


Metalship : Qu'est-ce que cela vous apporte de bosser avec une grosse écurie comme Century Media ?

Beaucoup plus de promotion, un peu plus d'argent pour enregistrer, et un joli petit logo dans le coin du disque. C'est à peu près tout!


Metalship : Que peux-tu nous dire sur votre nouvel album "Cosmic Conqueror" ?

Qu'il faut juste l'acheter ! Non sérieusement, il est très intense. Si vous êtes déçus, plaignez vous sur notre page Facebook. On aime connaître vos opinions !



Metalship : Quelles sont les significations du titre et de la pochette, avec ces intrigants soldats masqués ?

Premièrement, ça sonnait bien ! Le Doc est un conquérant. Cette chanson-titre parle d'une bactérie que l'a contaminé lors d'un voyage dans l'espace. Elle se transmet à toutes les personnes qui sont en contact avec lui. Un peu comme les Conquistadores quand ils sont venus en Amérique latine, et ont infecté les gens avec des maladies venus d'Europe. C'est pourquoi les gardes portent des masques. Sinon, ce qu'on voit aussi sur la pochette, c'est le Doc en intelligence artificielle, en train d'infiltrer les réseaux d'informations du monde entier !


Metalship : Vous avez à nouveau travaillé avec Martin Jacobson et Anders Alexanderson. Vous ne vouliez pas changer ?

Nous étions très contents de leur travail. Et c'est bien de renouveller l'expérience car tu apprendre de tes erreurs, comme nous l'avions fait avec Fred Estby (producteur des deux premiers albums).


Metalship : Comment s'écrit un titre de DR LIVING DEAD ! ? Est-ce un travail collectif ?

D'habitude, c'est un travail collectif, mais ce coup-ci un peu moins. J'avais beaucoup d'idées, et j'ai écrit une bonne partie de l'album. Mais je pense que le prochain se fera plus en équipe. C'est toujours intéressant d'avoir d'autres avis pour élargir tes propres idées.


Metalship : As-tu le sentiment d'avoir progressé depuis vos débuts ? Es-tu fier du chemin parcouru ou as-tu quelques regrets ?

Je suis fier du travail accompli, d'autant plus qu'on a quand meme traverse quelques galères à travers les années. On a sorti quatre albums, avec des membres qui nous ont quitté parfois.Ca a été une aventure, c'est certain. En live, nous sommes bien meilleurs qu'à nos débuts. Je n'ai pas de raison d'avoir des regrets puisque j'ai toujours donné le meilleur de moi-même pour chaque chose. Est-ce que je pense que tout est parfait ? Définitivement non. Mais au moins j'aurais donné le meilleur de moi-même.



Metalship : Ne craignez vous pas d'être accusés de faire toujours un peu la même chose ? Et en même temps, si vous changez trop, les fans seront sans doute mécontents. Ce n'est donc pas facile finalement !

Nous faisons ce que nous pensons être bien, en essayant de progresser. Nous serions fous de commencer à stresser à cause de l'opinion des gens. Les artistes ne fonctionnent pas comme ça. Ce que je veux dire c'est que le nouvel album reste un album de DR LIVING DEAD !, mais nous avons aussi essayer d'y incorporer des éléments nouveaux, que nous n'avions pas tenté avant. AC/DC et IRON MAIDEN ont essuyé ce genre de critiques pendant des années


Metalship : Vous véhiculez l'image d'un groupe cool, sans pression…mais prêtez-vous tout de même attention aux critiques où glissent-elles sur vous sans conséquence ?

On se fout des gens qui disent de la merde mais c'est toujours plaisant d'échanger avec des personnes face à face pour connaître leurs sentiments. Cela peut créer l'étincelle d'une chouette conversation. C'est facile de critiquer. Surtout en ligne. Je n'aimerais pas écrire des conneries sur le travail d'un autre. Il faut avoir une haute opinion de soi pour penser qu'on va toujours prendre tes avis pour argent comptant.


Metalship : En dehors de Mike Muir, les vocaux m'ont beaucoup rappelé Sean Killian de VIO-LENCE...

Sean est un de mes vocalistes favoris. C'est un excellent parolier également. Donc je le prends come un compliment !


Metalship : La France est un pays un peu frileux en matière de metal. Est-ce que la Suède est mieux lotie à ce sujet ?

Premièrement, il fait beaucoup plus froid en Suède ! Mais c'est vrai que la Suède c'est top pour le metal. Il y a vraiment beaucoup de groupes et beaucoup d'opportunités pour créer et jouer notre musique. Après c'est comme partout, il y a des hauts et des bas. Les modes changent parfois. Mais franchement, on est très bien ici !


Metalship : Avez-vous des projets de tournée ? En France par exemple ?

Oui bien entendu. Et vous saurez tout ça bientôt !



Metalship : Quels sont vos objectifs avec ce nouvel album ? Et qu'est-ce qu'on peut vous souhaiter ?

Juste prendre du plaisir à jouer de nouveaux titres. Faire des concerts partout où c'est possible. Rencontrer d'autres groups cools. Et se bourrer la gueule dans les festivals d'été ! Des trucs sympas quoi !


Metalship : L'été a été triste pour les fans de films d'horreur comme vous, avec la mort de George Romero et de Tobe Hooper. Quels sont vos souvenirs de leurs films ? C'est un sujet qui pourrait t'inspirer une chanson ?

Effectivement, j'appréciais ces gars et leur travail. Mais je ne pense pas que je pourrais écrire une chanson là-dessus. Les gens pensent toujours qu'on écrit des chansons sur les zombies et ce genre de trucs. On est un peu catalogués parce qu'on s'appelle DR LIVING DEAD, qu'on est un groupe de thrash et qu'on porte des masques de têtes de mort. Mais on n'a aucun titre qui parle de cela. Pour être honnête, les gens ne prennent pas toujours le temps de s'intéresser aux paroles. C'est dommage.


Metalship : Bon les gars, ne pensez-vous pas qu'il soit temps de tomber les masques ?

C'est sûr. Si n nous file un million de dollars. Et vous pouvez payer par Paypal !


Metalship : Un dernier mot pour conclure cet entretien ?

On espère que vous apprécierez le nouvel album ! J'espère qu'on reviendra à Paris car je garde un excellent souvenir de notre dernier passage ! Merci à tous pour votre soutien !


Metalship : Merci à DR LIVING DEAD ! et à Valérie Reux de Century Media !



Signaler un article incomplet Signaler une erreur
ajouté par Gandalflegris, le 30 octobre 2017 pour Metalship

(0)



Interview précédente

Tout

Interview suivante


Commentaires


En raison du spam, l'écriture de commentaires est suspendue.

Dr Living Dead !

Albums chroniqués :
Chronique de Cosmic Or Conquer
Cosmic Or Conquer
2017

Dr Living Dead !
Dr Living Dead !
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : Suède




Groupes en rapport


Albums chroniqués :
Chronique de Eternal Nightmare
Eternal Nightmare
1988

Chronique de Eternal Nightmare
Eternal Nightmare
1988

Vio-Lence
Vio-Lence
Voir la page du groupe
Création : 1985
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis


Albums chroniqués :
Chronique de Electric
Electric
1997

Million
Million
Voir la page du groupe
Création : 1989
Genre : Hard Rock
Origine : Suède


Metallica
Metallica
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Slayer
Slayer
Voir la page du groupe
Création : 1981
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Megadeth
Megadeth
Voir la page du groupe
Création : 1983
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts:

Albums chroniqués :
Chronique de Seven Years...
Seven Years...
2009

Chronique de Beyond the Mirrors
Beyond the Mirrors
2008

Broken Mirrors
Broken Mirrors
Voir la page du groupe
Création : 2007
Genre : Thrash Metal
Origine : France


Machine Head
Machine Head
Voir la page du groupe
Création : 1992
Genre : Thrash Metal
Origine : États-Unis

Rapports de concerts: